Golfe d’Aden : 52 Somaliens morts après avoir été abandonnés par leurs passeurs


Cinquante-deux Somaliens sont morts après que leur bateau a été abandonné par les trafiquants qui devaient assurer leur passage de Somalie vers le Yémen dans le Golfe d’Aden, a indiqué lundi le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR).

« Les passagers du bateau, qui n’était plus navigable, ont été abandonnés sans eau ni nourriture, dérivant pendant 18 jours. Soixante et onze personnes ont survécu à ce supplice », précise le HCR dans un communiqué.

Les trafiquants ont abandonné les 124 passagers à leur sort quelques heures après le début de la traversée sous prétexte d’aller chercher du matériel pour réparer le bateau. En tout, 38 hommes et 10 femmes sont morts pendant la traversée, leurs corps jetés par-dessus bord. Dérivant près de la côté du Yémen, trois personnes ont plongé pour alerter les autorités. L’une d’entre elles est toujours portée disparue.

Enfin, quatre survivants sont morts après avoir été hospitalisés.
Les Somaliens avaient payé entre 70 et 100 dollars pour le voyage, espérant quitter leur pays frappé par l’insécurité, la guerre, la sécheresse et le chômage.

En 2008, plus de 31.000 personnes ont fait ce dangereux voyage, dont 21.200 Somaliens et 9.800 Ethiopiens. Plus de 228 sont morts et 260 restent portés disparus.

Source : Aloufok