MANIFESTATION 16/11 – 16.30 @Bourse : STOP à l’attaque contre Gaza !


Posté le 15 novembre 2012.

MANIFESTATION 16/11 – 16.30 @Bourse : STOP à l’attaque contre Gaza !

Rassemblement de solidarité ce vendredi 16 novembre > de 16h30 sur les marches de la Bourse à Bruxelles

 

 

Après une semaine de violences  durant laquelle quatre enfants ont été tués par l’armée israélienne et quatre soldats israéliens blessés, le 12 novembre les factions palestiniennes se sont mises d’accord pour un cessez-le-feu avec Israël. Le 14 novembre, alors que, de source israélienne Ahmed Jabari recevait le brouillon d’un accord de trêve de longue durée, l’armée israélienne l’assassine et entreprend des bombardements massifs sur la bande de Gaza : plus de 100 attaques aériennes faisant 15 morts et 150 blessés jusqu’à présent, en grande majorité des civils. C’est l’opération baptisée « Pillar of cloud » qui ressemble étrangement à celle de 2008, « Cast Lead »

 

Comme en 2008/9, les élections israéliennes sont proches et Gaza sert les enjeux électoraux : Israël est en danger et le gouvernement mené par Netanyahu en est le sauveur musclé.

 

Il faut le redire, les attaques militaires indiscriminées sur une population civile sont interdites par le droit international humanitaire et la Commission d’enquête mise en place par les Nations-Unies suite à l’opération « Cast Lead » avait qualifié les actes d’Israël de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité. Sans qu’aucune sanction internationale ne soit appliquée à l’encontre des responsables. Cette impunité lui permet aujourd’hui de recommencer.

 

Les images qui nous viennent de Gaza et les messages que nous recevons démontrent à suffisance la violence indiscriminée de l’armée israélienne : personne n’est épargné ni les enfants, ni les femmes ni en général les civils. Le souvenir de l’attaque de 2008 est dans tous les esprits. Ce serait un crime de la part de nos gouvernements et de l’UE de rester muets et de ne pas intervenir. Le peuple palestinien ne demande pas qu’on pleure à posteriori sur son sort ou qu’on fasse de belles déclarations, il demande qu’on agisse.

 

Pour toutes ces raisons, l’Association belgo-palestinienne demande instamment à la Belgique de faire pression sur Israël, avec les autres Etats membres de l’Union européenne, afin qu’il mette un terme à son attaque massive de la bande de Gaza. Il est temps que la communauté internationale prenne ses responsabilités et fasse respecter le droit international.

 

L’Association belgo-palestinienne appelle à se joindre au rassemblement de solidarité qui aura lieu demain  –  vendredi 16 novembre de 16h30 à 18h –  sur les marches de la Bourse à Bruxelles !

Venez protester !!!! Indécente propagande militariste israélienne à Anvers dimanche prochain


Une pétition adressée à Yves Leterme et Monica De Cowninck peut être signée en cliquant ici

Soyons présents !
Venez protester avec nous
dimanche 18 novembre à 13 h.,
contre ce concert de propagande l’orchestre
de l’armée israélienne à la
Maison de la Province d’Anvers
Koningin Elisabethlaan 22, 2018 Anvers
Tram 2 et 6 à partir de la gare Centrale d’Anvers
(arrêt : Provinciehuis)

 

Indécente opération de
propagande militariste
israélienne à Anvers
dimanche prochain

Le 13 novembre 2012

Rue de la Station 58/2 – 6140 Fontaine-l’Evêque

 

De nombreuses organisations appellent à manifester contre la représentation de l’orchestre de l’armée israélienne, avec le soutien de l’ancien premier ministre
Yves Leterme et de la
Ministre Monica De Coninck
,
ce dimanche 18 novembre à Anvers
.

 
La Plate-forme Charleroi-Palestine s’associe à cet appel.

Inacceptable ! B’nai B’rith Antwerpen et Christenen voor Israël (Chrétiens pour Israël) invitent l’Orchestre de l’armée israélienne à Anvers ce dimanche 8 novembre.
Et l’ex-premier Yves Leterme et la ministre Monica De Coninck y prendront la parole.

