Abbas n’est pas légitime .flv


Des Tunisiens ont attaqué l’Ambassadeur de « l’Autorité » en Tunisie Salman El Horfi après qu’il eut donné dans une conférence de fausses informations sur le siège de Gaza et porté des accusations contre les Frères musulmans et le Hamas.

Les présents ont rendu hommage à la population assiégée de Gaza, et ont salué la force de son peuple assiégé depuis plus de 4 ans et la résistance palestinienne et exprimé leur soutien et celui des tous les peuples arabes à la population de la Palestine.

Les Tunisiens ont indiqué que le président Abbas est illégitime et ne représente pas en tous cas les Palestiniens, et ont critiqué en même temps, les négociations et la coordination de la sécurité avec l’occupant.

Les remarques de l’Ambassadeur ont soulevé la colère de la foule et ont poussé l’assistance  à quitter la salle pour protester contre ses propos.

Le Hamas et le Fatah conviennent de relancer la réconciliation interpalestinienne


Palestine – 25-09-2010

Par Xinhua

Le mouvement islamique palestinien Hamas et le mouvement palestinien Fatah ont convenu vendredi de prendre des mesures pour relancer la réconciliation interpalestinienne.

Selon un communiqué publié à l’issue d’une réunion de trois heures, les deux mouvements sont parvenus à un accord pour initier des mesures pratiques afin de mettre fin au différend entre les deux mouvements rivaux.

La délégation du Fatah a rencontré vendredi à Damas le dirigeant du Hamas basé à Damas, Khaled Mashaal, pour relancer les négociations sur la réconciliation entre les deux organisations rivales palestiniennes.

La réunion est le fruit des efforts déployés par M. Mashaal et fait suite à sa rencontre en Arabie Saoudite avec le chef du service des renseignements égyptien Omar Suleiman, qui a joué un rôle de médiateur dans les efforts passés déployés par Le Caire pour mettre fin au différend entre les deux parties.

Le Hamas et le Fatah sont engagés dans une lutte de pouvoir depuis que le mouvement islamique a battu son rival laïque, le Fatah, aux élections législatives en 2006.

En 2009, l’Egypte a suspendu son rôle de médiation, et les relations entre Le Caire et le Hamas se sont détériorées après que le Hamas eut rejeté la proposition avancée par l’Egypte.

source

Dahlan menace Gaza d’une guerre israélienne en cas d’échec de l’accord du Caire


dahlan
20/10/2009 Le membre du comité central du mouvement du Fatah, Mohamed Dahlan, a menacé, lundi, le peuple palestinien dans la bande de Gaza de payer un prix cher si le Hamas n’accepte pas de signer l’accord de réconciliation interpalestinienne, qui reconnaît l’entité sioniste.

Selon lui, l’échec de l’accord, parrainé par l’Egypte, va pousser « Israël » à mener une nouvelle guerre contre Gaza, et affaiblira les alliés du peuple palestinien (les pays arabes).

Dahlan, a en outre prétendu que le Hamas veut paralyser cet accord, en raison des pressions syriennes et iraniennes.

source

Solana se réjouit de la répression et de la collaboration en Cisjordanie occupée


Ma’an News Agency

Le plus haut responsable de la politique étrangère de l’Union Européenne, Javier Solana, a félicité le Fatah et les milices palestiniennes « de sécurité » lors d’une visite dans la ville de Ramallah en Cisjordanie ce lundi.

(JPG) Hébron, 9 septembre 2007 - Les miliciens du Fatah arrêtent un jeune manifestant sympathisant du Hamas - Photo : AP/Nasser Shiyoukhi

(JPG) Hébron, 9 septembre 2007 - Les miliciens du Fatah arrêtent un jeune manifestant sympathisant du Hamas - Photo : AP/Nasser Shiyoukhi

« Lorsque les Palestiniens prennent le contrôle sur des questions difficiles comme la sécurité ils font un très bon boulot », a déclaré le Haut représentant pour la politique étrangère et de sécurité au cours d’une conférence de presse commune au siège de la mission EUPOL COPPS [on appréciera le jeu de mots – N.d.T], la mission de formation policière de l’UE.

« Je suis très heureux que tout le monde reconnaisse les efforts déployés par les forces de sécurité palestiniennes pour garantir la sécurité dans les territoires sous le contrôle des Palestiniens » [mensonge : les territoires sont sous occupation israélienne et non pas sous contrôle palestinien, même si les Israéliens délèguent certaines tâches répressives aux milices du Fatah – N.d.T], a déclaré Solana dans un communiqué.

« Je l’ai entendu dire du peuple palestinien [lequel ? L’entourage direct d’Abbas très probablement…], des dirigeants israéliens [l’occupant est dont content du travail fourni par les collaborateurs palestiniens] et aujourd’hui, je l’ai même lu dans la presse [cela n’est en rien une référence, les médias dominants étant devenus depuis longtemps des instruments de guerre et non des moyens d’information]. »

« Nous sommes fiers si nous y avons contribué [Solana est donc fier d’avoir contribué à l’incarcération de près d’un millier d’opposants politiques dans les geôles du Fatah, plusieurs étant morts sous la torture] et j’espère que nous avons contribué à cela, mais la chose importante c’est les Palestiniens », dit-il, se référant à la mission EUPOL COPPS [Solana aime les Palestiniens, mais à la condition qu’ils soient dociles et qu’ils collaborent avec l’occupant israélien].

Alors qu’il était à Ramallah, Solana a tenu une réunion avec le chef d’EUPOL COPPS, et avec le chef de la mission mission d’assistance [de collaboration] de l’UE, actuellement en sommeil [il faut espérer le plus longtemps possible] au passage de Rafah à la frontière de Gaza avec l’Égypte.

Auparavant Solana a rencontré l’ex-président Mahmoud Abbas et le premier ministre provisoire [non élu], Salam Fayyad.

source

Proche-Orient : Impasse et aveuglement à Ramallah


Publié le 04 octobre 2009 par La Rédaction monde actu

palestine-300x234

Les grandes démocraties, chantres depuis longtemps discrédités des valeurs universelles de l’humanité, ont réussi à mettre le rapport Goldstone sous l’éteignoir. Le rapport ne donnera pas lieu à une résolution du Conseil des droits de l’homme de l’ONU : le vote éventuel est reporté à la session prochaine, en mars 2010.

suite