Ce dimanche: desélectronisons-nous !


anniebannie a reçu ce mot par courriel

Chère et cher,

Même dans les plus légers détails, on nous habitue à accepter ce qui ne peut l’être.
Ainsi, ce dimanche. Encore une fois, on devra voter « électroniquement ».

Pas d’accord.

En attaché, tu trouveras une proposition de lettre à remettre au Président de ton Bureau de vote. Un geste qui n’empêche pas d’entrer dans l’isoloir et d’accomplir son « devoir d’électeur » (si on veut s’y soumettre) mais, au moins, cette protestation devra figurer dans le PV rédigé au terme de cette journée « inoubliable »…

Pour ce faire, ne pas oublier de demander auprès de la même autorité présidentielle de bien vouloir te remettre par écrit et dûment signé un texto du genre (à toi de voir) « En ce jour d’élections, la (le) dénommé(e) m’a transmis quelques mots attentionnés, mais forts bien sentis, afin de protestationner… ».

Amitiés
Jean Flinker

Voici, le texte de la lettre que vous pouvez remettre au Président du Bureau de vote :

« [Votre nom] Bruxelles, le 7 juin 2009

[votre adresse]

Bruxelles

Madame la Présidente,

Monsieur le Président du Bureau de vote,

Par la présente, je tiens une nouvelle fois à protester contre l’utilisation du vote électronique lors des élections.

Cette procédure (abusivement qualifiée de «moderne») empêche en réalité toute possibilité de contrôle, contradictoire et a posteriori, des suffrages exprimés –donc des résultats proclamés.

De surcroît, des défaillances (voire des altérations) techniques de tous genres pourraient également fausser le scrutin sans que personne ne s’en rende compte ou soit en mesure d’en mesurer les effets. Sous couvert de «progrès» et d’ «efficacité», il s’agit par conséquent de la remise en cause d’un principe démocratique élémentaire: que les citoyens aient, en toute égalité, la possibilité d’exercer un réel droit de contrôle.

Je vous prierais donc –Madame, Monsieur– de bien vouloir acter mes critiques en joignant cette réclamation écrite au procès-verbal de clôture des opérations de vote.

[votre nom]"

Discours du Président Obama


Mon ami Chemayel avait écrit ce discours-ci pour Obama, mais voyez quand même l’article suivant sur le vrai discours du Président étasunien

Le Caire, capitale éternelle du Moubarakistan

Je viens à vous avec un message de paix
la pour Israël, bien sûr
et pas obligatoirement pour les Arabes.
Ainsi est-il écrit dans la Bible de l’Hégémonie.

Je viens à vous avec une promesse de mettre fin à l’occupation
et de fait les Arabes-d’Israël ne devraient plus occuper
leurs propres maisons, et devraient dégager ailleurs.
Ainsi est-il écrit dans la Bible de Herzl…..

Je viens à vous avec la promesse de mettre fin aux colonies
En Cisjordanie…
Car nous allons simplement l’annexer,
Et l’appeler aussi « Israël”.
Ainsi est-il écrit dans la Bible d’Ariel.

Idem pour le Golan ,
qui ne sera plus une terre occupée
mais une partie du Royaume de Salomon
Ainsi est-il écrit dans la Bible de Benyamin.

Les quatre millions de réfugiés palestiniens
n’existent plus!!
Et le seul fait de les mentionner
ou de mentionner leur misère
sera puni par la loi.
Ainsi est-il écrit dans la Bible de la Knesset.

Seul l’ Holocauste a eu lieu
et personne d’autre n’est jamais mort !!

Le changement arrive!!
Le changement prend forme !!
Le changement est là !!

Et quant aux habitants de Cisjordanie
ils ont le choix entre prrendre leurs jambes à leur cou et aller se cacher
Sous les bottes du Roi Abdallah
ou aller mourir, une fois de plus, à Sabra et Chatila
ou être relogés au Kurdistan, une bonne fois pour toutes.
Ainsi est-il écrit dans la Bible du Congrès.

