Dattes : Attention les tricheurs sont de sortie !


mercredi 3 août 2011

On progresse : les dattes israéliennes se font plus rares cette année dans les supermarchés et sur les marchés, mais ouvrez l’oeil tout de même : certains comme Carrefour enfreignent la loi et mettent des dattes sans aucune provenance (en vérité exportées par Israël) au milieu de dattes affichées « Tunisie » et « Algérie ». Ne vous y trompez pas !

Flagrant délits de tricherie dans des magasins CARREFOUR de Paris et la région parisienne :

Contactez la Direction de la consommation et des fraudes :

http://www.economie.gouv.fr/dgccrf/Bienvenue-dans-l-espace-particulier-

Rappelez aux responsables du magasin qu’ils ont l’OBLIGATION de mentionner l’origine exacte des produits frais et des fruits secs qu’ils vendent. Et qu’en plus, la législation française les oblige à afficher l’ORIGINE de ces produits en caractères AUSSI GROS que leur prix !

Chez AUCHAN, protestez ! On encourage ouvertement la colonisation :

Dites leur que pour bronzer, vous leur recommandez les check-points et les attentes interminables en plein soleil, infligées par l’armée d’occupation aux Palestiniens…

Et non contents de voler l’eau des Palestiniens, les Israéliens fabriquent des machines à la gazéifier « Soda-Club » ou « Sodastream », dans les colonies. C’est parfaitement illégal !

BOYCOTT ! PAS UN SOU POUR L’OCCUPANT ISRAELIEN ! PAS UN SOU POUR LES CRIMINELS DE GUERRE !

CAPJPO-EuroPalestine

Les enfants d’Arna Vendredi 5 Aout 2011 De 19h00 à 22h00


aff_arna

Les enfants d’Arna

Quand ? Vendredi 5 Aout 2011

De 19h00 à 22h00

La projection du film est suivie d’une table ronde entre les participants.

La capacité est de 25 personnes Max,

Les places sont limitées donc il faut réserver d’avance au 0476/84.19.69 et/ou info.egalite@gmail.com )

Prix : 2 Euro

Les enfants d’Arna

Juliano Mer Khamis
arabe, hébreu et anglais sous-titres français

Kamikazes, résistants, terroristes,… Youssef a commis un attentat-suicide en 2001. Ashraf a été abattu par l’armée israélienne en 2002. Alla commandait un groupe de combattants résistants jusqu’à sa mort, en 2003. Enfants, ils étaient les acteurs prometteurs de la troupe théâtrale que Juliano Mer Khamis, le réalisateur, avait fondée avec sa mère Arna dans les années 1980, dans le camp de réfugiés de Jenine. Il avait alors tourné les répétitions et les représentations. Il est retourné à Jenine en avril 2002, pour comprendre ce qu’étaient devenus les enfants qu’il y avait connus.