« Quand Fatima se fait appeler Sophie »



 
fatima
 le dimanche 8 mars à 17h

au Théâtre 140


Texte original (en arabe) : Ali Bader 
Mise en scène : Laurence Katina / Scénographie : Noémie Breeus / Avec : Séverine De Witte 

Traduction arabe vers français : Charlotte Cornet

 

Synopsis


Fatima fuit le Moyen Orient et arrive clandestinement en Belgique où elle souhaite s’installer et créer une nouvelle vie. Jeune veuve d’un kamikaze, fille d’un kamikaze, elle décide de partir suite au décès de sa mère.  Fatima qui devient Sophie  nous raconte sa vie, ses vies ! Les périples de ce voyage, le prix de cette recherche de liberté ! Deux mondes, deux identités qui s’entremêlent à travers sa vie ici et là-bas.

Cette histoire met en scène des questions cruciales qui touchent à la condition des femmes, aux violences sexuelles qu’elles subissent mais aussi à la liberté, l’amour, le rapport homme-femme, l’intégration, la double identité et bien d’autres thèmes.

 

Destiné à tout public dès 16 ans

Prix spécial pour les membres d’AWSA-Be, de 5 euros.

Possibilité d’organiser des ateliers et de fournir des supports de réflexion en lien avec les thématiques de la pièce. 

Rencontre et échanges avec l’équipe de production après la représentation. 


Visionnez, partagez et likez notre teaserhttps://www.youtube.com/watch?v=z11X_Vrdv_0

 

Plus d’infos:

awsabe@gmail.com ou 02/229.38.63(64)

www.awsa.be

Page facebook : https://www.facebook.com/pages/Monodrame-Quand-Fatima-se-fait-appeler-Sophie-de-Ali-Bader/554283801342955?fref=ts

Réservations:

sur awsabe@gmail.com 

ou par téléphone au  02/229.38.63(64)

Adresse:

Théâtre 140

Avenue Plasky 140 – 1030 Bruxelles


Au plaisir de vous y voir!

Arab Women’s Solidarity Association – Belgium ASBL
www.awsa.be
0881.718.815
363-0002517-35Bureau : Local B 204, Amazone asbl, 10 rue du Méridien, 1210 Bruxelles.
Tél : 02/ 229 38 63 ou 02/ 229 38 64Siège social : avenue de l’Eternité, 6, 1070, Bruxelles.

Avec le soutien de la COCOF et de la Fédération Wallonie Bruxelles, Direction générale de la Culture, Service de la Jeunesse et de l’Éducation Permanente

Zone contenant les pièces jointes
Publicités

Fouad Laroui reçoit le Prix Jean Giono pour son dernier livre


 Fouad Laroui a recu, le 16 octobre, le prix Jean Giono pour son roman Les tribulations du dernier Sijilmassi.

DRFouad Laroui reçoit le Prix Jean Giono

Une nouvelle récompense littéraire pour Fouad Laroui. L’auteur a reçu le 16 octobre le prix Jean Giono pour son roman Les tribulations du dernier Sijilmassi. Le Prix du jury distingue chaque année un ouvrage de langue française (roman, récit ou recueil de nouvelles) faisant une large place à l’imagination. Les tribulations du dernier Sijilmassi raconte l’histoire (inspirée d’éléments autobiographiques) d’un commercial qui décide de changer radicalement de mode de vie en revenant dans son pays d’origine, le Maroc.

Des auteurs très prestigieux ont déjà reçu ce prix, Jean d’Ormesson ou Le Clézio par exemple. Le jury est présidé par Pierre Bergé et composé, entre autres, d’Erik Orsenna ou Yves Simon. Tahar Ben Jelloun devrait d’ailleurs les rejoindre.

Le lauréat l’emporte face à huit auteurs français. Il avait déjà décroché le Goncourt de la nouvelle en 2012 avec L’étrange affaire du pantalon de Dassoukine. Le mois dernier, cette même œuvre a aussi été sélectionnée parmi les lauréats potentiels du Prix Goncourt et du Goncourt des lycéens. Fouad Laroui vit à Amsterdam, où il enseigne la littérature. Né en 1958 à Oujda, il est diplômé de l’Ecole nationale des Ponts et Chaussées (France), et a enseigné l’économétrie et les sciences de l’environnement aux Pays-Bas.

