L’Egypte dit vouloir bloquer la marche, mais …


Dernières nouvelles d’Egypte : ce 21 décembre, le gouvernement égyptien a fait savoir qu’il refuserait l’entrée de la marche à Gaza par Rafah pour des « raisons de sécurité ».

Quoi qu’il en soit, nous sommes déterminés à briser le siège.
Nous continuerons tous à faire tout ce qui en notre pouvoir pour que cela advienne.

Nous avons donc envoyé un message urgent à Monsieur Asselborn, Ministre luxembourgeois des Affaires Etrangères, pour qu’il intervienne auprès du Ministre égyptien des Affaires Etrangères et auprès du Consulat belge à Buruxelles.

Voici le texte de cette demande :

Monsieur le Ministre,
Monsieur Asselborn,

Vous n’êtes pas sans ignorer que 9 personnes du Luxembourg, la plupart de notre Comité, vont participer à Gaza à la « marche internationale pour libérer Gaza » du siège inhumain et illégal qu’elle subit depuis plusieurs années de la part d’Israël. Nous serons entre 1300 et 1400 personnes du monde entier à participer à cedtte marche. Mais les autorités égyptiennes, après s’être montrées bienveillantes, font, comme nous nous y attendions, marche arrière, avec des prétextes dont nous savons tous ce qu’ils valent. Au nom du CPJPO et des dizaines d’organisations qui se sont mobilisées, qui ont payé leur voyage, réservé leur logement, décidé de consacrer leur vacances de fin d’année à cet événement humanitaire et significatif politiquement, je vous demande instamment d’intervenir sans tarder auprès des autorités égyptiennes pour qu’elles donnent une chance à cette marche et au peuple assiégé de Gaza.

Je vous transmets ci-dessous un modèle d’appel international proposé par les organisateurs, ainsi que le point de la situation qu’ils ont réalisé aujourd’hui même.

Vous pouvez prendre connaissance de cette marche dans le détail en vous reliant à notre blog spécialement créé à cet effet : http://paixjuste.blogspot.com/

En espérant vivement, en ces fêtes de fin d’années, moments où l’on se permet de rêver encore, que vous pourrez intervenir de manière efficace auprès des autorités égyptiennes, dans la ligne de ce que la chambre des députés a voté comme motion récemment concernant la Palestine et Gaza, je vous prie d’agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de ma haute considération.

Michel Legrand