La crise syrienne déborde au Liban


Le Point.fr – Publié le 13/05/2012 à 10:01 – Modifié le 13/05/2012 à 10:36

Des heurts meurtriers ont lieu à Tripoli, entre quartiers hostiles et favorables à Bachar el-Assad.

Pro et anti-Bachar el-Assad se sont affrontés à Tipoli, grande ville au nord du Liban.Pro et anti-Bachar el-Assad se sont affrontés à Tipoli, grande ville au nord du Liban. © Joseph Eid / AFP

Les affrontements se poursuivaient dimanche à Tripoli, grande ville du nord du Liban, entre quartiers hostiles et favorables à la révolte en Syrie voisine, faisant un nouveau mort, a affirmé une source au sein des services de sécurité. Dans un incident séparé, un officier de l’armée a été abattu, selon une source au sein des services de sécurité, par un tireur embusqué, après des échanges de tirs samedi soir entre l’armée et de jeunes islamistes qui manifestaient pour exiger la libération d’un des leurs soupçonné de « terrorisme » en Syrie.

À Bab el-Tebbaneh, un homme a péri lors d’affrontements entre les habitants de ce quartier à majorité sunnite, hostile au régime syrien, et les résidents du quartier de Jabal Mohsen, alaouite et sympathisant du régime de Bachar el-Assad. Un habitant du quartier sunnite de Kobbé avait déjà été tué samedi soir lors de heurts similaires qui avaient également fait cinq blessés. Une centaine de jeunes islamistes avaient dressé samedi un camp à l’entrée sud de Tripoli et planté des drapeaux noirs sur lesquels était écrite la profession de foi musulmane, ainsi que des drapeaux de l’indépendance syrienne, symbole de la rébellion dans ce pays voisin du Liban.

Des tirs ont ensuite éclaté lorsque ces jeunes, sympathisants de la révolte syrienne, ont tenté de s’approcher d’un bureau du Parti social nationaliste syrien (PSNS), une formation libanaise pro-Assad. Les autorités syriennes ont à plusieurs reprises affirmé que des armes et des combattants passaient clandestinement depuis le Liban pour venir en aide aux rebelles qui cherchent à renverser le régime Assad, après 14 mois de révolte réprimée dans le sang. Le Liban est divisé entre l’opposition, soutenue par Washington et hostile au régime syrien, et le camp du Hezbollah, qui domine le gouvernement et qui est appuyé par Damas et Téhéran.

Source

Ce dimanche, venez nombreux pour soutenir une Syrie libre


Marche

d e  s o l i d a r i t é

A v e c  l e p e u p l e  syrien

Dimanche 13 mai 2012

A v . A l b e r t I I   à p r o x i m i t é d e l a G a r e d u N o r d , à 1 4 h

Encore combien de temps devons-nous attendre avant de se bouger ?!?

Plus de 10.000 personnes ont trouvé la mort en Syrie.

Combien de cadavres d’enfants, de bombardements, de viols, d’actes de torture sont nécessaires pour que chacun de nous se sente assez concerné que pour manifester sa colère face à ce monde spectateur d’une horreur quotidienne ???

Rassemblons-nous, ensemble, pour dire STOP à ces massacres !!!

Tram – 3, 4, 25, 31, 32, 55 – Bus 14, 15, 57, 58, 61

Bus – 128, 129, 212, 213, 240, 241, 242, 243, 355, …

C o m i t é b e l g e p o u r s o u t e n i r l a r é v o l u t i o n s y r i e n n e

B e l g i s c h C o m i t e t e O n d e r s t e u n i n g v a n d e S y r i s c h e R e v o l u t i e w w w . 1 5 m a r s r e v o l u t i o n . c o m

E m a i l : i n f o @ 1 5 m a r s r e v o l u t i o n . c o m

Mardi 15 mai 2012, 64 ans de Nakba


A l’occasion du 64e anniversaire de la Nakba, l’Association Belgo-Palestinienne

vous convie à une rencontre avec

Jaber Suleiman

Sur le thème des

La situation des réfugiés palestiniens au Liban

64 ans après la Nakba

(en anglais)

Mardi 15 mai 2012 à 18h30

9 Quai du Commerce, 1000 Bruxelles

Une vie en suspens : à l’intérieur des camps de réfugiés du Liban

Jaber Suleiman est un réfugié palestinien du Liban, chercheur & consultant indépendant. Il a été consultant pour le programme palestinien de l’UNICEF dans les camps de réfugiés palestiniens au Liban et a été boursier d’études invité au Refugee Studies Programme de l’Université d’Oxford. Il est un militant du mouvement pour le droit au retour, ainsi que le coordinateur du Centre Aidoun pour les droits des réfugiés. Il  a écrit plusieurs études portant sur les réfugiés palestiniens et le droit au retour.

Infos et réservation : abp.eccp@skynet.be – 02 223 07 56

 

A l’occasion de la 64ème année de la NAKBA du Peuple palestinien

INVITATION

A tout les amis de la PALESTINE

Notre Communauté Palestinienne  vous invite cordialement  à participer à son rassemblement pacifique

 le Mardi 15 mai entre 12H30 et 14H au Rond- point Schumann à Bruxelles.

Nous exigeons l’application de toutes les résolutions des Nations Unies et demandons aux pays européens d’assumer  leur responsabilité historique.

la Communauté Palestinienne en Belgique et au Luxembourg