Candidats du parti Egalitaires se retirent du parti


Communiqué de presse de 12 candidats de la liste « Egalitaires » 
condamnant le groupement de listes signé par ce parti


Bruxelles – 11.05.2014
 
Nous, candidats sur la liste « Egalitaires! », nous retirons du parti « Égalitaires » et de ses listes de candidats à la Chambre et à la Région de Bruxelles-Capitale. En effet, le parti « Egalitaires » a signé ce jeudi 8 mai 2014 un accord technique de groupement des listes avec le parti Debout les Belges et le parti La Droite pour les élections à la Région de Bruxelles-Capitale.

Debout les Belges vient juste d’organiser ce dimanche 4 mai, un « colloque » avec des orateurs fascistes notoires, venus notamment de France. Le parti La Droite dénonce l’islamisation de Bruxelles-capitale et son « atmosphère étouffante ».
Nous ne voulons en aucun cas qu’un vote en notre faveur contribue, même un tout petit peu, à faire élire un membre de ces listes d’extrême-droite. Nous ne voulons pas non plus être élus grâce aux voix récoltées par ces partis. Nous vous demandons donc de ne pas voter pour nous puisqu’il nous est impossible légalement de nous retirer des listes « Egalitaires ! ». Le caractère « technique » de ce groupement ne permet pas de justifier l’injustifiable.
 
Personne de contact : Nadia Boumazoughe 0032485549579 – nadia.boumazoughe@yahoo.fr

Liste alphabétique des candidats soussignant cet appel :
  1. Aouite Hajar  
  2. Boulouiz Mahmoud
  3. Boumazoughe Nadia
  4. Buffart Kevin
  5. EL Moudden Abdelhake
  6. Ksaiti Marjan
  7. Reguigue Mourad
  8. Rosa-Rosso Nadine
  9. Saoudi Najet
  10. Van den Dooren Pierre
  11. Vervaet Luc
  12. Waleed Ali

Camping 16.be



Pas de gouvernement? Remboursement!
Que faites-vous si vous avez payé pour quelque chose qui ne fonctionne pas, dont vous n’êtes pas content? Vous exigez d’être remboursé. Purement logique. Purement légitime. Pourquoi dès lors, payons-nous tous pour un produit qui ne fonctionne pas comme prévu?

Femme flamande ou homme wallon, jeune travailleur ou manager expérimenté: nous voulons tous un gouvernement qui fonctionne. Car la politique est une tâche noble, ou devrait l’être. Car un pays a toujours besoin des décisions justes ainsi que de leur bonne exécution. In fine, c’est l’électeur qui donne son consentement à tout cela.

Hé bien, nous avons une proposition.

Si les politiques ne parviennent pas à former un gouvernement dans les cent jours, alors nous exigerons d’être remboursés. Purement logique. Purement légitime. Pour être bien certains qu’ils ne l’oublient pas, nous le leur rappellerons tout au long de ces 100 jours. Nous ferons le décompte ensemble, sur le trottoir virtuel de la Rue de la Loi, 16.

Votre patience est également à bout? Envoyez un signal clair aux politiques et soutenez ‘Camping 16’. Comptez avec nous les 100 jours à la Rue de la Loi, 16, et incitez les politiques à faire leur job. Montez votre tente virtuelle, occupez la Rue de la Loi 16, et faites savoir aux politiques que vous en voulez pour votre argent.

Grand temps pour une petite révolution, sans violence.

Elections Belgique Egalité



et les collègues :

VIDEO: Nordine Saidi

Nordine Saidi, 1er sur la liste Egalité, sur la Palestine, l’égalité devant la précarité, la discrimination, le colonialisme belge, … Avec une brève apparition de Daniel Vanhove, 17e sur la liste Egalité.

Durée 7’30 min. http://www.youtube.com/watch?v=_SemDSvIpmY

VIDEO: Amina Amadel

Egalité pour les néerlandophones et les francophones. Amina Amadel, 5e sur la liste Egalité, habite à Zellik, en Flandre unilingue, juste à côté de Bruxelles capitale bilingue. Les francophones y sont discriminé(e)s dans l’administration, dans l’enseignement, dans la recherche d’un logement. Amina plaide pour l’élargissement de la région de Bruxelles bilingue et contre la scission de Bruxelles-Halle-Vilvorde BHV. Pour l’égalité de tous les citoyens. Durée 3 min. http://www.youtube.com/watch?v=UYiBQMVRdJY

VIDEO: Farida Aarras et Fatima-Zohra Hdidouan

« Dans les quartiers populaires, nous sommes tous des Palestiniens », disent Farida Aarras et Fatima-Zohra Hdidouan (2e et 7e sur la liste Egalité). Durée: 3 min. http://www.youtube.com/watch?v=aCf2ylrgdIU

VIDEO: Nadine Rosa-Rosso

Nadine Rosa-Rosso, 3e sur la liste Egalité parle de la pauvreté à Bruxelles et les discriminations.

