France 3 : « Ce soir ou jamais » 10 mars 2009 – « La justice internationale » (notamment) LE TRIBUNAL RUSSELL


Anne-Marie El Najjar-Ghizzi

Pour ceux qui n’ont pu le voir ci-dessous le lien :
France 3, le 10 mars 2010, débat sur la justice internationale, avec notamment Jacques Vergès, Gisèle Halimi, Stéphane Hessel, Florence Hartman et Abdelwahab Meddeb.

http://ce-soir-ou-jamais.france3.fr/?page=emission&id_rubrique=974

un commentaire sur l’émission :

Censure de Ce soir où Jamais sur le net par France 3? Possible?!…

J’attire votre attention à tous sur une bizarrerie bien commode qui se déroule en ce moment même sur le site de Ce soir ou jamais, France télévision.

Il est absolument impossible de visualiser correctement la vidéo de l’émission qui portait donc hier sur la Justice internationale. La vidéo est coupée à plusieurs reprises, et notamment aux moments chauds où les invités haussent le ton sur ce qui se passe en Israël, dans les territoires palestiniens, et le non respect du droit international et des résolutions de l’ONU par Israël, État démocratique. Cela est une première chose.. Deuxièmement, en forçant quand même un peu et en essayant de voir au-delà des moments d’interruptions de la vidéo.. les seuls passages visualisables sur ce sujet sont ceux où Goldnadel défend avec grandiloquence et mauvaise fois les actes de transgressions inacceptables du droit international par Israël.

Je ne voudrais pas crier à la manipulation et à la censure! Mais pour que cette idée ne me titille pas l’esprit messieurs de France télévision, il faudrait éviter de laisser trainer des indices qui en donnent tout l’air..
Quand on essaye de regarder les autres vidéos, aucun problème, ça fonctionne parfaitement bien. Je constate que c’est la première fois que je fais face à ce problème de lecture de vos vidéos sur votre site depuis que je le consulte. Vous devriez réparer ça très rapidement, au risque vous faire traiter d’amateurisme où de censeurs, en étouffant longuement cette vidéo. Nombreux sont ceux d’entre nous qui n’ont pu regarder l’émission en directe et qui voudrions bien la visionner sur le site.

Pour ma part je flair le passage sous silence et la censure qui touche maintenant l’émission de Tadeï, peut être à son propre insu. Je fais ce constat à la lueur de la tendance que j’ai observer chez France télévision ces temps à passer sous silence tous les événements au Proche-Orient qui donneraient une image négative d’Israël.. L’inculpation par la justice D’Olmert (ancien premier ministre d’Isarël) pour corruption, le Rapport Goldstone de l’ONU sur les crimes de guerre à Gaza perpétrés par Tsahal comme par le Hmas, L’annonce de la construction d’une colonie juive de plus de 1600 habitations dans Jérusalem Est (territoire palestinien) pendant la visite du vice-président américain pour relancer le processus de paix. Aucun de ces événements diplomatiques et de relations internationales forts (les deux derniers) n’ont eu un écho dans les JT de France 2 par exemple, à absolument à aucun moment!! Par contre la neige.. çà on en a entendu parlé! etc..

Vous laissez trainer trop d’indices de censure ou d’auto-censure de vos JT surtout et de vos émissions politiques et culturelles de plus en plus. C’est orienté, c’est déprimant.. Les médias France télévision ne sont belle et bien plus une source d’information pour ma part, mais plutôt une source de désinformation, voir de manipulation..

Jugez-en par vous même..

Contre la présence d’Avigdor Lieberman sur le territoire belge


L’Union des Progressistes Juifs de Belgique (UPJB)

appelle à un rassemblement citoyen le 21 mars prochain

Le dimanche 21 mars prochain, l’hôtel Conrad accueillera un dîner de gala organisé par les «Israel Bonds International–Europe» avec, comme invité d’honneur, le ministre israélien des Affaires étrangères, Avigdor Lieberman.

