Une chanson dans la tête (aka Melodrama habibi)


Dans les années 70, Bruno Caprice a connu un succès éphémère avec « Quand tu t’en vas », son premier et unique 45 tours. Aujourd’hui oublié, il gagne sa vie comme réceptionniste dans un grand hôtel parisien. Suite à une rupture sentimentale, Bruno a le blues. Mais un coup de fil inattendu va changer le cours de sa vie : un riche industriel libanais lui propose de venir chanter à Beyrouth. Car au Liban, sa chanson est toujours dans la tête des gens…

On l’a annoncé comme Melodrama habibi que je ne trouve pas très heureux; on dirait qu’ils n’arrivent pas à se mettre d’accord sur le titre. Je l’ai vu hier soir à l’ouverture du festival de film de Bruxelles. Merveilleux, ce film. Drôle. Plein de trouvailles et d’humour. Désopilant. Touchant. Sérieux. Ne vous lâche pas d’un pouce. Des acteurs libanais incroyables, je pense au chauffeur et à l’épouse de l’industriel de même qu’à la jeune esthéticienne encore célibataire à l’âge de 30 ans. Patrick Cheneau est bien dans la peau d’un gars sur le retour, d’une ex éphémère vedette qui gère mal son âge et ses relations. A voir à tout prix. J’ai eu la chance de croiser Hany Tamba après la projection et de lui dire combien j’avais aimé son film et comme il m’avait fait pleurer à la fin.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s