L’Autorité palestinienne et Israël d’accord pour écraser les manifestations de septembre 10/08/2011


Le quotidien israélien Ha’aretz a révélé que les responsables de la sécurité de l’Autorité palestinienne sont tombés d’accord avec ceux d’Israël pour empêcher qu’une escalade violente se développe en septembre, lorsque l’AP envisage de demander aux Nations Unies de reconnaître la Palestine comme Etat membre.
La décision coïncide avec des déclarations du porte-parole de la sécurité de l’AP, Adnan al-Dhamiri, qui a juré d’écraser toute manifestation violente anti-Israël qui pourrait avoir lieu pendant ou après septembre.

Les responsables de la sécurité ont confirmé que des officiers des deux bords ont eu récemment des contacts à ce sujet, suite aux craintes qui règnent dans la région et aux prévisions d’une possible insurrection des Palestiniens qui pourrait se transformer en soulèvement violent et généralisé.

Le quotidien a confirmé que des responsables de sécurité haut placés à l’AP ont envoyé des messages assurant que les mouvements populaires auxquels appelleraient des dirigeants de l’AP resteraient pacifiques.

Ils ont dit que les marches prévues pour le 20 septembre, lorsque l’ONU commencera à étudier la question, seront circonscrites aux villes palestiniennes et ne s’étendront pas à des confrontations avec les soldats israéliens.

Selon l’article, les services de sécurité israéliens sont avertis que l’AP ne veut pas démarrer un nouveau conflit avec Israël mais veut seulement faire pression pour progresser au niveau politique. Mais l’armée israélienne craint que la sécurité de l’AP n’arrive pas à contenir tous les scenarii possibles et elle pèse toutes les éventualités.

Adnan al-Dhamiri a rendu publics, dans une déclaration au quotidien Al-Sharq Al-Awsat, des plans pour contrecarrer toute « manifestation violente » qui pourrait survenir pendant le mois de septembre. Il a fait ses déclarations après que le renseignement israélien ait envisagé diverses possibilités suivant les réactions des Palestiniens en septembre.

Dhamiri a minimisé les prévisions de violence majeure « qui aboutirait à la démission du président palestinien et au chaos. »

Source : Palestine Info

Traduction : MR pour ISM

Urgent AGREXCO ! Agissez svp


Le bureau national de coordination de la campagne BDS , et en particulier le
mouvement européen et international  qui cible AGREXCO par divers types
d’actions dans divers pays depuis plusieurs années (Tribunal Russel, piquets,
actions symboliques dans les magasins, sur les marchés, actions juridiques,
…) ainsi que ses love-marques comme  Carmel et la société partenaire
CAL-LACHS installée à l’aéroport de Liège-Bierset APPELLE DE TOUTE URGENCE  les
associations  et les individus à écrire à la société irlandaise TOTAL PRODUCE
afin qu’elle ne reprenne pas dans les jours à venir les activités de la société
israélienne AGREXCO qui a été déclarée en faillite tout récemment à Tel-Aviv.
Nous vous remercions de participer à cette action hyper importante pour diverses
raisons. Notamment en envoyant un courriel-type (voir ci-dessous en anglais et
sa traduction en français) aux deux adresses mail de Total produce , et/ou la
lettre (plus longue et en anglais) à son adresse postale.

info@totalproduce.com (adresse générale)
cmccann@totalproduce.com (adresse du directeur, Carl McCann)
– Carl McCann, Chairman, Total Produce, Charles  Mc Cann Building, Rampart Road,
Dundalk, Ireland (adresse postale)

Vous trouverez aussi plus bas, quelques liens vers plus d’information , si vous
souhaitez faire un relais via vos sites web , blogs ..
N’hésitez pas à en demander davantage.

Merci d’avance de nous tenir informés de votre action et de ses suites.
Espérons qu’en Irlande, on  se rappelle bien ce que signifient colonisation et
occupation  et que la compagnie de produits agricoles TOTAL PRODUCE (qui a une
charte éthique)  comprenne que c’est une bien mauvaise idée d’acheter une
compagnie qui commercialise la majorité des produits des colonies établies
occupés dans les territoires, qui tire profit de l’occupation israélienne et qui
a subi un coup financier fatal, en partie suite à la campagne internationale
BDS.
Bien à vous
Dominique W.

1. MESSAGE -TYPE (pour copier-coller):

Dear Carl McCann, Chairman, Total Produce,
AGREXCO is an Israeli company complicit in the occupation and dispossession of
the Palestinian people, and its very activity (economic exploitation of an
occupied territory) is a war crime.
If TOTAL PRODUCE buys AGREXCO it will then be in the exact same situation, since
you will carry out the same activities.
This means that the current international boycott campaign targeted at AGREXCO
will expand to include all TOTAL PRODUCE activities.
We urge you not to participate in the bidding for AGREXCO and to stay away from
their illegal and illegitime business.
We look  forward to receiving your reply to this letter.

[2. Pour votre  info : TRADUCTION:

AGREXCO est une compagnie israélienne complice de l’occupation et de la
dépossession que connaît le peuple palestinien et son activité (exploitation
économique d’un territoire occupé) constitue en réalité un crime de guerre.
Si TOTAL PRODUCE rachète AGREXCO, la société sera exactement dans la même
situation vu qu’elle pratiquera les mêmes activités.
Cela signifie que l’actuelle  campagne internationale ciblant AGREXCO s’élargira
en incluant toutes les activités de TOTAL PRODUCE.
Nous insistons dès lors pour que vous ne repreniez pas la société AGREXCO et
pour que vous restiez à l’écart de son business illégal et illégitime.
Nous espérons recevoir votre réponse à ce courrier.

3. QUELQUES LIENS POUR  PLUS D’INFOS
http://coalitioncontreagrexco.net/node/89
http://www.bdsmovement.net/2011/total-produce-letter-7705 (lettre du BNC)
http://www.bdsmovement.net/2011/bnc-warns-irish-company-7732 (communiqué de
presse du BNC)
http://whoprofits.org

Le collier de la reine, un tribut de vassalité à un suzerain ?


Maroc / Israël : Le collier de la reine (1), un tribut de vassalité à un suzerain ?
René Naba – 12.08.2011 – Paris

Un collier en or aurait été offert par Lalla Salma, épouse du Roi du Maroc, à Tzipi Livni, le co-ordonnateur de la guerre de destruction israélienne de Gaza (2007-2008). Un cadeau offert en 2009 à l’occasion d’une visite de l’ancien ministre israélien des Affaires étrangères au Maroc, un an après la fin de la guerre israélienne contre l’enclave palestinienne.

Cette information explosive a été démentie de piètre façon par le Maroc, par un communiqué laconique du ministère des affaires étrangères publié le 26 juillet, soit deux semaines après la fuite du Maariv. Le journal israélien précisait, pourtan, dans son édition en date du 13 juillet 2011, que le parlement israélien avait pris la décision de dévoiler une liste de cadeaux offerts aux officiels et parlementaires israéliens par des personnalités étrangères, liste où figurerait «Lalla Salma» pour un «collier en or» à Tzipi Livni lors de sa visite au Maroc en 2009 à l’invitation de l’Institut Amadeus pour le Forum MEDays organisé à Tanger.

suite