L’Union des Progressistes Juifs de Belgique tient à rappeler que l’argent investi par les souscripteurs dans les Israel Bonds – des obligations d’État – sert en grande partie à pérenniser l’occupation et la colonisation des territoires palestiniens occupés, en violation flagrante du droit international.

Elle tient également à rappeler que Avigdor Lieberman, outre ses fonctions ministérielles, est le leader de Israel Beteinou (Israël notre maison), un parti ouvertement raciste et arabophobe. Avigdor Lieberman se prétend démocrate, mais ses déclarations populistes et ses propositions en ce qui concerne le sort des citoyens arabes d’Israël suggèrent une conception de la démocratie qui est loin d’être universelle mais sélective et à géométrie variable. Ainsi déclarait-il en septembre 2006 (interview au journal HaZofeh) : «Je suis tout à fait favorable à la démocratie mais lorsqu’il y a contradiction entre les valeurs démocratiques et les valeurs juives, les valeurs juives et sionistes sont prépondérantes». Dès 2001, il proposait de constituer 4 cantons en Cisjordanie occupée, hermétiquement fermés, dans lequel seraient regroupés les Palestiniens. Plus récemment il a agrémenté ce projet d’une solution pour les citoyens palestiniens d’Israël, qui sont plus d’un million, proposant d’en déplacer la grande majorité pour les regrouper eux aussi dans des zones hermétiquement fermées, auto-administrées. Ainsi verrait le jour un État ethniquement homogène de la Mer Méditerranée jusqu’au Jourdain, abritant en son sein des « bantoustans » palestiniens.

L’Union des Progressistes Juifs de Belgique considère qu’un tel personnage est indésirable sur le territoire belge. Aussi appelle-t-elle la société civile de notre pays ainsi que les mandataires politiques à la rejoindre le 21 mars prochain de 18 à 20h, face à l’hôtel Conrad, avenue Louise à 1050 Bruxelles, pour un rassemblement citoyen de protestation contre la présence d’Avigdor Lieberman en ses salons.

Remarque importante : Nous avons donné l’assurance à la police que ce rassemblement se déroulerait dans la dignité, sans dérive de quelque sorte que ce soit. Nous comptons sur le sens des responsabilités de tous ceux qui voudront bien nous rejoindre pour respecter notre engagement.

Les slogans que nous proposons :

Non à Avigdor Lieberman, arme d’épuration massive
Stop au blocus de la bande de Gaza
Stop à la colonisation de la Cisjordanie et de Jérusalem-Est
Stop à la construction du mur de l’annexion
Respect du droit international

Pour l’Union des Progressistes Juifs de Belgique
Anne Grauwels et Henri Wajnblum co-présidents
Contact : UPJB – 02 537 82 45

Huytebroeck épinglée pour une référence à un « idéologue extrémiste »


BELGA
Luk Vervaet

Mis en ligne le 10/03/2010

La publication sur le site internet officiel de la ministre Evelyne Huytebroeck (Ecolo) d’un article signé par l’activiste Luk Vervaet a été dénoncée mercredi par le sénateur MR Alain Destexhe, entraînant la mise hors ligne immédiate de la page internet concernée.

La ministre plaide la bonne foi. L’article en lui-même, intitulé « Transformons les prisons en écoles », ne prête pas à polémique, reconnaît M. Destexhe.

Il est signé de la main d’un enseignant en milieu carcéral, Luk Vervaet. Ce dernier s’était notamment fait connaître au travers d’un procès qu’il a remporté en février dernier en appel face au ministère de la Justice, qui lui avait interdit, pour des raisons de sécurité, l’accès à la prison de Saint-Gilles.

