Los Indignados à Bruxelles : le PTB et Comac participent à la manifestation du 15 octobre


Samedi 15 octobre, le PTB et son mouvement de jeunes Comac manifesteront avec Los Indignados. La manif démarrera à 14 h à la gare de Bruxelles-Nord.

« Nous ne sommes pas une marchandise aux mains des banquiers et des hommes politiques », « Ils ne nous représentent pas ». Tels sont les mots d’ordre qui avait été lancés au mois de mai en Espagne. Des mots d’ordre qui ont donné le signal de départ d’un énorme mouvement de protestation s’opposant à la crise du capitalisme et au manque de participation démocratique sur tous les terrains. Ces doléances demeurent actuelles et sont soutenues par le PTB et par Comac.

« C’est leur crise, faisons-les payer : les spéculateurs, les grands banquiers et les millionnaires »

Maintenant que le gouvernement fédéral met 4 milliards d’euros sur la table pour sauver les intérêts belges dans Dexia, le débat sur ceux qui doivent payer la crise est encore plus urgent. Ce débat doit être mené dans toute l’Europe. Nous avons en effet un ennemi commun : l’Union européenne et les grands monopoles qu’elle représente. C’est l’UE qui impose des économies à tous ses États-membres. Il importe donc au plus haut point de réunir toutes les doléances et de refuser de payer leur crise. Cela vaut aussi bien pour Los Indignados que pour les syndicats et tous les autres participants aux mouvements sociaux.

La semaine dernière, nombre de membres de Comac ont participé aux assemblées populaires des Indignados au parc Elisabeth et dans les bâtiments de la HUB. La nécessité de nous opposer tous ensemble aux restrictions a été chaque fois mise en exergue et a été fortement applaudie par les personnes présentes.

Nous sommes tous des Grecs, des Portugais, des Irlandais… Nous sommes également solidaires avec les manifestants d’Occupy Wall Street aux États-Unis. Ensemble, nous descendrons dans la rue le 15 octobre afin de nous opposer aux économies partout en Europe. Parce que l’avenir nous appartient, et non aux spéculateurs, aux grands banquiers ou aux millionnaires.

Contact :

Aurelie Decoene – présidente de COMAC

Jouwe Vanhoutteghem – vice-président de Comac