Vol de terre au nom de « la sécurité » : le cas de Jayyous


William Parry – Washington Report

Quiconque examine les politiques et les méthodes israéliennes de nettoyage ethnique en Palestine se rendra rapidement compte que le mot « sécurité » est un stratagème éculé pour légitimer une politique coloniale, écrit William Parry.

Des soldats israéliens vérifient les permis des fermiers qui veulent travailler sur leurs terres à Jayyous (photo W. Parry)

Des soldats israéliens vérifient les permis des fermiers qui veulent travailler sur leurs terres à Jayyous (photo W. Parry)

Il y a quelques mois, j’ai entendu des amis palestiniens exaspérés dire en plaisantant « bientôt nous aurons besoin d’un permis israélien pour dormir avec nos femmes ». Ils résumaient les obstacles qu’ils doivent sauter dans le cours normal de leur vie. Connaissant le catalogue de démarches et de conditions kafkaïennes qu’ils subissent patiemment pour avoir par exemple accès à leur terre ou pour gagner leur pain, cette plaisanterie ne me semblait pas exagérée.

la suite ici

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s