La Libre Promotion Soda Stream


Le 13/08/13 09:40, « Vandenabeele Paul » <paul.vandenabeele@dh.be> a écrit :

Bonjour Madame, 

Le secrétariat nous a bien transmis votre mail.

Nous connaissons l’origine du produit que nous nous proposons à nos abonnés. 

Lorsque nous proposons un produit à nos abonnés nous vérifions plusieurs choses. Celles-ci sont : la qualité du produit, l’utilité de ce produit et ses conditions de fabrication. 

La qualité et l’utilité de ce produit ne sont plus à démontrer. Ce produit est fabriqué suivant des normes de qualité du plus haut standard et offre toutes les garanties possibles. Il est pratique à utiliser et permet des économies importantes par rapport à des achats de bouteilles d’eau minérale pétillante. Le personnel de cette société travaille dans des conditions tout à fait normales, est bien traité et correctement rémunéré. Cette offre d’abonnement rencontre un beau succès. 

La question du conflit israélo-arabe est une des questions les plus complexes de notre siècle et où beaucoup d’interprétations et de prises de position sont possibles. Boycotter un produit dans un tel contexte serait poser un acte politique et est donc étranger à une décision marketing saine. 

Nous vous remercions de votre courrier et nous vous prions d’agréer, chère Madame, nos meilleurs sentiments.

Bien à vous,

Denis Pierrard

………………….

Réponse de MP :

Bonjour Messieurs,

J’adressais le courriel aux journalistes responsables de la Libre Belgique.
Je m’étonne dès lors de recevoir une réponse de l’agence de marketing de la LB (envoyé par Monsieur Vandenabeele et signé par Monsieur Denis Pierrard).

Dans mon courriel, il ne s’agit pas de la qualité du produit mais d’une réglementation européenne que vous ne respectez pas.

Les drones israéliens et les bombes au phosphore qui bombardent aveuglement la population  de Gaza enfermée sont aussi d’excellente qualité, je n’en doute pas. De même que les engins Caterpillar qui déracinent des milliers d’oliviers palestiniens centenaires.

Et en parlant de “conflit”, vous vous alignez une nouvelle fois sur la propagande israélienne qui tente par tous les moyens de redorer son image en lambeaux.

Il n’y a pas de conflit, Messieurs,  ni de territoires “controversés, discutés ou disputés” mais d’une occupation illégale d’une territoire appelé Palestine par une armée suréquipée (et d’excellente qualité).

Ce “conflit” comme vous dites pourrait facilement être “résolu” si Israël respectait le Droit International en restituant aux Palestiniens leur terre et leur complète autonomie.

Ce “conflit” s’éternise, par la faute de collaborateurs comme vous.
Alors, “buvez vos bulles”.

MP