Durée: 6 min. http://www.youtube.com/watch?v=qfh4rR6ohwI

VIDEO: Fatima et William sur la mobilité

Fatima Hamyani (9e sur la liste EGALITE) et William Van Duffel (12e sur la liste EGALITE) sont deux personnes à mobilité réduite.

Ils s’intéressent aux difficultés de l’emploi, de la mobilité, de l’accessibilité des bâtiments. Et ils s’engagent dans EGALITE. http://www.youtube.com/watch?v=Ib3gSog_Fcs

VIDEO: Luk Vervaet

Luk Vervaet, 11e sur la liste Egalité, plaide pour des alternatives à l’incarcération massive et pour le mouvement anti guerre. Durée: 2’30 » min http://www.youtube.com/watch?v=Zzxw4Xegzo4

VIDEO: Richard Delvaux

Richard Delvaux, 18e sur la liste Egalité parle de l’aspect négatif du colonialisme belge et de la précarité à Bruxelles. Durée: 2 min. http://www.youtube.com/watch?v=DKy0HppgtL4

ÉGALITÉ – Communiqué de campagne N°1


613 parrains légalisés pour l’arrondissement de BHV !

Ce mercredi 12 mai à midi, la liste ÉGALITÉ a récolté 813 parrains dans 38 communes de l’arrondissement Bruxelles-Halle-Vilvorde. Elle a introduit 730 parrains dans 11 communes de l’agglomération bruxelloise et une commune du Brabant flamand. 613 ont été légalisés.

ÉGALITÉ dispose donc des 500 parrains légalement indispensables pour déposer une liste de candidats pour l’élection à la Chambre dans l’arrondissement de Bruxelles-Halle-Vilvorde.

Cette liste, accompagnée de ses parrains, sera introduite ce jeudi 13 mai.

ÉGALITÉ s’est présenté pour la première fois aux élections régionales de Bruxelles et a obtenu 4 289 voix. Les candidats ont refusé dès le départ de demander des signatures aux mandataires politiques en fonction, estimant que c’est aux citoyens qu’il revient d’accorder leur confiance aux nouvelles listes. Pour ces élections anticipées, ÉGALITÉ a maintenu ce principe, malgré l’urgence de la situation. 813 citoyennes et citoyens lui ont donné la possibilité de se présenter. Qu’ils et elles en soient remerciés!

Info : Nordine Saïdi 0476847969 ; info@egalite2009.be

Egalité : 409 signatures et Nordine Saïdi à nouveau tête de liste


Nordine Saïdi a confirmé qu'il sera tête de liste pour Egalité

Ce dimanche (09/05/2010), des militants du parti EGALITE ont tenu un stand public pour récolter des signatures d’électeurs à la sortie d’un salon de l’emploi et de la formation situé aux Halles St Géry (Bruxelles). Dans un entretien accordé à Parlemento.com, Nordine Saïdi (Egalité) a précisé que les militants avaient déjà récolté 409 signatures d’électeurs jusqu’à ce jour, qu’ils allaient encore travaillé pour recueillir les 500 signatures légalisées nécessaires pour déposer une seule liste pour les élections législatives de 2010 dans l’arrondissement de Bruxelles-Halle-Vilvoorde.

A noter que les députés régionaux Céline Delforge (ECOLO) et Ahmed El Khannouss (CDH) figurent parmi les électeurs-citoyens qui soutiennent le droit de la liste Egalité à se présenter aux élections fédérales belges du 13/06/2010.

“Nous allons tout faire pour recueillir les signatures de citoyens car nous refusons le système de parrainage par les autres partis représentés au Parlement. J’espère qu’on arrivera à recueillir ces signatures assez vite parce qu’on doit encore faire le tour des administrations communales pour les faire légaliser une par une. C’est un gros travail dont ne doivent pas se soucier les grands partis qui peuvent tranquillement faire campagne. C’est un système injuste mais notre présence aux élections est très importante même si elle est d’ordre symbolique. Egalité veut être une alternative face à ce monde politique et une alternative pour convaincre les citoyens“, estime le dirigeant d’Egalité.

suite

UN VENT S’EST LEVE, C’EST EGALITE !


mise à jour : Egalité a été attaqué par tous : par le PS (Egalité = « traîtres du Maroc »), par la gauche radicale (Egalité = « pas à gauche et trop musulman ») et par Musulman-be (Egalité = « pas assez musulman et trop marxiste ») et dans les médias (une page entière dans La Libre et dans le Journal du Mardi par Claude Demelenne – « Vers un parti iranien en Belgique ? » -, deux pages contre nous dans Le Vif, par Marie Cécile Royen, le 22 mai 2009).

