Arrêtez les massacres en Syrie !


Heure
vendredi 12 août · 16:00 – 17:00

Lieu
Bruxelles Belgique

Rue des petits carmes n°15 1000 Bruxelles

Créé par :

En savoir plus
Appel international à manifester en face du ministère des affaires étrangères afin d’exiger le rappelle de l’ambassadeur à Damas du pays concerné.Suite à cet appel, une manifestation sera organisée en face du ministère des affaires afin d’exiger des autorités belges le rappelle de l’ambassadeur belge à Damas. En effet, nous dénonçons la répression sanglante auxquelles à recours le régime syrien. Et nous considérons, en tant que citoyens belges, que la Belgique se doit d’affirmer son soutien à la population syrienne ainsi qu’accentuer les pressions à l’encontre de ce régime qui ne compte plus que sur la force pour enrayer les manifestations pacifiques.Les violences exercées par les autorités syriennes contre les manifestants et la population civile n’ont pas cessé depuis le mois d’avril. Les habitants de plusieurs villes syriennes notamment à Hama Deir El Zor et Homs sont, en ce moment, exposés à des situations inhumaines : bombardement, privation d’eau et de nourriture, d’électricité, d’accès aux services de santé et de soin, arrestations sommaires y compris dans les hôpitaux et meurtres. Le massacre commis à l’égard de la population civile en Syrie est d’ailleurs qualifié de « Ramadan massacre » ! Dénonçons ce régime criminel et impuni !

Rejoignez-nous le vendredi 12 août de 16h à 17h à l’adresse suivante :

Rue des Petits Carmes n° 15 à 1000 Bruxelles, Belgique

تنسيقية الثورة السورية في بلجيكا
Le « Collectif de la Coordination soutenant la révolution syrienne en Belgique »

إلى كل سوري شريف
إلى كل ثائر حر
إلى كل كاره لبشار الأسد ونظامه الفاشي
إلي كل من يعشق الحرية ويحب تراب وطنه

إلى من أغترب بسبب الظلم والقهر والفقر

إلى من آلمته جراح الثوار واستشهاد الأبطال وتعذيب الأطفال وقتلهم

لقد بات أهلنا في سوريا يقدمون الغالي والنفيس ولا يبخلون على وطننا الحبيب مهما كلف من ثمن لقد باتت شاشات التلفاز ومواقع الإنترنيت تنقل لنا ما يحدث من جرائم لا يمكن السكوت عنها ،فأصبح من الواجب علينا أن يكون لنا موقف واضح منها، وتحرك سريع على جميع الأصعدة ،السياسية والاقتصادية والدعم المادي لأهلنا المتضررين في الداخل ،والضغط على مؤسسات المجتمع المدني الدولي لإيقاف حمام الدم والتعذيب الرهيب في المعتقلات والسجون، إنها ساعات النصرة والواجب الديني والوطني لقد ولى عهد الجبن والخوف وولى عهد الانتظار والوقوف على الحياد.

أبناء الجالية السورية ورجال تنسيقية الثورة السورية في بلجيكا

لقد عاهدنا الله تعالى وأهلنا في سوريا أن لا تنام أعيننا ولا يهدأ لنا بال حتى ننصر هذه الثورة الكريمة فيا أخوتي الأحبة تعالوا معنا نشد من أزر أخواننا وأخواتنا في سوريا …تعالوا نواسيهم ونترحم على شهدائهم بالأعمال لا بالأقوال فحسب.

تنسيقية الثورة في بلجيكا ستقوم بأنشطة عديدة بالإشتراك مع جميع التنسيقات سواء في الداخل والخارج ندعوك أيها الثائر السوري الانضمام إلينا لمساندة أهلنا في الداخل والعمل معنا حتى تنتصر كرامتنا ونستعيد حريتنا .

تنظم تنسيقية الثورة السورية في بلجيكا يوم الجمعة 12.08.2011 على الساعة 16 أمام الخارجية البلجيكية لنطالب بسحب السفير البلجيكي من سوريا وإدانة النظام السوري وتقديمه إلى المحكمة الدولية بحجة قتله العمد للشعب السوري الأعزل .

Ministère des affaires Etrangères Belge Rue Petit Carme 15 1050

النصر لثورتنا والرحمة لشهداءنا والشفاء العاجل لجرحانا والفرج القريب لأسرانا

Manifestation pour une condamnation ferme et définitive du régime syrien de Bachar Al Assad


Manifestation pour une condamnation ferme et définitive
du régime syrien de Bachar Al Assad
Le Comité belge pour Soutenir la Révolution Syrienne

vous invite à la
Manifestation de ce vendredi 12 août
de 16h à 17h30
face au bureau de l’Organisation des Nations Unies
Rue Montoyer 14
1000 Bruxelles

La motion de condamnation de la répression sanglante en Syrie est un premier pas.
Elle est loin d’être suffisante.

Les manifestants en Syrie demandent :

une condamnation ferme et définitive des dirigeants syriens.
de déclarer le régime illégitime et non représentatif de la Syrie au plan international.
une commission d’enquête sur les crimes contre l’humanité commis par le régime, des sanctions réelles contre Bachar Al Assad et ses complices.
une aide humanitaire pour les villes et les villages assiégés par l’armée et les forces de sécurité.
un gel des accords économiques et financiers, un blocus, notamment de vente d’armes à la Syrie
une intervention urgente à Hama. La ville est bombardée, assiégée, comme en 1982 où le siège de la ville avait fait 20.000 morts

Plus de 2.000 personnes ont été tuées depuis le début du mouvement de contestation contre le régime du président Bachar al Assad, le 15 mars dernier, près de 3.000 personnes sont portées disparues (selon l’ONG Avaaz), 26.000 ont été arrêtées à un moment ou à un autre, 12.617 sont toujours en détention et 18.000 ont fui vers la Turquie, selon les dernières estimations.

Faudra-t-il que toute la population soit exsangue avant que la communauté internationale ne réagisse ? Ou laisserons-nous un régime sans scrupule assassiner toute sa population sans réagir, sinon par des condamnations verbales ?

Les forces de sécurité et l’armée continuent de tuer, bombarder, encercler les villes, et le monde reste silencieux.

Quels sont les risques d’une telle situation ?

La population est lasse de laisser tuer pacifiquement ses fils et filles, frères et soeurs, pères et mères sans réagir. Le manque de réaction du monde et des instances internationales pousse la population à s’armer. Le régime pousse à la guerre civile, en vendant des armes aux civils. Une guerre civile sera sanglante, tribale et religieuse, alors que l’opposition a réussi jusqu’ici à éviter toutes ces dérives.

De toute son histoire, la Syrie a été un modèle de tolérance pour toutes ses composantes, mais aujourd’hui le régime joue des différences et des peurs pour les minorités alaouites, assyriennes, druzes, kurdes et autres d’une supposée ambition de domination arabe sunnite, et même islamiste, radicale ou terroriste.

Note : Nous avions planifié de manifester face au Ministère des Affaires étrangères,
mais après le 15 août puisque tous les Ministères sont fermés entre le 21 juillet et le 15 août.


Syrische Comite in België aan de Syrische Revolutie te ondersteunen