« L’armée israélienne a mené samedi et dimanche des offensives aériennes et terrestres dans la bande de Gaza faisant 7 morts palestiniens, dont 3 enfants, et 52 blessés, dont 6 femmes et 12 enfants » écrit l’Association belgo-palestinienne (ABP).

« Au-delà des événements du weekend, cela fait deux semaines qu’Israël a repris des frappes régulières contre la bande de Gaza. Le risque augmente que l’on assiste à une attaque d’envergure, semblable à l’Opération Plomb durci de l’hiver 2008-2009 qui s’était soldé par un bilan de 1400 morts et plus de 5000 blessés du côté palestinien, et cela en moins d’un mois. L’attaque israélienne avait été menée à un mois des élections législatives en Israël. Cette année, les attaques s’intensifient aussi à deux mois des élections israéliennes, prévues en janvier 2013….
Alors que l’armée israélienne reprend sa politique de représailles massives, en déni total du droit international, Monica De Coninck, Ministre fédérale de l’Emploi et Yves Leterme, assisteront dimanche prochain à un concert donné à Anvers par l’armée israélienne. L’Association Belgo-palestinienne s’oppose vivement à ce qu’un représentant du gouvernement fédéral cautionne un tel événement par sa présence et appelle tous les démocrates à manifester en ce sens. Il est impensable que , dans la situation actuelle, alors qu’Israël une fois de plus bafoue le droit international et humanitaire en s’attaquant à des civils, notre gouvernement se voie représenté à une manifestation qui met à l’honneur l’armée israélienne.
»

Un jeune Palestinien blessé lors du bombardement du 10 novembre
« L’armée israélienne a mené une guerre d’agression contre la bande de Gaza lors de l’hiver 2008-2009 pendant laquelle plus d’un millier de Palestiniens ont perdu la vie et plusieurs milliers ont été blessés. Le blocus illégal de cette armée contre la population de la bande de Gaza dure depuis des années. Aussi bien en Cisjordanie, qu’à Jérusalem Est et dans la bande de Gaza (territoires occupés illégalement depuis 1967), l’armée israélienne se rend quotidiennement coupable d’exactions et de violations des droits de l’homme… » rappelle l’asbl Intal
« Pour toutes ces raisons, nous exigeons de la Belgique un embargo militaire contre Israël. Ce qui se produit ce 18 novembre, c’est l’exact opposé. L’ancien Premier Ministre Yves Leterme (CD&V) ainsi que la Ministre fédérale de l’emploi Monica de Coninck (Sp.a) seront présents dimanche prochain à ce concert, apportant de facto leur soutien à l’occupation israélienne ainsi qu’à son armée. Nous dénonçons le fait que des moyens publics, tels que la Maison de la Province d’Anvers, puissent être utilisés par la propagande en faveur de la colonisation et de la répression israélienne. »

Le chef des opérations militaires du Hamas tué à Gaza


AFP

Mis en ligne le 14/11/2012

L’armée israélienne a déclaré que l' »élimination » dans un raid mercredi du chef des opérations militaires du Hamas, Ahmad Jabbari, était le début d’une opération militaire contre les groupes armés dans la bande de Gaza.

Le chef des opérations militaires de la branche armée du mouvement islamiste palestinien Hamas a été tué mercredi dans un raid israélien à Gaza et son garde du corps blessé, a-t-on appris de sources concordantes. « Le martyr est Ahmad Jaabari », a déclaré un médecin des urgences de l’hôpital Al-Chifa de Gaza, le Dr Aymane al-Sahabani, des informations confirmées de source de sécurité du Hamas sous le couvert de l’anonymat.

Auparavant, Achraf al-Qoudra, porte-parole des services de santé du Hamas, au pouvoir à Gaza, avait annoncé qu’un Palestinien avait été tué et un autre blessé dans un raid israélien sur une voiture dans la ville de Gaza, sans préciser leurs identités. « L’armée israélienne a visé Ahmad Jaabari, chef de la branche armée du Hamas dans la bande de Gaza », a confirmé l’armée israélienne dans un communiqué, ajoutant qu’il était « directement responsable de l’exécution d’attentats terroristes contre l’Etat d’Israël ces dernières années ».

