Hotel Warwick: rectification concerneant Yaalon


Chers amis,

La direction de l’Hotel Warwick à Paris nous informe qu’elle ne reçoit pas le diner organisé par l’Association France-Israel avec Moshe Yaalon, mais qu’il s’agit en fait des Salons W qui se trouvent dans le même immeuble que l’Hotel, à la même adresse, mais ne dépendent pas de ce dernier.

Nous vous remercions donc d’adresser vos questions et commentaires concernant la réception du criminel de guerre israélien à :

*Carré Bw : 5 rue de Berri 75008 Paris. http://www.carre-bw.abcsalles.com

Infos & réservations : 01 42 25 45 59 Mail : carrebw@gmail.com

« Description : Le Carré BW, Un bel établissement, s’il en est, avec ses coins lounge, ses bars, une décoration moderne et un service de qualité. L’emplacement est idéal en plein coeur des Champs Elysées ! Le lieu est grandiose : une plateforme de 1500 m² modulable pour tous vos évènements privés ou professionnels. Le Carré BW vous propose d’organiser clefs en main vos : – Séminaires – Conférences – Concerts – Défilés de mode – Soirées – Galas – Show Case & Live – Receptions – Mariages – journée de formation – Bat et Bar Mitzvah »

Il n’est pas interdit non plus de dire ce que vous pensez de leur comportement à :

– Christian ESTROSI : estrosi@estrosi.com et
– Jean-François COPÉ : jfcope@assemblee-nationale.fr

Amicalement,

CAPJPO-EuroPalestine

http://www.europalestine.com

Non à la réception du criminel de guerre Moshe Yaalon à Paris !


Nous vous informons que l’Hotel Warwick à Paris s’apprête à recevoir, jeudi soir prochain 19 novembre, l’un des plus grands criminels de guerre israéliens, interdit de séjour en Angleterre. Il semble que la direction de cet hôtel n’ait pas pris la mesure des conséquences, pour l’ensemble de la chaine hôtelière dont elle fait partie, d’une telle réception.

La responsabilité directe de Yaalon, ancien chef d’Etat-major, a été établie, d’une part en ce qui concerne le massacre délibéré de plus de 100 civils libanais, hommes, femmes et enfants, bombardés par l’aviation israélienne, alors qu’ils s’étaient réfugiés dans un bâtiment clairement placé sous la protection des Nations-Unies, à Qana, au sud-Liban, lors de l’agression israélienne de 1996. Yaalon est également directement responsable du bombardement d’un immeuble de la ville de Gaza, le 22 juillet 2002. Présenté comme un « assassinat ciblé », visant un des cadres du Hamas, Salah Shehadeh, la bombe d’une tonne larguée sur ordre de Yaalon tua au total 16 Palestiniens, dont 12 femmes et enfants.

Actuellement vice-premier ministre, et ministre des « Affaires stratégiques », Yaalon a dû annoncer le mois dernier son renoncement à un déplacement à Londres, de crainte d’y être arrêté en relation avec quelques uns de ses crimes les plus tristement célèbres.

Et quand il ne tue pas, Yaalon passe son temps à appeler au meurtre et à l’extermination du peuple palestinien.

« Les Palestiniens sont une sorte de cancer. Il y a plusieurs manières de traiter le cancer. Certains pensent qu’il faut amputer des membres, mais moi, pour le moment, je me contente de leur faire une chimiothérapie », déclarait fièrement la brute, en 2002.

Pour lui, « le peuple palestinien doit bien se mettre dans la tête qu’il a perdu », et que « les Juifs ont le droit de s’installer partout en Eretz Israël, que ce soit à Schechem (Naplouse, NDLR), Hébron, dans le Neguev ou en Galilée ».

L’Hotel Warwick, situé au 5 rue de Berry (75008 Paris) aux Champs Elysées, a apparemment accepté d’organiser un diner à 20 H jeudi prochain, à la demande de l’association France-Israël, animée par le sinistre William Goldnadel, sans bien savoir qui étaient les invités, nous indique-t-on à la direction générale de l’Hôtel.

Mais peut-on laisser dérouler le tapis rouge à un tel criminel sans ternir l’image des 28 grands hôtels qui font partie de la même chaîne*, en Europe, aux Etas-Unis ou en Asie ?

Jean Sourbès, directeur général de l’Hotel Warwick, doit être prévenu de la gravité d’un tel acte. On peut le contacter au 01 45 63 14 11 (N° de tel général de l’Hôtel) ou bien par fax : 01 45 63 75 81 ou par mail : jsourbes@warwickhotels.com

Ci-dessous l’annonce publiée sur le site de l’Association France-Israël :

« DINER DE SOUTIEN DE FRANCE ISRAEL LE 19 NOVEMBRE 2009 Pour le soutien de son action en faveur de l’image d’Israël et de l’amitié franco-israélienne .

Le Comité Directeur de l’Association France-Israël Alliance Général Kœnig et son Président ont l’honneur de vous convier au dîner exceptionnel le jeudi 19 novembre 2009 à 20h00 dans les Salons Carré BW, 5 rue de Berri 75008 Paris

Invités d’honneur et interventions de :

– M. Moshé YAALON, Vice-premier ministre d’Israël et ancien chef d’état major de Tsahal

– M. Christian ESTROSI, Ministre auprès de la Ministre de l’Économie, de l’Industrie et de l’Emploi, Chargé de l’Industrie

– M. Jean-François COPÉ, Président du Groupe U.M.P. Député de Seine et Marne – Maire de Meaux, Membre du Comité Directeur de France-Israël

Réservations et paiement : Association France-Israël – Alliance Général Kœnig . Tél. : 06 78 16 72 05. e-mail : afi-diner@france-israel.org. Cette invitation et une pièce d’identité seront demandées à l’entrée.  »