Alain Destexhe souligne pour sa part que Luk Vervaet, ancien militant du PTB, est également le représentant en Belgique de l’association propalestinienne radicale IUPFP (union internationale des parlementaires pour la Palestine). Le sénateur affirme qu’elle tolère la résistance sous toutes ses formes à Israël, y compris les actions terroristes contre ce pays.

Luk Vervaet s’était par ailleurs engagé publiquement récemment dans l’opposition à l’extradition vers les USA de Nizar Trabelsi, condamné en 2004 dans le cadre d’un projet d’attentat à la base de Kleine Brogel (Limbourg). Alain Destexhe s’inquiète « qu’un idéologue de la trempe de Luk Vervaet ait l’opportunité d’être publié sur le site officiel d’une ministre de la Communauté française » et s’interroge sur les liens d’Ecolo avec lui.

Au cabinet de la ministre Huytebroeck, on plaide la bonne foi: l’article a été repris par un membre du cabinet d’une « publication de référence » de la Ligue des droits de l’Homme. La ministre ne connaît pas personnellement Luk Vervaet et, en attendant de plus amples informations, l’article a été immédiatement mis hors ligne, indique-t-on.

L’affiche du Front National ulcère l’Algérie


* Si vous avez manqué le début Le Pen défend l’affiche anti-minarets inspirée de l’UDC

L’Algérie a officiellement protesté contre l’affiche du Front National (FN), inspirée de la campagne suisse de l’UDC contre les minarets.

le 10 mars 2010, 11h20
LeMatin.ch & les agences

L’affiche incriminée représente une femme voilée devant une carte de la France aux couleurs du drapeau algérien, et hérissée de minarets.

«C’est à l’Etat français de prendre les dispositions qui s’imposent lorsque des symboles de pays étrangers sont mis à genoux», a déclaré Mourad Medelci, le ministre algérien des Affaires étrangères.

«Nous déplorons avec force l’usage indigne et dégradant d’un drapeau national à des fins électoralistes», a déclaré mardi le ministère français des Affaires étrangères lors de son point de presse régulier. Il a jugé «légitimes» les protestations d’Alger «quant à l’usage extrêmement choquant qui est fait du drapeau algérien».

suite

lire aussi sur Oumma

La population considérée comme un «ennemi d’État »


par François Marginean

Mondialisation.ca, Le 10 mars 2010

Nous avons vu la semaine passée que CANADA Inc., comme toute bonne compagnie privée, a pour importante mission de faire du profit, souvent en extorquant et taxant à mort sa ressource naturelle, la population.

Nous avons aussi vu que cette extraction, ce vampirisme économique se fait souvent au nom de belles prétentions et motivations de façade, comme par exemple, la « sécurité », la « santé », la « démocratie », etc.

Au nom de la sécurité, on va vous taxer de quelques milliards. Au nom de la santé et d’une peur d’un certain H1N1, on va vous inoculer avec des produits non-testés et contenant des ingrédients toxiques, qui n’ont aucune efficacité prouvée à part des croyances aveugles et naïves. Au nom de la démocratie, on va aller bombarder et occuper militairement des pays du Moyen-Orient où on a déjà entrainé la mort de 1.3 million d’Irakiens et des dizaines de milliers d’autres en Afghanistan. Un génocide. Et un biocide: on a contaminé la place avec de l’uranium appauvri qui sert à fabriquer des armes dont on se sert pour libérer les gens de ces pays, un truc radioactif pour au moins 4.5 milliards d’années. Tout ce qui a de plus humain; à la fine pointe de l’humanité.

Des « guerres humanitaires », sorties tout droit du dictionnaire des plus fameux oxymores de nos temps dits « modernes ». Dans le temps des barbares, on se battait avec des massues. Dans nos temps barbares modernes, on se bat avec des massues nucléaires. C’est beau l’évolution. Des guerres d’agression – anciennement punies par les tribunaux de Nuremberg comme constituant le « crime suprême » international, parce que ce crime renfermait tous les autres – sont devenues des guerres « préventives ».

suite