Sami El Haj, journaliste d’Al-Jazira, témoigne


Otage de Bush pendant six ans et demi à Guantanamo, Sami raconte à Silvia Cattori

SAMI

Droit, grand, impressionnant, dégageant le sentiment d’une intense intériorité, Sami El Haj, s’avance en claudiquant, appuyé sur une canne. Ni rires ni sourires n’animent plus le fin visage de cet homme, usé avant l’âge. Une profonde tristesse l’habite. Il avait 32 ans quand, en décembre 2001, sa vie, comme celle de dizaines de milliers d’autres personnes de confession musulmane, a basculé dans l’horreur.

LA SUITE ICI