Lire aussi : Anecdotes et autres histoires insolites de Fouad Laroui

Les tribulations du dernier des Sijilmassi de Fouad Laroui, Robert Laffont, 2014

Adam Sijilmassi revenait d’Asie où il avait négocié brillamment la vente de produits chimiques marocains. Alors qu’il survolait la mer d’Andaman, il se posa soudain une question dérangeante : « Que fais-je ici ? ». Pourquoi était-il transporté dans les airs, à des vitesses hallucinantes, alors que son père et son grand-père, qui avaient passé leur vie dans les plaines des Doukkala, n’avaient jamais dépassé la vitesse d’un cheval au galop ? Ce fut une illumination.

Il décida de renoncer à cette vie qui ne lui ressemblait pas, se résolut à ne plus jamais mettre les pieds dans un avion et à changer totalement de mode de vie. Funeste décision ! Arrivé à l’aéroport de Casablanca, il entreprit de rejoindre la ville à pied, ce qui lui valut de rentrer chez lui encadré par deux gendarmes. Dès que sa femme comprit ce qu’il voulait faire, elle retourna vivre chez sa mère, en emportant le chat. A peine avait-il donné sa démission que son employeur le mettait à la porte de son appartement de fonction. Qu’importe, il ne céderait pas. Il se débarrasserait de cette défroque d’ingénieur, nourri au lait du lycée français de Casablanca. Il viderait sa tête de tout ce fatras de fragments de littérature française qui lui compliquait la vie. Il redeviendrait le Marocain authentique qu’il n’aurait jamais dû cesser d’être. Il partit (à pied…) vers son village natal. Fatale décision ! Certes, il redécouvrit la bibliothèque de son grand-père et dévora la littérature et la philosophie qu’avaient produites quelques génies au temps béni de l’Andalousie arabe. Mais, dans son village, personne ne comprenait pourquoi un ingénieur de Casablanca venait s’enfermer dans la maison délabrée de sa famille. Etait-il un fou ? Ou un perturbateur ? Un prophète ? Fallait-il l’abattre ou le vénérer ? Dans son style inimitable, Fouad Laroui nous entraîne à la suite de son héros dans une aventure échevelée et picaresque où se dessine en arrière-plan une des grandes interrogations de notre temps : qui saura détruire le mur que des forces obscures sont en train d’ériger entre l’Orient et l’Occident ?

Arab Women’s Solidarity Association – Belgium ASBL
www.awsa.be

0881.718.815
363-0002517-35

Bureau : Local B 204 – Amazone asbl, 10 rue du Méridien, 1210 Bruxelles

Tél : +32 (0) 2/ 229 38 63 (64)

Siège social : avenue de l’Eternité, 6, 1070, Bruxelles.

Brocante de l’été Amazone Zomer rommelmarkt


Cher-e-s membres,

Ce samedi Amazone organise une brocante où AWSA aimerait tenir un stand de 10h à 16h00. Vous trouverez l’annonce ci-dessous.  Le bénéfice des ventes seront reversées à l’association. Si vous avez envie de vider vos placards ou votre grenier, n’hésitez pas!

cid:image003.jpg@01CE587D.6AF76EC0   Merci de diffuser cette information autour de vous.

 

AMAZONE Entreprise Eco-dynamique !

L’ENVIRONNEMENT VOUS TIENT A CŒUR ?

Réutiliser: un petit geste qui a de l’avenir !

Venez visiter ou participer à la BROCANTE de l’été qui aura lieu samedi 22 juin  de 9 à 19 h au rez-de-chée et dans le jardin d’Amazone www.amazone.be .

Ce jour là, le restaurant Slow Food d’Amazone ouvrira son salad bar et vous aurez l’occasion de goûter les délicieuses salades, tartes salées aromatisées d’herbes venant directement de notre jardin. L’occasion aussi pour vous de découvrir les deux nouveaux projets d’Amazone:  le potager ‘Beste Groenten Madame’ et le cycle d’ateliers culinaires ‘Ca vient du jardin’. Ces deux projets s’inscrivent dans le cadre du label d‘Entreprise Eco-dynamique.

Votre enfant grandit et n’entre plus dans ses vêtements ?

Votre enfant grandit et délaisse ses jouets ?

Votre bibliothèque croule sous les livres ?

Vous changez d’objets de décoration ?

Votre jupe ne vous plait plus ?

….. que faire de tous ces objets ?

S’ils peuvent encore servir, surtout ne les jetez pas !

Vous pouvez les revendre et participer ainsi aux filières de réemploi.

Les avantages ? Moins de gaspillages et de déchets inutiles et la

possibilité pour tout un chacun de trouver son bonheur à moindre coût.

