Viva Palestina brise le blocus : la caravane est entrée dans la bande de Gaza


Publié le 9-03-2009
viva

La caravane de solidarité « Viva Palestina » partie de Grande-Bretagne le mois dernier est entrée lundi dans la bande de Gaza, venant à bout de la mauvaise volonté et de l’obstruction des autorités égyptiennes, rapportent Claude Ganne et Farid Arada depuis la ville-frontière de Rafah.

Comprenant plus de 100 véhicules et transportant des tonnes de matériels de secours, Viva Palestina aura franchi 10.000 kilomètres au cours de son périple, à travers l’Europe et l’Afrique, avant de toucher maintenant un troisième continent.

« Des adultes qui pleurent et n’en croient pas leurs yeux … le siège, brisé … et tout cela, le jour anniversaire de la naissance du Prophète », écrit ainsi Farid Arada dans un message envoyé ce lundi après-midi.

A l’issue d’une matinée de négociations difficiles avec les officiels égyptiens, les responsables de la caravane, conduite par le député britannique George Galloway, ont accepté un compromis : à savoir, que quelques uns de leurs véhicules, dont une voiture de pompiers et une autre portant une embarcation, entrent dans la bande de Gaza après être passés par un poste de contrôle israélien, celui d’Al Ouja. Le reste est passé par le poste égypto-palestinien de Rafah.

Avant que le convoi ne prenne la route Saladin en direction de Gaza-ville, au nord de la bande, George Galloway a dénoncé devant la presse les crimes de l’armée israélienne, et promis que l’humanité consciente ne laissera jamais tomber le peuple palestinien.

Dimanche, le convoi avait été bloqué toute la journée, à El Arich (quelques dizaines de kilomètres à l’ouest de la bande de Gaza) par l’armée égyptienne. Des agents provocateurs, agissant sous la protection de la police égyptienne, avaient même attaqué quelques uns des camions.

CAPJPO-EuroPalestine

L’Egypte est dans la rue. Chhhhhhhuuuuuuttttttttt !


jeudi 5 mars 2009 (17h24)

de Bruno Drweski

Pourquoi nos médias libres ne disent-ils quasiment rien sur le fait que des manifestants égyptiens font le siège des postes frontières égyptiens qui bloquent l’accès à Gaza ? Que les paysans égyptiens manifestent massivement ? Que les étudiants, les cheminots, les pharmaciens, les routiers égyptiens sont par centaines de milliers en grève ? Que la ville textile de Mahalla El Kobra a échappé de fait au contrôle des autorités ?

Que des usines sont occupées ? Que les policiers de Moubarak ont tué des Palestiniens à la sortie des tunnels traversant le mur de la honte du nouveau Pharaon ? Que tous ces mouvements sont organisés ou appuyés à la fois par les syndicats, par les Frères musulmans et par la "gauche laïque" dans une ambiance de liberté et de respect mutuel ?

Même le ministre de la santé égyptien a dû reconnaitre publiquement que le syndicat des pharmaciens organisait la grève d’une manière "civilisée"… mais massive (80% à 95% des pharmacies du pays en grève). Un syndicat de tendance majoritaire frère musulman "civilisé".

Effectivement, ça va à l’encontre des idées reçues !

Pour tous les grévistes, le lien entre niveau de vie, justice sociale, alignement de Moubarak sur une ligne anti-palestinienne, éthique contre cynisme, est mis de l’avant. L’alliance des classes moyennes et des classes populaires est aussi un fait. Gaza a redonné naissance au peuple égyptien.

Pourquoi on en parle si peu ici ? Appartiendrait-il donc, ce peuple à un autre monde ? A l’heure de ladite mondialisation et de l’ (ex ?)- village global ? Ou nos "responsables" médiatico-bureaucratiques ont-ils peur de quelque chose ?

….Tout compte fait, ils ont peut-être raison d’avoir peur ! La peur est peut-être en train de changer de camp.

Article reçu par une liste de diffusion.
Source : ISM-France

Bruxelles : action boycott samedi 14 mars


DE 15H. A 17 H.

