«L’Occident a planté les graines de la violence»


Interview de Dominique Simonnet
Des siècles de domination impériale n’y ont pas suffi. Il fallait encore que l’Occident allume de nouveaux incendies: dès 1918, la France et la Grande-Bretagne, puis l’URSS et les Etats-Unis, ont colonisé le Moyen-Orient, découpé les frontières, attisé les rancœurs communautaires, et couronné les dictateurs et les intégristes.
Ce sont les Occidentaux qui ont semé les graines de la violence et du fanatisme, accuse l’intellectuel libanais Georges Corm. Ce sont eux qui ont mis le Moyen-Orient à genoux. A l’heure où nous donnons des leçons de morale à la planète entière, nous nous gardons bien d’évoquer notre part de responsabilité dans cette histoire.
Le monde arabe, lui, ne l’a pas oubliée

Lire ici l’interview de Georges Corm