Génération Palestine : LES LUNDIS DE LA FORMATION



L’association Génération Palestine Belgique est ravie de lancer son premier cycle de formation qui sera animé
par Majed Bamya,
diplomate palestinien à la Délégation Générale de Palestine auprès de l’UE, de la Belgique et du Luxembourg.
Nous aurons le privilège d’accueillir
Fayez Tanib,
Secrétaire général du Comité de coordination de la résistance populaire contre le mur et la colonisation,
à l’occasion du second module traitant de la résistance pacifique dans le territoire palestinien occupé.
Ce cycle comportera trois modules :
Le premier module portera sur le Mouvement national palestinien et se déroulera le 25 octobre 2010 de 19h à 22h.
Le second module portera sur la Résistance pacifique et se déroulera le 8 novembre 2010 de 19h à 22h.
Le troisième module portera sur les Prisonniers politiques palestiniens et se déroulera le 15 novembre de 19h à 22h.
(Vous trouverez les détails dans la brochure en annexe.)
Ce premier cycle des Lundis de la formation se déroulera dans les locaux d’APRODEV, au 28 Boulevard Charlemagne – 1000 Bruxelles.

Génération Palestine Belgique organise une formation préparatoire gratuite pour l’ensemble du cycle et portant sur l’historique du conflit le dimanche 24 Octobre 2010 de 19h à 21h à l’ABP, 9 Quai du Commerce – 1000 Bruxelles. Veuillez indiquer votre souhait d’y participer lors de votre inscription aux modules.

Pour vous inscrire à l’un de ces modules, veuillez envoyer un mail à l’adresse suivante formations@generation-palestine.org avant le 18 octobre en précisant le(s) module auquel(s) vous souhaitez participer et versez la somme de 5 euros par module (3 euros pour les membres de l’association) sur le compte suivant 001-5782973-06.

Si vous souhaitez vous inscrire à l’entièreté du cycle, soit les 3 modules, veuillez verser la somme de 12 euros (7 euros pour les membres de l’association) sur le compte mentionné ci-dessus.

Brochure Lundi de la Formation Génération Palestine.pdf Brochure Lundi de la Formation Génération Palestine.pdf
3048 Ko   Afficher Télécharger

Procès BDS : dernières infos


La conférence de presse qui s’est tenue ce lundi matin au Sénat a montré que la répression contre les femmes et les hommes engagés dans la campagne de Boycott, Désinvestissement, Sanctions (BDS) contre l’Etat d’Israël, suscite un vaste mouvement de protestation et de solidarité en France comme à l’étranger.

En France, tous les représentants des partis de gauche, de la vice-présidente du Sénat, Catherine Tasca (PS), au Parti de Gauche, en passant par le Parti Communiste, les Verts et le NPA, ont condamné clairement le soutien apporté par le gouvernement français à la politique raciste d’Israël. Ils ont souligné que les poursuites scandaleuses et les accusations mensongères d’incitation à la haine raciale contre une représentante du peuple, étaient un pas de plus franchi contre la démocratie. Ils ont réclamé des sanctions contre Israël, et ont félicité celles et ceux qui mènent une action citoyenne en faveur des droits que nos dirigeants se refusent à défendre. (voir le compte-rendu sur : http://www.europalestine.com/spip.php?article5487 )

A l’étranger aussi, les protestations se multiplient contre ces poursuites judiciaires, contre le parti pris du gouvernement français, à l’heure même où l’extrême droite israélienne chasse les Palestiniens de Jérusalem-Est, donne les pleins pouvoirs aux colons, et vote des mesures racistes pour bâillonner toute dénonciation de sa politique, y compris par des Israéliens.

A l’initiative du sénateur algérien Mostefa Boudina, plus d’une centaine de parlementaires du continent africain se sont solidarisés avec leur consoeur et ont dénoncé la « honteuse machination » en soulignant dans un appel commun que « l’esclavage, le féodalisme, le colonialisme, le fascisme, le sionisme et l’apartheid ont constitué, pour l’humanité, un même mal criminel condamné par l’histoire. »
Des parlementaires européens, canadiens, mexicains envoient également des lettres de protestation.

Aujourd’hui à Milan et à Rome des rassemblemernts ont eu lieu devant l’ambassade de France à Rome et devant le Consulat de France à Milan. Jeudi, jour du procès, c’est devant le consulat d’Edimbourg que des militants écossais appellent à venir protester. Le parti « Egalité » en Belgique a affrété un autocar afin de se joindre au rassemblement de jeudi à Pontoise.

Nous sommes tous conscients de l’importance des enjeux. C’est pourquoi, nous continuerons à agir pour faire respecter les droits de l’homme et le droit international. Chacun à notre niveau, et en commençant par dénoncer la présence de produits illicites et immoraux dans les rayons de nos magasins.

Pas plus tard que samedi, au magasin Auchan de Cergy-Pontoise, nous avons été protester contre la vente de produits étiquetés « Israël » et nous avons été reçus par le directeur qui a écouté nos explications. Il nous a promis de les vérifier et d’en tirer toutes les conséquences, en nous donnant une réponse vendredi. Nous pourrons ainsi apprécier ensemble l’honnêteté des dirigeants d’Auchan qui se déclarent en faveur d’un commerce éthique.

Voir la vidéo sur : http://www.europalestine.com/spip.php?article5488&var_mode=calcul

RENDEZ-VOUS JEUDI A 12 H DEVANT LE TRIBUNAL DE PONTOISE

Nous vous attendons nombreux au procès d’Alima Boumediene-Thiery et d’Omar Slaouti, ainsi qu’au rassemblement devant le tribunal de Pontoise ce jeudi 14 octobre à partir de 12 H, afin de demander que la justice sanctionne ceux qui violent les droits de l’homme, et non les gens de conscience qui s’appliquent à les faire respecter.

Le tribunal de Pontoise se trouve près de la Gare de Pontoise (terminus du RER C).

En cas de grève totale des transports en commun, nous avons prévu du co-voiturage à partir de la Porte de Clignancourt. (Merci de nous signaler par un message à info@eurpalestine.com si vous auriez des places libres dans votre voiture ou si vous souhaiteriez profiter d’une place dans une voiture, en cas de non fonctionnement du RER C).