Quant à Gaza ,
elle sera evacuee, dépeuplée
et transformée en reserve naturelle
pour oiseaux marins sub-tropicaux.
Ainsi est-il écrit dans la Bible de l’écologie.

Le changement arrive !! comme vous pouvez le voir….
et seules mes promesses à la Terre-Promise seront tenues.

Si vous n’êtes pas d’accord ou si vous me désobéissez,
Je me vengerai
Comme suit :

1)
Je maintiendrai Hosni Moubarak et sa Gestapo
pour faire la loi des deux côtés du Nil .

2)
Je maintiendrai le Clan royal wahhabite
pour garder mes puits de pétrole et votre précieuse Kaaba.

3)
Je maintiendrai l’ Irak inmaintenable

4)
Je maintiendrai le Liban, ingouvernable

5)
Je maintiendrai la Syrie isolée et diabolisée.

Je suis le Maître du Monde
peu importe que je sois né musulman…
Regardez autour de vous, combien d’autres musulmans ne sont-ils pas
aussi vos propres tyrans!! ??

Peu importe que je me sois converti au christianisme
Regardez autour de vous, combien de chrétiens
n’ont-ils pas commis génocides,
Injustices et colonialisme??

Peu importe la religion
C’e n’est qu’une question de pouvoir…
le pouvoir de décider sur les autres
sans rien changer à soi-même
le pouvoir de promettre n’importe quoi
puis de ne rien faire, … ou de faire n’importe quoi.

Mon nom est Barack fils de Hussein Obama
né dans la colonie US d’ Honolulu
d’un père africain musulman
Je suis membre d’un église noire car
Les Blancs ne voulaient pas de moi dans la leur……..

Je suis noir, mais je sers les AshkéNazes
J’ai eu été musulman mais désormais je sers les sionistes chrétiens !!
Ce sont eux, après tout, qui m’ont fait président.

Il n’y a là aucune contradiction
car mon pouvoir justifie ce que je veux faire,
et mon pouvoir suprême justifiera toutes vos souffrances.

Lae pouvoir justifie l’esclavage, l’impérialisme
Et même le sionisme…..
Le pouvoir m’a même fait changer de couleur
Et de religion….

Je suis devenu Blanc, Américain et impérialiste
le jour où je suis entré dans la politique US
qui peut désormais me dire :
non !!………. …. tu es Noir et Musulman.
Je suis blanc…aussi blanc que Michael Jackson
et aussi blanc que Tipzi Livni est sémite ….

Regardez-moi, ici, au Caire, a bord du Nil
Dans ce fut la capitale de l’arabisme…
et vous voilà tous à m’écouter bouche bée
vous me croyez…car vous me craignez!!
Je peux vous donner à manger………… tout comme je peux vous commander !!

Où est donc El Raiiss* ???……
qui avait fait de vous des hommes libres .

El Sayyed** prendra-t-il sa place ??
et me virer du Canal ??

Vous êtes désormais les spectateurs de votre propre asservissement
Les témoins de votre propre soumission

Je suis l’Obama d’Omaha et du Nebraska
Je suis l’Obama d’Alabama et de Louisiana

Je suis l’Obama d’Oklahoma et d’Alaska
Je suis l’Obama de l’Empire du Mal from…….
et vous n’êtes que mes petits ratons-laveurs du Nil !!

Silence !! Demi-tour !!
………… et rentrez tranquillement chez vous !!!
et n’oubliez pas de ramasser vos chaînes , avant de sortir !!

Merci !! et Dieu bénisse les USA…….

