Le Conseil des droits de l’homme de l’ONU approuve le rapport Goldstone


Le Conseil des droits de l’homme de l’ONU a repris à son compte, vendredi 16 octobre, le rapport du magistrat indépendant Richard Goldstone faisant état de crimes de guerre du Hamas, mais surtout d’Israël, lors de leur conflit de l’hiver dernier à Gaza.

Le vote a été approuvé par 25 voix pour, 6 contre et 11 abstentions. Les Etats-Unis, l’Italie, la Hollande, la Hongrie, la Slovaquie et l’Ukraine ont voté contre ; se sont abstenus la Bosnie, le Burkina-Faso, le Cameroun, le Gabon, le Japon, le Mexique, la Norvège, la Belgique, la Corée du Sud, la Slovénie et l’Uruguay. Cinq Etats dont la France et le Royaume-Uni ont refusé de participer.

suite

Boycott, Désinvestissement, Sanctions contre Israël : réponse à Uri Avnery


Michel Warschawski

Uri Avnery à Bil'in lors d'une manifestation conjointe entre Palestiniens et Israéliens

Uri Avnery à Bil'in lors d'une manifestation conjointe entre Palestiniens et Israéliens

L’appel pour le « BDS » – Boycott, Désinvestissement, Sanctions – a finalement atteint l’opinion publique israélienne. La décision de la Norvège de retirer ses fonds des sociétés israéliennes impliquées dans la construction des colonies a fait la différence, et a représenté le premier grand succès de cette campagne importante.

Après avoir ignoré la campagne pour le BDS pendant plusieurs années, Uri Avnery s’est finalement senti obligé de réagir, à deux reprises, dans son blog. Comme Uri, je réagis rarement aux opinions des autres dans mon propre blog, comme il le dit avec délicatesse : « je ne veux pas imposer mes vues, je veux juste apporter des éléments pour la réflexion, et je laisse le lecteur se former sa propre opinion ». Certains arguments mis en avant par Avnery, cependant, requièrent une réponse, car ils peuvent égarer ses lecteurs.

En dépit du fait que j’ai parfois des désaccords avec Avnery – quoique beaucoup moins que dans le passé – j’ai un grand respect pour l’homme, pour le journaliste, pour le militant, pour le commentateur politique, et depuis la banqueroute de « la Paix Maintenant » au cours du «processus d’Oslo, nous avons souvent milité ensemble côte à côte, et j’oserais dire que nous sommes devenus amis. C’est pourquoi je me sens obligé de réagir à sa critique de la campagne BDS.

suite

Les criminels de guerre deviennent les arbitres de la loi


vendredi 16 octobre 2009 – 08h:11

Paul Craig Roberts, CounterPunch

Paul Craig Roberts, CounterPunch

Critiquer Israël c’est être antisémite.
Or, l’antisémitisme est un crime de haine.
Donc, critiquer Israël est un crime de haine.

Israël et le rapport Goldstone

Pour tout le monde, le deux poids deux mesures dans lequel opère le gouvernement israélien, ça suffit ! sauf pour les Américains au cerveau reconditionné. Même le très israélien Jerusalem Post peut trouver du deux poids deux mesures dans :

« Tout Israël parle maintenant d’une seule voix contre le rapport Goldstone » :

suite