Comment Fonctionne La Machine De Propagande D’Israël


« …Israël, parce qu’il reconnaît l’importance de la guerre de propagande, se bat sur ce front aussi vigoureusement et de manière aussi disproportionnée qu’il le fait sur le champ de bataille… »

C'est la faute du Hamas

C'est la faute du Hamas

Comme par le passé, dans les conflits au Moyen Orient, la ligne de narration médiatique de même que les commentaires politiques ont suivi de près ici aux US les dires d’Israël. Cela a constitué une composante essentielle du succès d’Israël et sa capacité à prolonger les combats sans que les US n’interviennent pour les stopper. Israël, parce qu’il reconnaît l’importance de la guerre de propagande, se bat sur ce front aussi vigoureusement et de manière aussi disproportionnées qu’il le fait sur le champ de bataille.

Ci dessous voici comment ils opèrent :

1) Définir les termes du débat, et vous gagnez le débat.

SUITE

Publicités

Demain, mardi 31 mars à midi


31 mars, 12h – 14h
Place du Luxembourg

Rassemblement face au Parlement européen pour demander aux parlementaires européens :

– la suspension des Accords d’association UE-Israël et la suspension immédiate du processus actuel de rehaussement des relations entre l’UE et Israël tant qu’Israël ne respecte pas ses obligations en vertu du droit international humanitaire et des droits de l’Homme

une enquête internationale indépendante sur les allégations de crimes de guerre commis à Gaza

Ahmed Matar


Voici quelques détails sur ce poète irakien contemporain trouvés en fouillant dans ce forum (chercher Numidya )

« Ahmed Matar est un poète irakien originaire d’un petit village appelé « tanouma » du coté de chat-al-arab à Bassora.

ahmadpicture

Il a commencé à écrire de la poésie dès l’âge de 14ans, il écrit des poèmes romantiques jusqu’à ce qu’il devienne un peu plus conscient des débats politiques dans son pays, ce qui lui vaut d’être pourchassé par les autorités irakiennes sans relâche jusqu’à ce qu’il quitte contraint son pays d’origine pour rejoindre le Koweït.

A 25 ans Il travaille comme rédacteur dans le service culturel du journal Koweitien « al qabass ». Il s’y consacre à la rédaction de ses poèmes et travaille aux cotés de Naji ali (fameux caricaturiste palestinien) et y trouve son bonheur!
Encore une fois, l’ardeur du langage de ses poèmes, ainsi que la sévérité de ses critiques adressés aux dirigeants arabes, lui vaut l’exil à différents endroits, sauf que cette fois-ci il n’est pas seul mais accompagné de son ami Ali chassé comme lui du Koweît.
Depuis 1986 Ahmed est installé à Londres où il continue de vivre seul après la mort de son compagnon de lutte face à l’oppression de l’expression et l’injustice sous toutes ces formes, dans le monde arabe et ailleurs!

Ses lafitates sont des recommandations à l’intention des lecteurs arabes pour qu’ils se révoltent contre le silence!  »

Vous trouverez un choix abondant de ses poèmes dans ce forum

et la traduction en français de oui, je suis un terroriste ici

Gilad Atzmon:La guerre contre la terreur intérieure


La guerre contre la terreur intérieure : Fin de l’Histoire juive

lundi 23 mars 2009 – 06h:23

Gilad Atzmon

La question que je vais aborder aujourd’hui est probablement la chose importante que j’aie jamais eu à dire au sujet de la brutalité israélienne et de l’identité juive contemporaine. Je suppose que j’aurais pu organiser mes idées en un ouvrage exhaustif ou sous la forme d’une analyse universitaire. Mais finalement, je vais faire tout-à-fait le contraire : je vais être aussi succinct et simple que possible…

 Horloge israélienne

Horloge israélienne

Au cours des semaines écoulées, nous avons été les témoins d’une campagne génocidaire israélienne à l’encontre de la population civile palestinienne, dans la bande de Gaza. Nous avions déjà été les témoins d’une des armées les plus puissantes au monde écrasant des femmes, des vieillards et des enfants. Nous avons vu, cette fois-ci, un ouragan d’armes non-conventionnelles éclatant au-dessus d’écoles, d’hôpitaux et de camps de réfugiés.

Nous avions déjà vu et entendu parler de crimes de guerre. Mais, cette fois-ci, la transgression israélienne a été catégoriquement différente : elle a bénéficié du soutien de la quasi-totalité de la population juive d’Israël.

SUITE

Ahmed Matar et Naji El Ali


Ils étaient de grands amis. Ahmed Matar est un poète irakien qui a énormément de succès; certains de ses poèmes ont été mis en musique.

150px-al-ali

Naji El Ali est un célèbre caricaturiste palestinien assassiné par devinez qui? [le quotidien israelien Yediot Aharonot a publié une liste des symboles palestiniens assassinés par le Mossad parmi lesquels il y avait: Abou Jihad Khalil Alwazir, Ghassane Kanafani,….., mais aussi Naji El Ali]. Il est vrai qu’il avait reçu des menaces de mort d’un peu tout le monde.