Quatre constats sur les résultats du 7 juin 2009 à Bruxelles :

1) pour les « grands partis » : les quatre dinosaures (PS-MR-CDH-Ecolo) sont maintenant les seuls maîtres à Bruxelles (le FN perd ses 4 sièges), c’est très bien comme ça, les choses deviendront claires assez vite, à condition qu’Egalité tienne bon ; en vingt ans d’existence de la Région bruxelloise, où ils ont tous participé au gouvernement, ils n’ont réalisé aucune de leurs promesses. La situation des classes populaires de Bruxelles, les inégalités sociales et économiques comme les discriminations n’ont fait qu’empirer en vingt ans. Ils ne feront pas mieux dans la crise actuelle.

2) pour les « petits partis » : le seul phénomène nouveau à Bruxelles, qui s’est placé d’emblée sur la carte politique, après deux mois et demi d’existence, c’est Egalité (1,05%). La liste dépasse toutes les autres petites listes (le cartel de quatre partis – PC, PH, LCR, PSL -, le PTB et le PVDA ensemble, Velorution, Cap D’Orazio, Trèfle, musulman-be, Diversité Positive, PSH…). Seule exception : Pro Bruxsel (1,67%), traité dans les débats à la télévision comme « un grand parti respectable »…

Les autres petits partis existent souvent depuis des décennies, ont des maisons médicales et des bureaux d’avocats, un hebdomadaire (comme le PTB), ont mis beaucoup d’argent dans la campagne etc. Egalité n’est partie de rien.

3) Comme nous l’avions proposé, le résultat des élections prouve que le regroupement technique des petites listes (à l’exception de l’extrême droite), et sans engagement à des alliances politiques, aurait seul permis de briser le monopole des quatre partis de gouvernement (voir document et chiffres ci-dessous). En refusant ce regroupement des petites listes, le PTB et le PC, qui ont rejeté explicitement Egalité comme « n’étant pas de gauche », sont responsables du fait que Nordine Saidi ne siègera pas au Conseil Régional de Bruxelles. La gauche radicale a préféré le monopole des quatre partis de gouvernement, plutôt que de participer à l’élection de Nordine Saïdi. Constat navrant pour eux. Tout le monde s’en souviendra dans les cinq années à venir.

4) Egalité a été attaqué par tous : par le PS (Egalité = « traîtres du Maroc »), par la gauche radicale (Egalité = « pas à gauche et trop musulman ») et par Musulman-be (Egalité = « pas assez musulman et trop marxiste ») et dans les médias (une page entière dans La Libre et dans le Journal du Mardi par Claude Demelenne – « Vers un parti iranien en Belgique ? » -, deux pages contre nous dans Le Vif, par Marie Cécile Royen, le 22 mai 2009).

Nous sommes les seuls à avoir été attaqués. Et pourtant, nos résultats prouvent que notre démarche est correcte, elle n’est ni démagogique, ni populiste, elle répond à une attente d’unité dans le peuple de Bruxelles.

Appelons les habitants des quartiers populaires, les sans-emplois, les sans-papiers, les jeunes discriminés, bref, les femmes et les hommes de Bruxelles, épris de justice sociale et des droits démocratiques, à rejoindre Egalité. Construisons le parti Egalité en travaillant sur les sept points de notre programme et en les mettant en pratique.

Faisons la différence.

Bien à vous

Luk Vervaet
—————————————————————–

Brisons le seuil non démocratique des 5% par un regroupement des petites listes !

En 2004, quatre partis (PS, MR, Ecolo et CDH) ont imposé le seuil des 5% pour obtenir des élus en Région bruxelloise. Seule la liste d’extrême-droite FN a « bénéficié » de cette mesure antidémocratique. Toutes les autres petites listes ont été éliminées de fait du suffrage universel.

Aujourd’hui, il est possible de mettre fin à ces situation, en regroupant toutes les petites listes démocratiques (à l’exception donc de l’extrême-droite). En effet, les votes des électeurs des listes qui auront opté pour un même regroupement seront additionnés. Il y aura ainsi nettement plus de chances d’atteindre le seuil des 5% et d’obtenir trois voire quatre élus. Ces élus seront alors démocratiquement attribués entre les listes regroupées, en respectant le vote des électeurs.

