AlAqsa: l’occupation assiège les fidèles,les affrontements s’étendent à AlKhalil


05/03/2010 La police d’occupation israélienne a de nouveau pris d’assaut, ce vendredi, l’esplanade des Mosquées à AlQuds occupée. Environ 30 Palestiniens ont été blessés, dont le mufti d’AlQuds, cheikh Tayssir Tamimi. Plusieurs enfants ont également été grièvement atteints.

Les forces d’occupation ont tiré des balles en caoutchouc, et des gaz lacrymogènes contre les fidèles. Elles ont bouclé les portes menant à la Mosquée d’AlAqsa, et assiégé les fidèles qui protestaient, à l’issue de la prière, contre toute profanation de ce lieu saint par les colons juifs.

Les Affrontements se sont également étendus à d’autres quartiers de la ville d’AlQuds et aux alentours de la Mosquée d’Ibrahim à AlKhalil (Hebron).

Coté des forces d’occupation, trois soldats israéliens ont été blessés dans ces affrontements, selon notre correspondant en territoire occupée.

Rappelons que des affrontements s’étaient déjà produits sur l’esplanade dimanche après que le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu eut provoqué les musulmans en décidant d’ajouter deux lieux saint de Cisjordanie, la Mosquée d’Ibrahim à AlKhalil et celle de Bilal, à Bethléem, à la liste des sites historiques d' »Israël ».

La répression israélienne en Palestine s’aggrave


Mazin Qumsiyeh : « L’armée israélienne me cherche »

L’armée israélienne a envahi le quartier où réside Mazin Qumsiyeh à Beit Sahour, un faubourg de Bethléem, le 2 mars dans la nuit, réveillant sa mère, sa femme et sa soeur. Des soldats lourdement armés ont bloqué les routes durant « l’opération ». Lorsque sa famille a ouvert la porte, ils ont demandé à voir Mazin Qumsiyeh (*). On leur a dit que Mazin était déjà parti aux États-Unis. Il répond ici aux questions de Silvia Cattori.


voir ici