LIEU: MARCHES DE LA BOURSE AU CENTRE VILLE DE BRUXELLES

Activités prévues

Distribution de tracts “boycott apartheid Israël” aux passagers et leur demander de signer la pétition “non à la vente de produits israëliens dans les supermarchés”

Quelques activités pour attirer l’attention: construire une installation avec des cartons d’emballage de produits israéliens et faire couler du “sang” sur des produits israéliens

Chanter la chanson “boycott” et scander des slogans (avec l’aide de mégaphone)

Des personnalités tiennent chacun une lettre du slogan “boycott Israël” dans l’air.

On attache des grands calicots “boycott” aux grilles de la Bourse

A l’entrée des 2 supermarchés à cent mètres de la Bourse distribuer des tracts et faire signer la pétition.

On espère avoir +/- cinquante participants pour bien se faire remarquer et attirer l’attention des médias. On compte pouvoir récolter mille signatures.

Merci d’avance de votre participation.

Entité sioniste, la fin d’ici vingt ans ?


09 mars 2009

Christian Bouchet, le 05 mars 2009

Selon une analyse prospective de la CIA qui vient d’être présentée à des représentants du Senate Intelligence Committe (SSCI) et du House Permanent Select Committee on Intelligence (HPSCI), sous sa forme actuelle, la survie d’Israël ne dépasserait pas les vingt prochaines années.

Le document prédit en effet «un mouvement inexorable d’une solution de Deux à Un État, comme modèle le plus viable fondé sur des principes démocratiques de pleine égalité qui éliminerait le spectre menaçant de l’apartheid colonial et permettrait le retour des réfugiés de 1947/1948 et de 1967. Ce modèle est la condition préalable à la paix dans la région.»

L’analyse précise aussi que, selon toute vraisemblance, l’alyah devrait se tarir et l’émigration des juifs s’inverser : «au cours des quinze prochaines années, plus de deux millions d’Israéliens, dont 500.000 citoyens israéliens détenteurs de la carte verte ou d’un passeport déménageront aux Etats-Unis. La plupart des Israéliens qui ne seront pas en possession de ces documents obtiendront des dérogations accélérées». Le Rapport estime de plus que «environ 1,6 million d’Israéliens sont susceptibles de retourner sur la terre de leurs ancêtres en Russie, en Europe de l’Est et de l’Ouest» ce qui réduirait la population juive dans le nouvel État à moins de 2 millions de personnes.

Cette information, qui réjouira les antisionistes (1), peut, à la première lecture, surprendre. Mais, si on y réfléchit bien, elle est dans la logique de l’Histoire. La République d’Afrique du Sud a connu le même destin et c’est la répétition du processus qui a vu sa disparition qu’espèrent tous ceux qui souhaitent la disparition de l’entité sioniste.

Cela étant écrit, le futur n’est écrit nulle part et la note de la CIA n’est qu’un scénario parmi d’autres. La survie d’Israël dépendra, à terme, surtout de la volonté de résistance de ses élites et de son peuple. Tant les dernières élections que l’opération de Gaza, montre que celle-ci est, pour l’instant, intacte.

[1] Mais vraisemblablement pas les antisémites…

Manifestation en Suède contre des tennismen israéliens au tournoi de Davis


07/03/2009 Des milliers de personnes ont manifesté ce samedi en Suède, face au stade de tennis où se déroulait la coupe Davis, pour protester contre la participation d’une équipe israélienne au tournoi.
Scandant des slogans condamnant la guerre israélienne menée contre la bande de Gaza, et exprimant leur soutien au peuple palestinien, ils étaient une dizaine de milliers à avoir participé à la manifestation en réponse à l’appel du chef du parti de gauche suédois, Lars Ohly qui a lancé un appel à la communauté internationale et à l’Union européenne pour boycotter ce qu’il a qualifié de " régime d’apartheid en Israël".

A noter que les matchs de tennis auxquels ont participé les joueurs israéliens ont été joués à huis clos, sur ordre des organisateurs du tournoi.
source