Texte original :
Shlomo Goldberg, écrivailleur de discours
Traduit par :
Ing. Moustafa Roosenbloom, agent double
Copyright : Blue Star Publications, Tel Aviv -Amman –Cairo

Notes :

El Raiiss : le Président, c’est-à-dire Gamal Abdel Nasser
El Sayyed : Hassan Nasrallah, secrétaire général du Hezbollah
SOURCE

Voir aussi la suite

Obama au Caire: le « cycle de la méfiance » avec les musulmans doit s’achever


06/04 | 10:55 GMT

©AFP / Cris Bouroncle

Le président américain Barack Obama a dit jeudi qu’il était venu « chercher » au Caire un « nouveau départ entre les musulmans et les Etats-Unis », estimant que le « cycle de la méfiance et de la discorde devait s’achever »

©AFP / Cris Bouroncle

Obama le 4 juin 2009 à l’université du Caire

LE CAIRE (AFP) – Le président américain Barack Obama a dit jeudi qu’il était venu « chercher » au Caire un « nouveau départ entre les musulmans et les Etats-Unis », estimant que le « cycle de la méfiance et de la discorde devait s’achever ».

« Tant que nos relations seront définies par nos différences, nous donnerons du pouvoir à ceux qui sèment la haine plutôt que la paix, à ceux qui font la promotion du conflit plutôt que de la coopération », a-t-il déclaré à l’université du Caire.

Ce discours du président américain au Caire, où il effectue une brève visite hautement symbolique, sur une nouvelle donne entre l’Amérique et le monde musulman afin de tourner la page de l’ère Bush, était très attendu.

« Ce cycle de méfiance et de discorde doit s’achever », a-t-il lancé. « Je suis venu chercher un nouveau départ entre les Etats-Unis et les musulmans à travers le monde, un départ fondé sur l’intérêt mutuel et le respect mutuel, un départ fondé sur cette vérité que l’Amérique et l’islam ne s’excluent pas ».

©AFP / Mandel Ngan

Obama le 4 juin 2009 à l’université du Caire

Le président américain a déclaré qu’il fallait « affronter l’extrémisme violent sous toutes ses formes ». « La première question que nous devons affronter c’est l’extrémisme violent sous toutes ses formes », a-t-il déclaré, évoquant « les questions spécifiques » que les musulmans et les Etats-Unis doivent « affronter finalement ensemble ».

A Ankara, « j’ai dit clairement que les Etats-Unis n’étaient pas -et ne seraient jamais- en guerre contre l’islam », a-t-il rappelé. « Nous lutterons toutefois sans relâche contre les extrémistes violents qui représentent une grave menace pour notre sécurité » car les Etats-Unis « rejettent la même chose que les gens de toutes les religions, les meurtres d’hommes, de femmes et d’enfants innocents ».

Barack Obama a affirmé que les Etats-Unis soutenaient les aspirations « légitimes » des Palestiniens à un Etat, soulignant que la « seule solution » au conflit avec Israël résidait dans celle prévoyant deux Etats.

Obama le 4 juin 2009 à l’université du Caire

Il a également affirméau Caire que le lien avec Israël était « inébranlable », tout en appelant l’Etat hébreu à cesser la colonisation dans les territoires palestiniens. « Les liens forts de l’Amérique avec Israël sont bien connus. Ce lien est inébranlable », a déclaré M. Obama dans un discours à l’Université du Caire.

Il a dans le même temps affirmé que « les Etats-Unis n’acceptent pas la légitimité de la poursuite de la colonisation israélienne » qui « viole les accord passés et nuit aux efforts de paix ». « Il est temps que la colonisation cesse », a encore dit le président américain. Le président américain Barack Obama a poursuivi son discours en affirmant que la confrontation sur le programme nucléaire controversé iranien était « à un tournant décisif », affirmant que les Etats-Unis étaient disposés à « aller de l’avant sans conditions préalables ».
Volume

source

Lire aussi Libé

DIEUDONNé : LE DERNIER MOT à LA DéFENSE


Jean-Marie DERMAGNE :

Qu’il s’agisse des sorcières sous l’inquisition, des communistes avec Mc Carthy ou de Dieudonné depuis qu’il a commis des crimes de lèse-Israël, tous les diabolisés de la terre ont en commun que leurs défenseurs sont voués, avec eux, aux gémonies

On ne peut pas écouter les « infréquentables », ni, non plus, leurs avocats (lire la page A vous, LLB du mardi 3/6 et celle-ci). Je ne critiquerai pas mes contempteurs : ils exercent leur liberté d’expression (et, même s’ils dénient celle de Dieudonné et tentent de disqualifier ceux – nombreux – qui le soutiennent, cela ne m’empêcherait pas de me battre, s’il le fallait, pour qu’ils puissent se faire entendre : pour le coup, cela ne demanderait que peu d’efforts car ils accèdent sans trop de difficultés à de nombreuses tribunes).

