ounadikom Sarajevo سارايفو اناديكم 2009


Ounadikom (Je vous appelle) أناديكم

Par ISM-France

Je vous appelle tous
Je serre vos mains dans les miennes et me tiens à vos côtés
J’embrasse le sol sous vos pieds
Et dis, « Je mourrai pour vous, je me sacrifierai pour vous »
Je vous dédie la lumière de mes yeux
Et je vous donne la chaleur de mon cœur
Et la tragédie que je vis est que mon sort est le même que le vôtre

Je ne suis pas devenu indigne dans mon pays
Pas plus que je n’ai reculé de peur
Je suis resté en face de mes oppresseurs
Un orphelin nu, aux pieds nus

Je porte mon sang dans mes paumes prêt à le répandre, je n ai jamais mis mon drapeau en berne
Et j’ai préservé l’herbe verte sur les tombes de mes ancêtres.

أناديكم
أناديكم
أشد على أياديكم..
أبوس الأرض تحت نعالكم
وأقول: أفديكم

وأهديكم ضيا عيني
ودفء القلب أعطيكم
فمأساتي التي أحيا
نصيبي من مآسيكم

أناديكم
أشد على أياديكم..

أنا ما هنت في وطني ولا صغرت أكتافي
وقفت بوجه ظلامي
يتيما، عاريا، حافي

حملت دمي على كفي
وما نكست أعلامي
وصنت العشب أخضر فوق قبور أسلافي

Les paroles de ce chant, l’un des préférés des Palestiniens, sont extraites d’un poème écrit en 1966 par Tawfiq Ziad (توفيق زيّاد), poète palestinien qui est devenu maire de Nazareth et enfin député au parlement israélien après son retour d’Union Soviétique en 1973, en tant que membre du parti communiste arabe en Palestine 48 « Rakah »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s