L’ »omissionisme » : une nouvelle trouvaille des sionistes !


annie bannie : C’est vrai que ne pas coller la shoah dans n’importe quel sujet devient une faute. Un ami chercheur, qui publiait un livre sur l’immigration en Belgique, se l’est fait reprocher ; il a demandé comment il pouvait placer la shoah dans un livre qui ne parlait même pas de la guerre.

Publié le 12-02-2009
De CAPJPO:

Il faut aller voir sur le site de Bakchich cette incroyable levée de boucliers sionistes contre le nouveau film de la réalisatrice palestinienne, Maryse Gargour, qui traite du sionisme de 1891 à 1948, et de la situation des Palestiniens avant la création de l’Etat d’Israël.

Visionné à l’occasion du Festival International de la production Audiovisuelle (FIPA), à Biarritz, le film « la Terre Parle Arabe »de Maryse Gargour, vient de recevoir une publicité inattendue de la part des sionistes.

Ce nouveau film (Maryse Gargouri a déjà fait plusieurs films historiques sur la Palestine, dont « Au pays de Blanche ») s’appuie sur des archives israéliennes et des citations de dirigeants sionistes comme Chaïm Weizman, Menahem Begin et David Ben Gourion, préconisant le « transfert » de la population palestinienne.

On y voit effectivement ces expulsions et aussi la vie tranquille des Palestiniens sur leur terre avant l’arrivée des sionistes.

Mais, oh manquement impardonnable !, on n’y parle pas de la Shoah, s’étranglent les sionistes présents, qui accompagnent leur indignation de hurlements dans la salle de projection et de démarches pour empêcher une deuxième projection du film.

« Bien sûr ce n’est pas du négationnisme, dit l’en d’entre eux, mais c’est de l’omissionisme ! »

Le nouveau gros mot est lâché.

Et quand un journaliste lui demande si la Shoah justifiait l’expulsion des Palestiniens, il répond « Non, pas du tout. mais tout film historique se doit de parler de la Shoah ».

Un avis qui n’est heureusement pas partagé par l’ensemble des réalisateurs présents. Nathalie Rosseti, réalisatrice italienne, déclare ainsi qu’elle a beaucoup apprécié ce film et qu’elle veut le projeter en Italie. « Les films sur la Shoah m’ont bouleversée, mais il faut aussi rendre compte de cette autre histoire », explique-t-elle.

Quant au selectionneur de la FIPA, Pierre-Henri Deleau, accusé par certains d’avoir osé sélectionner un tel film, il ne se démonte pas et maintient son droit à choisir les films qu’il juge intéressants.

Les sionistes sont donc à la manoeuvre pour empêcher la sortie en salles de « La Terre Parle Arabe », mais ils viennent toutefois de lui faire une promotion qui portera nécessairement ses fruits.

Voir la vidéo


Source : CAPJPO-EuroPalestine

Nostalgie : Vers l’Avenir


annie bannie Dans la veine du post précédent: je me souviens, et comment, de ce Vers l’Avenir ! J’étais chez les soeurs, en primaire, et après … »et son roi », on ajoutait : Léopold III. Nous étions en pleine question royale et nous disions des chapelets pour le roi. Bien que je sois plus Européenne que Belge, cela me ferait de la peine de perdre ce pays.

Vers l’Avenir

G.T. ANTHEUNIS (paroles) F.A. GEVAERT 1828-1908 (musique)

Le siècle marche et pose ses jalons
Nous marquant une étape nouvelle;
Nous le suivons, et nous nous rappelons,
Nos aïeux et leur gloire immortelle.
Si ton sol est petit, dans un monde nouveau,
L’avenir qui t’appelle a planté ton drapeau:
Marche joyeux, peuple énergique,
Vers des destins dignes de toi;
Dieu protège la libre Belgique
Et son Roi !

Ta longue paix, autant que longs combats
Au travail exerçait ta vaillance;
Et tes progrès disaient à chaque pas
Ton génie et ta fière endurance.
Si ta force déborde et franchit ses niveaux,
Verse-la, comme un fleuve, en des mondes nouveaux :
Marche hardi, peuple énergique,
Vers des destins dignes de toi;
Dieu protège la libre Belgique
Et son Roi !

O terre sainte, ô terre des aïeux
Leurs sueurs et leur sang l’ont pétrie;
Et loin ou près, sauront tes fils pieux,
Honorer, élargir la Patrie.
Si des frères s’en vont, il en est par milliers
Qui, fidèles gardiens, défendront tes foyers :
Va sans faiblir, peuple énergique,
Vers des destins dignes de toi;
Dieu saura protéger la Belgique
Et son Roi !