Je clôture mon compte chez Dexia !


C’est un post bis.

Dexia continue à financer les colonies dans les territoires occupés palestiniens
mercredi 27 octobre 2010

La campagne effectue déjà depuis 2 ans une campagne contre le financement par Dexia des colonies israéliennes dans les territoires palestiniens. Des cartes de protestation, des actions devant les bureaux de Dexia, des interpellations aux Assemblées Générales, des questions parlementaires, des entretiens avec la direction de Dexia, etc…. Dexia n’est pas attirée par cela. Peut-être qu’elle écoutera ses clients ? (Lire plus)

Que devez-vous faire ?

* Inscrivez-vous à l’action via le formulaire de contact.
* Bloquer le mercredi 27 octobre 2010 dans votre agenda. Nous vous attendons à 15h30 à Bruxelles. La semaine précédente, le 20 octobre 2010, nous organisons une session d’information sur l’action. Vous recevrez plus d’informations une fois l’inscription complétée.
* Informez-vous à l’avance dans une filiale Dexia sur la procédure à suivre. (1)
* Pensez à ouvrir un autre compte à l’avance. Vous trouverez des informations sur les banques éthiques via le Réseau Financement Alternatif.

En savoir plus sur la campagne ?

* Vous trouverez toutes les informations sur la campagne Dexia dans l’article ‘Chronologie de la campagne‘.
* Pour plus d’informations sur le contexte de la campagne, vous pouvez lire l’article ‘Dexia et les colonies israéliennes‘.

(1) Nous ne pouvons donner aucune procédure définitive parce que la clôture d’un compte dépend de nombreux facteurs. Est-ce un compte à vue ou un compte épargne, ou encore un autre compte ? Vous avez contracté un prêt, connaissez-vous les conditions ? Vous avez plusieurs compte et vous voulez commencez par clôturer 1 compte, etc.

Mario Franssen

Israël: le prix Nobel de la paix Mairead Maguire a été expulsée


JERUSALEM — La militante pacifiste nord-irlandaise Mairead Maguire, prix Nobel de la paix, a été expulsée dans la nuit de lundi à mardi vers Londres, à la suite d’une décision de la Cour suprême israélienne, a-t-on appris auprès du ministère de l’Intérieur.

« Mairead Maguire a été expulsée à 04H00 locales (02H00 GMT) à destination de Londres. L’opération s’est déroulée sans incident », a déclaré à l’AFP la porte-parole du ministère, Sabine Hadad.

Lundi soir, la Cour suprême israélienne, la plus haute instance judiciaire du pays, avait rejeté l’appel présenté par Mairead Maguire contre son expulsion et une interdiction de séjour de dix ans en Israël.

Mme Maguire, 66 ans, avait été appréhendée le 28 septembre à sa descente d’avion à l’aéroport Ben Gourion de Tel-Aviv où elle arrivait pour une visite d’une semaine consacrée à des entretiens avec des militantes pacifistes internationales en Israël et dans les Territoires palestiniens. Elle avait été aussitôt placée en détention.

Les autorités israéliennes l’avaient déjà expulsée en juin ainsi que tous les passagers d’un bateau humanitaire irlandais qui tentait de briser le blocus maritime de la bande de Gaza.

Vendredi, un tribunal local israélien avait rejeté un premier appel de Mme Maguire contre la décision de la refouler, considérant qu’elle avait été dûment avertie en juin au moment de son expulsion qu’elle ne serait pas autorisée à entrer en Israël dans les dix prochaines années.

Témoignages – Flora Nicoletta


Safad, Bisan, Jenin

Flora Nicoletta est une journaliste française indépendante qui vit à Gaza. Elle travaille actuellement sur son quatrième livre, sur la question palestinienne.

Safad est une ville du nord de la Palestine historique. Bisan est elle aussi une ville de Palestine 48, mais son nom a été changé par le conquistador en Bet Shean. Jenin est située au nord de la Cisjordanie conquise en 1967.
Sami El-Qishawi a quatre filles, et il a donné à trois d’entre elles les noms de Bisan, Safad et Jenin. Il est directeur du bureau gazaoui d’El-Ayyam, un quotidien palestinien dont le siège est à Ramallah.

Le premier bouclage de la Bande de Gaza a été imposé à la fin mars 1993 par Yitzhak Rabin à l’époque des négociations de paix palestino-israéliennes à Washington et pendant les pourparlers secrets palestino-israéliens qui ont débouché sur les Accords d’Oslo. Le Premier ministre israélien qui a inventé et mis en œuvre le régime de bouclage a été récompensé quelques mois plus tard par le Prix Nobel de la Paix.

Depuis la paix d’Oslo, El-Ayyam, El-Quds et El-Haya El-Jadida – deux autres quotidiens palestiniens publiés à Ramallah – ont été très souvent absents des kiosques de Gaza à cause d’une série d’innombrables bouclages brefs, de bouclages longs, de bouclages indéfinis, puis d’un bouclage éternel et autres interdictions.

suite

Ali Aarrass : ce jeudi 7 octobre 2010


Conférence de presse sur « l’Affaire Ali Aarrass » : le jeudi 7 octobre 2010 de 10.30 à 12.30 heures dans les locaux de la Ligue des droits de l’Homme, Rue du Boulet 22, 1000 Bruxelles avec maître Mohamed Ali Nayim, l’avocat espagnol d’Ali Aarrass, Aberrahman Benyahya, président et porte-parole de la CIM, Mustafa et Farida Aarrass, père et sœur d’Ali, maîtres Alamat Dounia et Christophe Marchand, ses avocats belges, Amnesty International Belgique (invité).

Conférence publique le jeudi 7 octobre de 19 à 22 heures avec les mêmes intervenants au Centre Communautaire Maritime, Rue Vandenbogarde, 93 à 1080 Bruxelles.

Même si cette vidéo appelait au dernier rassemblement en avril, elle est quand même d’actualité! A voir svp!

voir aussi