Une vie au cœur du conflit syrien


Jihed, soignant de l’UOSSM France nous livre son témoignage bouleversant. Un récit rempli d’humilité et de courage qui nous montre chaque jour la résilience de ces soignants qui ont choisi de rester en Syrie pour sauver des vies, parfois au péril de la leur.

« Lorsque je travaillais dans un hôpital à Sarmin, je me souviens d’un incident terrible qui hante encore mes nuits. Les bombardements étaient très proches de l’hôpital et comme je suis spécialiste en chirurgie générale, nous étions aux urgences lorsqu’un homme a été blessé par un éclat d’obus. Les dommages avaient engendré une hémorragie au niveau du foie. Ici, aucun autre chirurgien n’était présent, et cet homme était sur le point de perdre la vie. Durant l’opération, l’hôpital a été attaqué plusieurs fois. Deux infirmières et un anesthésiste étaient avec moi dans le bloc. Et d’un coup, je me retrouve seul face au patient, un trou béant dans la salle d’opération, mes collègues ayant dû fuir pour se protéger. La peur fut ma première émotion. S’en sont suivies mon devoir et ma responsabilité envers la personne sur la table. J’ai réussi à arrêter l’hémorragie et appelé une ambulance d’urgence pour le transférer le plus vite possible vers un hôpital plus sécurisé. Dieu soit loué, le patient a survécu.« Dr Jihed, médecin de l’UOSSM France
 

En cette fin d’année, nous souhaitons rendre hommage et soutenir tous ces héros du quotidien qui font preuve de courage et de détermination pour mener leur mission à bien avec très peu de moyens. Après 10 ans de guerre et de destruction massive des infrastructures de santé, l’hôpital, c’est eux.