L’Islam est-il responsable de la débâcle du monde arabe ?


par Chems Eddine Chitour

Le monde arabe , combien de divisions ?

Depuis la chute de l’empire soviétique, il est apparu que la guerre froide, n’ayant plus raison d’être, des idéologues américains ont cherché et trouvé « un Satan de rechange », donnant notamment lieu, après l’invasion de l’Irak et l’incantation de Bush père, à l’avènement d’un nouvel ordre mondial, ainsi qu’ à des floraisons d’étude . Cela va de la « fin de l’histoire » de Francis Fukuyama, à Samuel Huntington avec « le Clash des Civilisations » qui désigne le péril vert et le péril jaune comme adversaire de la civilisation judéo-chrétienne.

L’Islam, le tiers exclus de la révélation abrahamique est désigné en partie comme le bouc émissaire des maux actuels de « l’Occident ». Il n’est donc pas étonnant de soupeser le poids de l’adversaire en le dimensionnant. C’est ce qu’a fait « The Pew Forum on religion & public life, qui a publié ce mois-ci une étude détaillée sur les musulmans du monde intitulée « Mapping the Global Muslim Population. A report on the Size and Distribution of the World’s Muslim Population ».

suite