Je déplore cependant que la virulence de leurs anathèmes fasse transpirer les mêmes sentiments de haine et de mépris que ceux qu’ils affirment combattre chez celui qui est leur cible principale. Dieudonné, puisqu’il s’agit de lui, n’est ni antisémite, ni négationniste, ni d’extrême-droite !

Je l’affirme, en dépit de ce que martèlent, de manière compulsive, ses détracteurs (devenus les miens) et en sachant que ceux qui s’aventurent à défendre son droit à s’exprimer passent, au mieux, pour amnésiques ou aveuglés, au pire, pour des gauchistes achetés par le Hesbollah. Ce que n’aperçoivent pas ceux qui sont prêts à tout pour « brûler » Dieudonné, en l’empêchant, soit de faire rire, soit d’attaquer la politique israélienne, c’est que leur obstination oblige l’ »humoriste politique » à la surenchère, voire à des provocations scabreuses. Dieudonné, c’est un peu Diogène (qui n’hésitait pas à uriner sur ceux qui le prenaient de haut). Un pisse-vinaigre clamera-t-il un jour qu’il est « un Coluche devenu psychopathe » comme Platon voyait en Diogène « un Socrate devenu fou » ? Mieux vaudra en rire

NDLR: CE COURRIER, PUBLIÉ SUITE AUX ATTAQUES AD HOMINEM DONT A FAIT L’OBJET M. DERMAGNE, CLÔTURE LE DÉBAT SUR DIEUDONNÉ DANS CETTE PAGE.

Pourquoi je soutiens ÉGALITÉ


Une lettre de Nathalie Preudhomme

Ceux qui me connaissent vont me dire : « C’est normal, ton mari est tête de liste ÉGALITÉ ». Ceux qui me connaissent un peu plus, savent que je n’aurais pas suivi Nordine à n’importe quel prix non plus… Même si nous sommes mariés, nous ne sommes pas d’accord sur tout et c’est mieux ainsi, car cela crée le débat à la maison…

Depuis un mois et demi, j’ai eu l’occasion d’assister aux Assemblées générales d’ÉGALITÉ. Et ce qui est certain, c’est que les gens qui y participent, sont de plus en plus nombreux… Tous sont déjà actifs à leur niveau dans le combat contre les discriminations et les inégalités (sans-papier, emploi, enseignement, Palestine, etc). Et tous sont extrêmement déçus des politiques menées par les 4 partis traditionnels et souhaitent changer les choses au niveau politique.

Nous sommes jeunes et vieux, musulmans, chrétiens, laïques, marxistes, altermondialistes, belges et non belges, mais tous vivant à Bruxelles avec la volonté de se battre pour l’égalité de tous !

Les candidats sur la liste ÉGALITÉ ne sont pas là pour défendre leur philosophie ou leur religion. La liste n’est pas une liste communautaire comme il en existe déjà. Simplement la superposition des inégalités sociales, économiques, identitaires fait qu’on veut soutenir tous ensemble les plus exclus.

Nous sommes tous unis pour commencer ensemble ce beau projet commun qui est de réduire le plus possible les inégalités. Nous n’avons pas de solutions toutes faites, ni à court terme. Mais les propositions du programme sont concrètes et réalisables !