Le regroupement des listes démocratiques concerne 13 listes (par ordre alphabétique) : Cap d’Orazio, CDF, Diversité Positive, Egalité, musulmans.be, PC-PSL-LCR-PH, ProBruxsel (F), PSH, PTB+, RWF-RBF, Trèfle, Unie, Vélorution !.

Le regroupement laisse la totale liberté à chaque liste de défendre son programme et ses candidats et n’engage à aucune alliance politique à l’avenir. Trois candidats de chaque liste doivent signer l’accord de regroupement.

L’assemblée générale d’Égalité a mandaté ses trois premiers candidats (Nordine Saïdi, Nadine Rosa-Rosso et Nadia Boumazzoughe) pour signer tout accord de regroupement qui comprendrait au moins quatre petites listes, dans l’intérêt d’élections plus démocratiques.

Nordine Saïdi, Nadine Rosa-Rosso et Nadia Boumazzoughe

***
Ce que le regroupement des listes aurait pu donner : 4 élus !

Petites listes Région Bruxelloise
7 juin 2009
Cap d’Orazio = 521 / 0,13
CDF = 1807 / 0,44
Diversité Positive = 299 / 0,07
Egalité = 4289 / 1,05
PC-PSL-LCR-PH = 2042 / 0,5
PSH = 143 / 0,03
PTB+ = 3427 / 0,84
RWF-RBF = 1321 / 0,32
Trèfle = 416 / 0,1
Vélorution ! = 1402 / 0,34
Musulmans.be = 4055 / 0,99
ProBruxsel (F) = 6840 / 1,67
TOTAL : 26.562 / 6,48

Parlemento.com :Le groupement avorté aurait pu briser le seuil des 5 %


Dans le cadre de la campagne électorale 2009, plusieurs dirigeants de partis francophones non représentés au Parlement bruxellois avaient tenté, en vain, de faire aboutir un “projet de groupement“ rassemblant un total de 12 listes (CAP D’ORAZIO, CDF, Diversité Positive, Egalité, Musulmans.be , PC-PSL-LCR-PH, ProBruxsel (F), PSH, PTB+, RWF-RBF, Trèfle, Vélorution!) dont l’objectif avoué visait à créer “un vote utile” atypique, “briser le seuil non démocratique des 5 %” et décrocher ainsi quelques sièges à l’assemblée parlementaire régionale.

projetavorte

Le calcul a posteriori sur base des résultats définitifs publiés ce dimanche (07/06/2009) par le SPF Intérieur indique que ce projet de groupement avorté a recueilli un total de 26.562 voix et 6,48 % brisant donc effectivement le seuil minimum des 5 % et offrant 4 sièges au groupement atypique.

Des conditions exclusives émanant principalement du PSL, PC, PTB+ et CAP D’ORAZIO, l’avis défavorable de Trèfle et le désintéressement du CDF n’avaient pas permis de conclure le projet en question. Parallèlement à ce projet, 3 listes (PTB+, PC-PSL-LCR-PH et Vélorution!) avaient finalement conclu un accord de groupement aboutissant ensemble à recueillir 1,68 % du total des suffrages exprimés.

En vertu de l’article 16 bis, §2, de la loi spéciale du 12 janvier 1989 relatives aux Instructions bruxelloises, la répartition des sièges s’établit d’abord sur base des “groupements de listes“ (et non des partis) du groupe linguistique concerné (francophone ou néerlandophone) qui ont obtenu au moins 5 % du total général des votes valablement exprimés en leur faveur. La répartition des sièges au sein d’un groupement s’établit ensuite sur base d’un système de représentation proportionnelle intégrale à la plus forte moyenne appelé “clé D’Hondt“.

Si le projet de groupement des 12 listes avait pu être conclu, 4 nouveaux partis (Pro Bruxsel (F), Egalité, Musulmans.be et PTB+) auraient fait leur entrée au Parlement bruxellois en décrochant chacun un siège de parlementaire. Ce groupement ayant échoué, seuls les 4 partis francophones dominants (MR, PS, Ecolo et CDH) siègeront au Parlement régional bruxellois pendant les 5 prochaines années de législature.

Elections régionales 2009


Chez logo, on attend ….

18heures34 et encore aucune nouvelle sur ce site ICI

Mise à jour à 19 heures : ON A FAIT MIEUX QUE LES AUTRES PETITS PARTIS… A SAINT GILLES / 1,60%

23heures : 1,01% ; il reste Molenbeek …

Et le score final est : 1,05 %
C’est la première fois que je m’intéresse de si près aux élections, d’où ma méprise d’avoir pris initialement les résultats de Saint Gilles pour les résultats finals.

MERCI A VOUS TOUS QUI NOUS AVEZ SOUTENUS ! ET MAINTENANT, AU TRAVAIL !