L’opération, menée conjointement avec le service de sécurité intérieure israélien, le Shin Beth, « visait à paralyser la chaîne de commandement et de contrôle de la direction du Hamas, ainsi que son infrastructure terroriste », selon le texte. « Ahmad Jaabari, chef de la branche armée du Hamas dans la bande de Gaza a été visé par une opération conjointe du Shin Beth et de l’armée », a indiqué pour sa part le Shin Beth dans un communiqué.

Jaabari, apparu en public le 18 octobre 2011 lors de la remise du soldat israélien Gilad Shalit aux médiateurs égyptiens, a rejoint le Hamas lors de sa détention par Israël après son arrestation en 1982 pour planification d’opérations anti-israéliennes.

Officiellement lieutenant des Brigades Ezzedine al-Qassam, branche armée du Hamas, Mohammad Deïf, Ahmad Jaabari était connu à Gaza comme « le général », ou « le chef d’état-major ».

En 2003, il est devenu de fait le chef exécutif de la branche armée du Hamas à la suite d’un raid israélien au cours duquel Mohammad Deïf a été blessé.

Lui-même n’avait pas été épargné par les tentatives d’assassinat israéliennes, dont un raid aérien en 2004 avait coûté la vie à son fils aîné, son frère et plusieurs de ses cousins.

Hamas: Israël a « ouvert les portes de l’enfer »

La branche armée du mouvement palestinien Hamas a promis mercredi une riposte massive à Israël pour l’assassinat de son chef Ahmad Jaabari, affirmant dans un communiqué qu’il avait « ouvert les portes de l’enfer ».

Les Brigades Ezzedine al-Qassam déclarent « porter le deuil d’un de leurs principaux chefs, Ahmad Jaabari, et s’engagent à continuer sur le chemin de la résistance », selon le texte, assurant que « l’occupant a ouvert sur lui-même les portes de l’enfer ».

Le porte-parole du gouvernement du Hamas à Gaza a déclaré qu' »Israël portait la responsabilité de ces crimes et de leurs graves conséquences. « Nous demandons à la communauté internationale d’arrêter le massacre de notre peuple, qui a le droit de se défendre », a-t-il plaidé.

Ahmad Jaabari, chef des opérations militaires du Hamas, a été tué mercredi dans un raid israélien à Gaza, a-t-on appris de sources concordantes. Son garde du corps a succombé à ses blessures peu après, selon une source hospitalière.

« L’armée israélienne a visé Ahmad Jaabari, chef de la branche armée du Hamas dans la bande de Gaza », a confirmé l’armée israélienne dans un communiqué, ajoutant qu’il était « directement responsable de l’exécution d’attentats terroristes contre l’Etat d’Israël ces dernières années ».

Israël est prêt à « étendre l’opération » à Gaza

Israël a adressé un « message clair » au Hamas et est prêt à « étendre » son opération à Gaza si nécessaire, a déclaré mercredi soir le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu lors d’une conférence de presse télévisée.

« Aujourd’hui, nous avons adressé un message clair au Hamas et aux autres organisations terroristes, et si cela devient nécessaire nous sommes prêts à étendre l’opération », a ajouté M. Netanyahu, quelques heures après la mort du chef militaire du Hamas, Ahmad Jaabari, visé par un raid aérien à Gaza.

L’Egypte rappelle son ambassadeur en Israël après les raids sur Gaza

Le président Mohamed Morsi a décidé mercredi de rappeler l’ambassadeur d’Egypte en Israël après une série de raids aériens israéliens meurtriers contre la bande de Gaza, a annoncé son porte-parole.

M. Morsi a décidé « de rappeler l’ambassadeur d’Egypte en Israël » et demandé au ministère des Affaires étrangères de convoquer l’ambassadeur israélien au Caire, a indiqué le porte-parole Yassir Ali, dans une déclaration retransmise à la télévision d’Etat.

Sur le même sujet:

source