Une nouvelle guerre de Gaza pour bientôt ?


samedi 16 janvier 2010 – 07h:30

Hasan Abu Nimah – The Electronic Intifada

Les récentes agressions israéliennes ressemblent de façon sinistre à l’attaque du 4 novembre 2008 contre Gaza qui avait tué six personnes et mis à mal une trêve de quatre mois méticuleusement respectée par le Hamas, écrit Hasan Abu Nima.

Israël, les assassinats récents de militants palestiniens ressemblent sinistrement à l’agression qui a précédé l’hiver dernier les attaques contre Gaza. (Wissam Nassar/MaanImages)

Une fois de plus, Israël se plaint de ce que sa « sécurité » est menacée par les nouvelles flambées de violence le long de la frontière avec Gaza.

Quelque deux douzaines de roquettes Qassam ont été tirées sur Israël depuis Gaza ces derniers jours. Bien qu’elles soient tombées sur des terrains vagues (et c’était peut-être exprès) sans causer de dommages ni de blessures, Israël s’est vengé en lançant des raids destructeurs qui ont causé des dégâts et tué plusieurs personnes dont un garçon de 15 ans.

Avant de demander qui devrait arrêter en premier, il faut rappeler qui a commencé la dernière lamentable série de violences.

suite

Compte à rebours pour une nouvelle guerre contre Gaza


Samira Quraishy

Ces deux dernières semaines, dans le même temps que le Middle East Monitor (MEMO) épinglait le coût humain de l’opération « Plomb durci », Israël a intensifié ses frappes aériennes contre des cibles civiles dans la bande de Gaza, tuant à nouveau un certain nombre de Palestiniens et provoquant en outre des dégâts considérables. Les médias et les analystes militaires dans la région ont clairement constaté des types d’activités suggérant que la puissance d’occupation, Israël, préparait le terrain pour une nouvelle offensive majeure dans la bande de Gaza.

Comme ce fut le cas lors de l’attaque précédente, il y a un an, l’occupant interprète à nouveau le mutisme régional ou international comme un « feu vert » à sa prochaine opération.

suite

Et maintenant, « Viva Palestina » ?


Stuart Littlewood – The Palestine Chronicle

De simples mots ne peuvent suffire pour exprimer mon admiration pour Viva Palestina et pour celles et ceux qui lui ont consacré tous leurs efforts. J’aime comment ils ont fait honte – et pas pour la première fois – aux grandes puissances et à leurs dirigeants mollassons.

Les évènements maintenant semblent montrer que "Viva Palestina" a à changer de tactique.

Les évènements maintenant semblent montrer que « Viva Palestina »
a à changer de tactique.

De simples mots ne peuvent suffire pour exprimer mon admiration pour Viva Palestina et pour celles et ceux qui lui ont consacré tous leurs efforts. J’aime comment ils ont fait honte – et pas pour la première fois – aux grandes puissances et à leurs dirigeants mollassons.

Et pour sa peine, le député britannique George Galloway a été déclaré persona non grata en Egypte. Quel désappointement pour lui !

Etant donné les désaccords et le refus tenace de ce dernier convoi de renoncer, ça ne pouvait se terminer par des étreintes et des embrassades avec l’homme de confiance du président Moubarak, ou sur ces mots gentils, « Revenez-nous vite, George ».

Ce qui importe vraiment, c’est qu’ils aient remis les produits alimentaires d’une importance vitale, alors que les armées et les marines du prétendu Monde libre n’y avaient même pas pensé. Et ils l’ont fait avec de la classe, face aux crises de colère de l’Egypte.

suite