Jour de colère à Jérusalem


Jour de colère à Jérusalem

mardi 16 mars 2010 – 12h:33

Des affrontements ont éclaté entre manifestants palestiniens et l’armée et la police israélienne dans les Territoires Palestiniens Occupés, ce mardi matin, après une journée de fortes tensions pour l’accès aux sites religieux.

Des dizaines de Palestiniens ont été blessés et beaucoup ont été kidnappés dans les affrontements en cours. Deux policiers israéliens ont été blessées.

La violence a été centrée sur Jérusalem-Est occupée et sur ses environs, à savoir les camp de réfugiés de Shufat, Eisaweyah, Ras Al-Amoud, et Wadi Al-Jouz dans la zone de Silwan, ainsi que dans la Vieille Ville.

Des centaines de jeunes Palestiniens ont attaqué un poste de contrôle à l’entrée du camp de réfugiés de Shufat, au nord de Jérusalem, jetant des pierres sur les forces israéliennes d’occupation stationnées à proximité, selon le récit du correspondant de Ma’an à Jérusalem.

Notre correspondant a déclaré que les forces spéciales de police ont rappliqué sur les lieux et ont tiré des grenades lacrymogènes, des grenades assourdissantes et des balles en caoutchouc en direction des manifestants. Deux jeunes Palestiniens ont été enlevés à ce moment-là.

Les forces israéliennes ont renforcé le blocus sur la Vieille Ville, en particulier la mosquée Al-Aqsa, poursuivant les blocages entrepris depuis une longue semaine. La police israélienne a été vue empêchant les femmes d’entrer dans la mosquée.

Cette même police a poursuivi les manifestants à Wadi Al-Joz tandis qu’un hélicoptère survolait la scène. De jeunes Palestiniens ont allumé des feux dans la vieille ville alors que les forces israéliennes y pénétraient. Trois de ces jeunes ont été kidnappés, dont Iyad At-Tawil, âgé de 12 ans, ainsi que sa mère et sa tante.

Dans le camp de réfugiés de Qalandiya, au nord de la ville, des centaines d’étudiants ont affronté les forces israéliennes qui ont tiré des balles en caoutchouc et des grenades assourdissantes pour disperser les manifestants. Un jeune étudiant âgé de 15 ans a été enlevé, d’après les témoins. Des affrontements ont également éclaté au poste de contrôle de Qalandiya.

Les citoyens palestiniens d’Israël ont été empêchés de se rendre à Jérusalem. Les forces israéliennes ont arrêté un bus en provenance de Majd Al-Kroom, alléguant que les passagers étaient en route pour participer aux manifestations. Elles ont enlevé un passager, âgé de 39 ans, l’accusant d’avoir frappé un policier.

Les troupes israéliennes d’occupation ont été filmées en train d’empêcher les journalistes de couvrir les événements dans Eisaweyah.

Pendant ce temps, des rassemblements ont lieu dans la bande de Gaza en solidarité avec Jérusalem [Al Qods]

Contre la présence d’Avigdor Lieberman


Mobiliser un nombre record pour la défense des Palestiniens.
Appels à l’action

Le Mouvement Citoyen Palestine soutient l’appel de l ’Union des Progressistes Juifs de Belgique.

Il est vital que cette incroyable mobilisation en solidarité avec le peuple palestinien se poursuive jusqu’à ce que les dirigeants du monde ne soient plus en mesure d’ignorer la voix collective de la population. En effet, la pression du public doit continuer dans le monde entier pour défendre les droits des Palestiniens et exiger qu’Israël à mettre fin à l’occupation brutale de la Palestine.

En plus des centaines de manifestations qui ont eu lieu dans le monde entier, de nombreuses actions innovantes ont été lancées, des appels, ainsi que d’autres formes de solidarité avec le peuple palestinien.

IL faut appeler tous les responsables de l’hôtel, Il faut leur envoyer des fax, des mails…

De n’importe quelle région de Belgique, ou du monde, nous devons interpeller les responsables de cet hôtel.

Saïdi Nordine

A : brusselsinfo@conradhotels.com

CC: Sandy.C.Sterckx@conradhotels.com, maartje.baars@conradhotels.com, theresia.bach@conradhotels.com, Linda.c.giebing@conradhotels.com, marc.de.beer@conradhotels.com, kevin.girard@conradhotels.com, joke.vanbreda@conradhotels.com

Madame, Monsieur,

Le dimanche 21 mars prochain, l’hôtel Conrad accueillera un dîner de gala organisé par les «Israel Bonds International–Europe» avec, comme invité d’honneur, le ministre israélien des Affaires étrangères, Avigdor Lieberman.

Avigdor Lieberman est connu pour ses positions ultranationalistes et racistes à l’encontre des Palestiniens. Il appartient à un gouvernement qui refuse le principe d’un Etat palestinien, qui ne respecte pas le droit international, qui continue l’occupation et le développement de la colonisation, la construction du mur de la honte, la destruction de quartiers palestiniens et maintient le siège de la bande de Gaza…

Lieberman est au minimum un xénophobe. Il prône notamment le transfert  » chirurgical  » des Arabes d’Israël  » (1) afin d’avoir  » deux Etats ethniquement homogènes, dit-il  » [2].

Selon les termes de Ze’ev Sternhell, professeur à l’université hébraïque de Jérusalem, Liebermann serait  » l’homme politique le plus dangereux dans l’histoire de l’Etat d’Israël « .

Recevoir Avigdor Lieberman revient à encourager le gouvernement israélien dans sa politique du pire.

Si vous accueillez ce diner de gala avec comme invités des criminels de guerre qui devraient être traînés devant un tribunal international pour crimes contre l’humanité, sachez que nous vous ferons une publicité négative dans le monde entier et que votre réputation en sera irrémédiablement touchée.

Nous écrirons à toutes les ambassades (Proche-Orient) et à vos potentiels clients pour leur dire de ne plus séjourner dans votre hôtel, mais que Bruxelles dispose de beaucoup de merveilleux hôtels de luxe.

Vous n’êtes pas sans savoir que nous serons bien entendu présents le 21 mars prochain de 18 à 20 heures, avenue Louise à Bruxelles, face à l’hôtel Conrad à l’appel de l ’Union des Progressistes Juifs de Belgique qui « considère qu’un tel personnage est indésirable sur le territoire belge. Aussi appelle-t-elle la société civile de notre pays ainsi que les mandataires politiques à la rejoindre le 21 mars prochain de 18 à 20h, face à l’hôtel Conrad, avenue Louise à 1050 Bruxelles, pour un rassemblement citoyen de protestation contre la présence d’Avigdor Lieberman en ses salons. ».

Gaza’s Guernica: « approximativement 1500…. »


 » approximativement 1500…. » est une fresque murale de 30 m de long peinte par 25 jeunes artistes de Gaza. La guerre contre Gaza a tué environ 1400 personnes, dont 431 enfants. 5038 personnes ont été blessées dont 411 grièvement. Les artistes ont à leur propre expérience de la guerre : « nous espérons que la fresque encouragera les gens à dire « ça suffit » !

signalé par Gilad