Les origines et le « sang » juifs de Mahmoud Ahmadinejad


La question me laisse boffe, mais puisque l’on en parle, laissons parler Mounadil:

Le président Iranien Mahmoud Ahmadinejad serait d’origine juive titre le magazine Le Point qui reprend un article du Daily Telegraph britannique.
Le Journal du Dimanche va plus loin en titrant Ahmadinejad aurait du sang juif, ce qui sous-entend clairement une conception raciale et non strictement religieuse du judaïsme.

Si Ahmadinejad avait été issu d’une famille catholique, le Journal du Dimanche aurait-il intitulé son article « Ahmadinejad aurait du sang catholique » ?
Bien sûr que non, pas plus qu’on n’a du sang bouddhiste, communiste ou social-démocrate.
Passons sur ce détail et approfondissons la question des origines familiales juives de M. Ahmadinejad.

suite

Le Boycott Académique d’Israël: Ouvrons le Débat!


Belgique, 20/23 Octobre, 2009 | KUL, UG, VUB, UCL, ULB

En avril 2004, compte-tenu de la persistance d’Israël dans ses violations du droit international et de l’échec de toutes les formes d’interventions et de processus de paix pour amener Israël de se soumettre au droit humanitaire, la Palestine occupée a lancé un appel de boycott de toutes les institutions académiques et culturelles israéliennes jusqu’à ce qu’elles en répondent au droit international et aux principes des droits de l’Homme.

Aujourd’hui, le boycott académique prend place dans le cadre plus vaste de la campagne BDS – Boycott, Désinvestissement, Sanctions – et réunit un soutien international remarquable qui a déjà mené à de nombreuses victoires significatives partout dans le monde. La Belgique ne fait pas l’exception. Plusieurs institutions culturelles, organisations et personnalités ont ouvertement plaidé en faveur du BDS, sous différentes formes, et luttent sans relâche pour sensibiliser et défendre l’appel lancé par la société civile palestinienne. Malgré cela, la logique et les conditions de cet appel à un boycott académique d’Israël restent souvent incertaines.

Pour répondre à cette incompréhension et à l’incertitude dont le boycott académique d’Israël fait l’objet, ainsi que pour rejoindre l’intérêt croissant de certains académiques et étudiants pour cette thématique, le Brussels Palestine Collective a décidé d’inviter Samia Botmeh à réaliser une tournée de débats dans les universités belges. Samia Botmeh est directrice du « Birzeit University’s Center for Development Studies » et, d’autre part, professeur d’Economie et d’Etudes de genre. Elle est aussi l’un des membres du comité de pilotage de la « campagne palestinienne pour le boycott académique et culturel d’Israël » (PACBI).

Brussels Palestine Collective

brusselspalestinecollective@gmail.com

Programme de la Tournée

Mardi 20 octobre
Katholieke Universiteit Leuven
Speaker: Samia Botmeh
Modérateur: Prof. Sarah Bracke
Heure: 16h

Lieu: SW 00.113, Raadzaal Sociale Wetenschappen, Parkstraat 45, 3000 Leuven

Mercredi 21 octobre
Universiteit Gent

Speaker: Samia Botmeh

Modérateur: Prof. Ruddy Doom

Heure: 15:30

Lieu: Auditorium B, Oude School (06.02), Universiteitsstraat 6, 9000 Gent

Vrije Universiteit Brussel

Speaker: Samia Botmeh
Modérateur: Patrick Deboosere

Heure: 18:30

Lieu: to be confirmed

Jeudi 22 octobre

Université Cahtolique de Louvain-La-Neuve

Speaker: Samia Botmeh

Modérateur: Prof. Jean Bricmont

Heure: 14h

Lieu: Auditoire Leclercq, Bâtiment Leclerc, Place Montesquieu 1, 1348 Louvain-la-Neuve

Vendredi 23 octobre

Université Libre de Bruxelles

Speaker: Samia Botmeh

Modérateur: Prof. Eric David

Heure: 14h

Lieu: Salle Henri Janne, l’Institut de Sociologie (15ème niveau), Avenue Jeanne 44, 1050 Bruxelles

Michel Collon


BRUXELLES : ATELIER TEST-MEDIAS

Attention, c’est le 17 octobre (et non le 19 comme annoncé dans notre précédente newsletter) que Michel Collon animera un atelier de test-médias. Deux thèmes : « L’image de Chavez » et « Gaza 2009 : des médias équidistants ? ». Vous pouvez nous envoyer ou apporter sur place des coupures de presse et extraits de télé. Inscription souhaitée – Renseignements sur le site de l’APED.

Cet atelier s’inscrit dans le programme ci-après :

Six Heures pour l’Ecole Démocratique

Samedi 17 octobre, les « Six heures pour l’école démocratique » seront le rendez-vous de tous ceux qui ne se résignent pas au démantèlement de l’école. Des dizaines de débats, d’ateliers et de promenades, rehaussés par la participation d’un vaste panel de personnalités (Jean-Pascal Van Yperseele , Ricardo Petrella, Geoffrey Geuens, Paul Lannoye, Faouzia Harriche, Nabil El Haggar, Anne Morelli, et bien d’autres…). Programme et inscription en ligne.