Liste des hôtels faisant partie de la chaîne internationale Warwick ( Please contact http://www.warwickhotels.com to advise them no to wellcome the Israeli war criminal Moshe Yaalon ) :

Europe

– Amsterdam, Park Hotel
– Barcelona, Gallery Hotel
– Brussels, The Royal Windsor Hotel Grand Place
– Brussels, Warwick Barsey Hotel
– Cannes, Le Grand Hôtel
– Geneva, Hotel Warwick Geneva
– Florence, Hotel Helvetia & Bristol
– Le Lavandou, Hotel Les Roches
– London, The Leonard Hotel & Residence
– Lyon, La Reine Astrid
– Lyon, Le Phénix Hôtel
– Madrid, Mirasierra Suites Hotel
– Málaga, Hotel Molina Lario
– Nice, Splendid Hôtel
– Paris, Hôtel Warwick Champs-Elysées
– Paris, Hôtel Westminster
– Prague, MaMaison Riverside Hotel
– Rome, Hotel d’Inghilterra
– Vienna, Altstadt Vienna
– Waterloo, Martin’s Grand Hotel
– Zurich, The Central Plaza hotel

Asia

– Beijing, Celebrity International Grand Hotel
– Bangkok, Rembrandt Hotel & Towers

North America
– Dallas, Warwick Melrose Hotel
– Denver, Warwick Denver Hotel
– New York City, Warwick New York Hotel
– San Francisco, Warwick San Francisco Hotel
– Seattle, Warwick Seattle Hotel

Amicalement,

CAPJPO-EuroPalestine – htp://www.europalestine.com

Exclusion, réécriture et convocation au MRAX


Nordine SaïdiAprès le licenciement pour faute grave du Directeur Didier de Laveleye, le Consei d’administration du MRAX (Mouvement contre le Racisme, l’Antisémitisme et la Xénophobie) a décidé ce lundi (09/11/09) d’exclure à l’unanimité Nordine Saïdi du Bureau de l’association. Nordine Saïdi, fondateur du Mouvement Citoyen Palestine, dirigeant du parti Egalité et administrateur au MRAX, est accusé par les dirigeants du MRAX d’avoir publié des articles à caractère antisémite sur son blog Free Palestine justifiant ainsi son exclusion du bureau.
Confirmant son exclusion, l’intéressé se défend d’avoir publié des textes antisémites et qualifie l’attitude du Président du CA Radouane Bouhlal et de “ses partisans” d’irresponsable.

suite

Des enfants de Gaza se droguent pour supporter la douleur pendant qu’ils travaillent 12 heures par jour dans les tunnels


AUTEURE: Iqbal TAMIMI

Traduit par Esteban G.. Édité par Fausto Giudice

Les enfants juifs de l’État d’Israël qui a lancé des attaques contre les enfants de Gaza au mois de janvier dernier avec ses bombes et ses missiles, assiégeant leur ville à partir des airs, mer et terre sont en train de profiter de bons repas, d’éducation, de soins, de moyens de transport, de divertissement, d’eau pour se laver et pour nager. Mais qu’en est-il des enfants affamés de Gaza ?

suite

Un rabbin, colon en Cisjordanie, affirme qu’ils est « licite » de tuer les Gentils qui menacent Israël


rabbinsioniste
AUTEUR: Haaretz

Traduit par Fausto Giudice

Quelque semaines après l’arrestation de Yaakov Teitel, un Juif soupçonné de terrorisme, un rabbin installé en Cisjordanie a publié lundi un livre donnant la permission aux Juifsde tuer les Gentils qui menacent Israël.

Le Rabbin Yitzhak Shapiro, qui dirige la yeshiva (école talmudique) Od Yosef Chai dans la colonie d’ Yitzhar, écrit dans son livre « La Torah du Roi » que même des bébés et des enfants peuvent être tués s’ils constituent une menace pour la nation.

Shapiro base la la plupart de ses enseignements sur des citations de la Bible, auxquelles il ajoute ses opinions et croyances.

« Il est licite de tuer les Justes parmi les Nations même s’ils ne sont pas responsables de la situation de menace », écrit-il, ajoutant : « Si nous tuons un Gentil qui a péché ou a violé un de nos 7 Commandements -car nous respections nos Commandements – il n’y a aucun crime là-dedans ».

Pusieurs rabbins éminents, dont Yithak Ginzburg and Yaakov Yosef, ont recommandé le livre à leurs étudiants et disciples.

source

Le convoi humanitaire de l’opération Miles of Smiles est entré de nuit dans Gaza


jeudi 12 novembre 2009

Une joie immense mêlée d’un profond soulagement illumine depuis hier soir tous les visages des participants de l’opération humanitaire « Miles of Smiles for the children of Gaza », dont le long convoi de 100 minibus a réussi, non sans difficultés, à pénétrer dans Gaza.

Après avoir été immobilisées pendant près d’un mois au passage de Rafah, véritable point noir de tous les humanitaires en route vers les territoires occupés, les associations internationales impliquées dans cette action inédite dédiée aux enfants gazaouis en souffrance ont annoncé avec fierté que leur opiniâtreté sans failles avait été payante.

Le Comité de Bienfaisance et de Secours aux Palestiniens, qui a affrété et financé 20 minibus, s’est réjoui de cette première grande victoire, impatient à la perspective de passer à la phase concrète de l’opération : la distribution du matériel scolaire et médical, des médicaments, et des fauteuils roulants auprès des plus jeunes, mais également de leurs aînés.

« Miles of smiles », une initiative d’ampleur mondiale qui porte si bien son nom, et dont on ne peut que souhaiter qu’elle dessine un coin de ciel bleu dans un quotidien assombri par les ravages de la guerre.

source