Concernant la Palestine, cause pour laquelle je milite maintenant depuis 2000, je ne suis plus d’accord de soutenir un gouvernement bruxellois qui n’a jamais refusé aucun permis, ou licences d’exportations dans le cadre des contrats avec Israël. Je ne suis plus d’accord de soutenir un gouvernement bruxellois qui d’un côté, fait venir moins d’une dizaine d’enfants palestiniens pour se donner bonne conscience et qui de l’autre côté permet à la Sabca de décrocher un contrat de modernisation pour la force aérienne israélienne d’une valeur de près de 10 000 000 €. (http://mcpalestine.canalblog.com/)

Dans le programme ÉGALITÉ, voici les points qui me touchent particulièrement car défendus sans faux semblants :

* La Palestine :

– la reconnaissance explicite du droit à la résistance du peuple palestinien. Ce droit est prévu par la Résolution 2621 XXV du 12.10.70 des Nations unies, confortée par l’article 1er § 4 du premier protocole additionnel de Genève du 08.06.77

– la reconnaissance du résultat des élections démocratiques de début 2006 et le retrait du Hamas de la liste européenne des organisations terroristes

– l’appui de toutes les institutions de la Région bruxelloise à la campagne BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanctions) à l’égard d’Israël, tant qu’il ne se conformera pas entièrement aux diverses résolutions du Droit international

Sans développer le sujet, pour moi, la liberté de porter le foulard est une liberté fondamentale.

Je ne suis plus d’accord de soutenir ECOLO, qui a certes de beaux discours, mais à chaque fois, lorsqu’il se trouve dans l’opposition. Oui, une proposition de motion relative à la neutralité dans l’administration communale concernant le port du foulard, de la kippa, et du turban sikh par les fonctionnaires communaux, a été déposée à Saint-Josse, par Mr. Ahmed Mohsin. (voir l’article à ce sujet http://parlemento.wordpress.com/2009/04/30/saint-josse-la-motion-foulard-accouche-dune-commission-sur-la-neutralite/ )

Mais pourquoi le parti d’ECOLO, s’il était convaincu dans son ensemble par cette liberté fondamentale, ne dépose-t-il pas cette motion dans les communes dans lesquelles il est au sein de la majorité ?

De plus, n’oublions pas qu’ECOLO n’hésitera pas à se rallier avec le MR, quitte à laisser de côté les propositions intéressantes de son programme, pour rester dans la majorité.

Voici les points du programme ÉGALITÉ que je souhaite mettre en valeur concernant l’enseignement :

• le respect, dans les règlements d’ordre intérieur des écoles, des droits et libertés fondamentales, pour les enseignants comme pour les élèves

• l’amélioration de la formation pédagogique des enseignants et ce, dès l’école maternelle. Les enseignants doivent bénéficier de congés pédagogiques au cours desquels ils entrent en contact avec les réalités sociales, économiques et culturelles de leurs élèves

• la possibilité pour les élèves d’apprendre la langue de leur choix dans le cadre des programmes scolaires ainsi que l’histoire de la colonisation et de l’immigration

• la création d’un fonds régional pour l’accès à l’enseignement supérieur (bourses d’études)

D’autres points du programme sont très intéressants, notamment les propositions faites concernant les prisons et l’emploi. Je vous invite à les découvrir sur le site : http://egalite2009.be/ ou le blog http://e-s-g.blogspot.com

Sachez que nous sommes déjà en train de préparer l’après 7 juin en constituant des groupes de travail différents ( emploi, Palestine, enseignement et prisons sont déjà en cours)

Je n’ai qu’un mot : venez nous rejoindre… et ne nous oubliez pas le 7 juin (Liste 32)… une liste de militants riches d’identités multiples qui tentent malgré leurs différences le vrai VIVRE ENSEMBLE…

Nathalie Preudhomme
Source

Débat agité sur la finance islamique sur OummaTV


ICI

Au sommaire de l’émission « l’Autre débat », une joute particulièrement animée a opposé deux conceptions distinctes :celle d’ Anouar Hassoune, favorable à l’implantation de la finance islamique en France, à celle de Pascal Hilout, totalement hostile à son application dont il estime notamment qu’elle est traversée par de profondes contradictions. Anouar Hassoune est vice-président, responsable du crédit et de la coordination internationale pour la finance islamique au sein du cabinet Moody’s. Pascal Hilout est ancien cadre supérieur et collaborateur du site très controversé : Riposte laïque.