L’occasion pour vous de faire un geste pour la sauvegarde de la planète !

Si vous désirez participer à la brocante, n’hésitez pas à me contacter soit par tél. au 02 229 38 38 ou par courriel a.vanhoutvinck@amazone.be .

Le prix de l’emplacement est de 10 €.

Possibilité de parking pour 20 voitures.

Anita VanhoutvinckAmazone – secrétaire de direction – directiesecretaresserue du Méridien 10 Middaglijnstraat

Bruxelles 1210 Brussel

www.amazone.be

T +32 2 229 38 38 – F +32 2 229 38 01

a.vanhoutvinck@amazone.be

Manifestation devant l’ambassade égyptienne sous auspices AWSA (12 février)


Nous vous invitons à manifester auprès d’AWSA-Be le 12/02/13 à 18h devant l’ambassade égyptienne à Bruxelles dans le cadre des manifestations mondiales pour protester contre le terrorisme sexuel exercé sur des manifestantes femmes en Égypte.

Le 12 février à 18h auront lieu, en effet, des manifestations partout dans le monde auprès des ambassades égyptiennes! Nous ne pouvons manquer cette action !
Si vous souhaitez vous mobiliser aussi avec AWSA-Be, n’hésitez pas à nous contacter au 02.229.38.10 ou sur awsabe@gmail.com.

Plus d’infos:https://www.facebook.com/events/150788335077948/

Et pour la manif. à Bruxelles: https://www.facebook.com/events/327518497349166/
Voir aussi l’évènement créée par « The uprising of women in the Arab world »: https://www.facebook.com/intifadat.almar2a
Texte des revendications ci dessous.

Un grand merci pour votre engagement et au plaisir de vous revoir tous et toutes,

L’équipe d’AWSA-Be asbl

Appel aux artistes AWSA pour son exposition d’artistes femmes originaires du monde arabe


  • A l’occasion de la journée mondiale des femmes, Arab Women’s Solidarity Association-Belgium (AWSA-Be) organise un festival artistique pour l’égalité et la diversité.Le festival sera lancé le 8 mars à 18h au Curo Hall, Rue Ropsy Chaudron n°7 -1070 Anderlecht (métro Clémenceau) avec une exposition d’artistes femmes originaires du monde arabe !Les femmes sont à l’honneur et avec elles, leur engagement ! C’est dans ce cadre que nous faisons appel à vous ! Si vous êtes une femme artiste débutante ou confirmée et que vous abordez à travers vos œuvres les révolutions du monde arabe ou la question des droits et de l’émancipation des femmes du monde arabe, nous serions ravies de promouvoir vos talents lors de notre festival. AWSA-Be vous demande alors de bien vouloir envoyer les photos de vos œuvres (cinq au maximum) au plus tard pour le 18/02/2013.Pour connaître les conditions de participation à notre exposition, nous vous invitons à consulter notre règlement en cliquant sur le lien suivant:

    http://www.awsa.be/reglement_festival_artistes.pdf

    Merci de diffuser le message autour de vous et au plaisir de s’engager ensemble pour la journée mondiale des femmes !

    Plus d’infos : awsabe@gmail.com ou 02.229.38.10

    AWSA-Be est une association laïque qui milite pour promouvoir les droits des femmes originaires de tous les pays du monde arabe et pour créer, à travers ces femmes, des ponts entre les différentes cultures. AWSA-Be organise régulièrement un évènement artistique dont l’objectif est de promouvoir des talents féminins originaires du monde arabe et l’égalité entre les hommes et les femmes dans l’accès à l’art. En créant un espace de rencontre, AWSA-Be vise à promouvoir et à affirmer le rôle des femmes originaires du monde arabe dans le dialogue interculturel, afin de changer les clichés existants mais aussi afin de susciter chez d’autres femmes, le désir et la volonté de s’exprimer à travers leur art, comme moyen d’émancipation et d’expression. Au programme aussi du festival artistique d’AWSA-Be : représentation théâtrale « Le Berceau » par la troupe COMEDRAMA d’Oujda sur la condition des femmes au Maroc, rencontres/ateliers avec les comédiens, concert de musique Gnawa lors de notre visite « Femmes au café », atelier découverte du chant arabe, animations autour de la journée mondiale des femmes, un défilé de mode engagé pour les femmes, notre exposition de photos « Femmes du monde arabe ici ou ailleurs…un regard alternatif », etc. Plus d’infos : www.awsa.be