« Syrie, un peuple sacrifié », parcours au coeur de la barbarie


11 oct 2012

 

Quatre photographes, quatre regards sur un conflit d’une rare bestialité. Le « peuple sacrifié », nom donné à l’exposition en extérieur consacrée à la Syrie, a particulièrement marqué les reporters qui participent au Prix Bayeux. Le massacre organisé par le régime d’une population de manifestants assoifés de liberté rappelle les pires heures de la Bosnie-Herzégovine que beaucoup ont connu il y a maintenant près de vingt ans.

Sur ces photographies, des visages d’enfants et de mères. Dans leurs yeux où les journalistes captent les dernières lueurs fuyantes de l’innocence, on peut lire un incroyable courage. Portraits d’enfants martyrs et de gamins en armes. Portrait d’un peuple qui sacrifie ce qu’il a de plus beau : sa jeunesse.

Rodrigo Abd, Mani, Alessio Romenzi et Laurent Van der Stockt racontent cette guerre d’une armée contre sa propre population. Témoins de cet assassinat à coups de bombes, les rares reporters qui parviennent à franchir les frontières sont devenus, eux aussi, les cibles du régime. Damas ne veut pas de témoins et s’applique à stopper ceux qui veulent raconter de rapporter mots et images. Les journalistes, professionnels ou citoyens, syriens ou étrangers, sont systématiquement arrêtés et torturés, lorsqu’ils ne sont pas pris pour cible par les snipers. Ils sont déjà 15 à avoir perdu la vie en couvrant ce conflit.

Cette année, la Syrie est particulièrement présente au Prix Bayeux. Si les rédactions hésitent chaque jour un peu plus à dépécher des journalistes sur place au vu des risques qu’ils encourent pour leurs vies, les reporters continuent de se démener pour s’y rendre. Damas ne distribue plus qu’une poignée de visas. La Turquie a inondée une grande partie de ses frontières pour empêcher le passage de réfugiés ou de journalistes.

En plus de cette exposition en plein air, leur travail sera visible dans les différentes catégories en compétition.

Romain Mielcarek (www.actudefense.com)

Syrie, un peuple sacrifié. Exposition en plein air à découvrir du 8 au 31 octobre le long des bords de l’Aube. Plan et détail disponibles à l’office du tourisme et dans les lieux publics de Bayeux.

Vernissage de l’exposition en présence des photographes, samedi 13 octobre à 11h30.

source

About these ads

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s