Jayyous


Jayyous – 18-02-2009

Mise à jour 16h : 65 jeunes arrêtés à Jayyous, le village est sous couvre-feu et envahi par l’armée
Par Maan News

Pour le troisième jour consécutif d’arrestations de masse, les forces israéliennes ont attaqué la ville de Jayyous, près de Qalqiliya, mercredi matin tôt et ont arrêté 65 jeunes palestiniens. Les soldats ont déclaré aux familles des détenus qu’ils étaient « recherchés » par les services secrets israéliens.

jayyous-180209

9h ce matin :

Selon les sources sur place, plusieurs véhicules militaires ont encerclé le village, les soldats ont bloqué la route principale en empilant de la terre et des rochers, ont décrété le couvre-feu par haut-parleur et ont ordonné à tous les jeunes de se rassembler dans l’école locale pour inspection.

Losque les jeunes ont été rassemblés, les soldats israéliens ont isolé 20 d’entre eux et les emmener pour une destination inconnue.

Les témoins ont dit que l’activité militaire était concentrée dans le quartier Shamasnah et le centre de la ville. Ils ont noté que les soldats ont occupé plusieurs maisons et ont installé des drapeaux israéliens sur les toits de plusieurs immeubles.

Deux des maisons attaquées et vandalisées sont celles de Jabir Shamasnah et du maire du village, Abu At-Tahir. L’opération continue au moment où nous écrivons (9h30 heure locale).

Huit des jeunes arrêtés sont :

Sakhr Shamasnah,
Jabir Shamasnah,
Kamal Shamasnah,
Adli Shamasnah,
Anwar Aarif,
Mahir Aarif,
Muhammad Bilal and
Hamadah Nimir

Les habitants de Jayyous organisent une manifestation hebdomaire contre la construction du mur de séparation sur les terres du village. Des militants internationaux participent fréquemment à la manifestation et les soldats israéliens envahissent régulièrement le village et harcèlent les habitants dès le départ des internationaux.

Mardi, 30 Palestiniens ont été arrêtés partout en Cisjordanie, et lundi, près de 50. Tous ont été déclarés comme « recherchés » par les autorités israéliennes et emmenés pour des destinations inconnues pour interrogatoire.

Source : Maan News
Traduction : MR pour ISM