Urgent : Bahar Kimyongür


Ce mardi 14 juillet (ça ne s’invente pas), notre ami, notre camarade Bahar Kimyongür va revivre (et assumer) à Bruxelles ce qu’il a déjà vécu (et assumé) à Bruges, à Gand, puis à Anvers.

Rejugé pour la quatrième fois, la Cour d’Appel rendra à son encontre un verdict tout à la fois singulier et déterminant. Alors que l’année dernière, trois magistrats anversois l’avaient totalement innocenté (lui et six autres inculpés) du chef d’appartenance à une prétendue «association de malfaiteurs» qualifiée d’«organisation criminelle et terroriste».

Tu le sais : dans l’affaire «Erdal-Kimyongür & consorts», deux conceptions –antagonistes– du Droit n’ont jamais cessé de s’affronter. Pour avoir traduit ici lors d’une conférence de presse un communiqué du DHKP-C (communiqué déjà largement diffusé en Turquie), Kimyongür s’est vu condamner –à cinq années d’emprisonnement ferme– par une juridiction gantoise sous la coupe et l’emprise du Procureur fédéral.

Ce qui est en jeu dans cette affaire emblématique?
C’est soit accepter qu’une Justice à l’américaine fasse son lit en Belgique.
Soit défendre une certaine conception de l’Etat de droit –en plébiscitant le verdict courageux des trois juges qui, à Anvers, avaient choisi de s’en tenir aux faits et d’exalter les libertés constitutionnelles. Malgré les pressions, les manipulations, les exactions judiciaires fomentées par le Procureur fédéral Johan Delmulle…

Le présent courrier est donc un simple appel à la connivence démocrate et au sursaut démocratique.

Ce mardi, prends donc congé et viens manifester avec nous, dès 8 heures 30 à l’initiative du CLEA, devant le Palais de Justice de Bruxelles. Une manière de défendre ce qui nous est (à tous) la servitude la plus précieuse: les libertés d’expression et d’association.

La commission européenne fait machine arrière sur les colonies et présente des excuses à Israël


Ma’an news

Les officiels européens ont présenté leurs excuses à l’ambassadeur israélien auprès de l’Union européenne, Ron Kuriel, après la colère du ministère des affaires étrangères israélien pour les déclarations sur les problèmes que causent les colonies israéliennes aux Palestiniens en Cisjordanie.

Benita Ferrero-Waldner, Commissaire de l’UE aux Relations extérieures et une des meilleures représentante du lobby pro-israélien dans l’UELa commission européenne a publié une brève déclaration après avoir effectué son septième versement à l’Autorité palestinienne [de Ramallah] afin de l’aider à payer ses fonctionnaires. Dans sa déclaration, elle se préoccupait de l’étranglement de l’économie palestinienne par les colonies, phénomène documenté par plusieurs organes internationaux.

Au paragraphe quatre, le communiqué de presse citait un rapport de la Banque mondiale arrivant aux mêmes conclusions. Le ministère des affaires étrangères a convoqué le représentant de la Commission européenne en Israël pour le réprimander.

« Le communiqué de presse utilise malheureusement des expressions qui ne reflètent pas les déclarations de la Commission européenne » a déclaré, jeudi, David Kriss, porte-parole de l’Union européenne .

Présentant des excuses pour l’incident la Commission européenne a dit , mercredi soir, que le communiqué avait été publié à l’insu de la Commissaire aux relations extérieures de l’Union européenne, Benita Ferrero-Waldner.

Selon les médias israéliens, le ministère des affaires étrangères s’est dit satisfait des excuses.

Un officiel de l’Union européenne dit que l’UE ne cédera jamais sur le chapitre des colonies.

Au moment même où la CE présentait ses excuses, Robert Rydberg, chef du bureau pour le Moyen-Orient au Ministère suédois des affaires étrangères, a déclaré au quotidien israélien Haaretz que l’UE « exclut tout compromis avec Israël au sujet des colonies, à moins d’un accord avec les Palestiniens dans le cadre du statut final ».

Selon la presse israélienne, Rydberg aurait dit qu’il était « inconcevable que la communauté internationale légitime la croissance naturelle de la population des colonies puisque toutes les colonies au-delà de la ligne verte sont illégales ».

Sur le même thème : voir site info-palestine

Israël envoie balader l’Union Européenne – 28 avril 2009

L’UE et Israël veulent exercer sur Gaza le chantage à la reconstruction – 22 janvier 2009

La collusion européenne avec Israël – 18 décembre 2008

Palestine : l’Europe est autant coupable que les Etats-Unis – 15 mars 2007