BDS intimidation


Je (anniebannie) reçois ce matin d’une certaine Brigade Juive un courrier intitulé Grillé  que je reproduis ici.

Cher(ère) boycoteur/euse, comme la dernière fois,

We have are a very particular set of skills, skills We have acquired over a very long career. Skills that make us a nightmare for people like you.

Bref vous l’aurez compris les boycotteur, maintenant on va vous scalper un par un, Collectif par collectif, association par association…

 

Nous avons le temps, et la volonté.

La bise de la Brigade

 

 

Ceci est le texte figurant sur la page facebook de ladite Brigade (liens supprimés car peut-être piégés)

« La cour de cassation et la circulaire Alliot- Marie condamnent le boycott en le rendant de facto illégal.
Le problème est qu’il est difficile de dissoudre une entité qui n’a pas d’existence légale.
Le bds est présent dans beaucoup de villes françaises mais ne dispose bien souvent d’aucun statut associatif déposé en préfecture.
Des associations telles l’association france palestine solidarité ou cajpo ,de notre très chère délinquante fiscale Olivia Zemor , se sont fait l’antichambre aussi bien financière que militante des appels au boycott ..
Cette méthode permettait de diluer le problème en se prévalant de statuts qui n’avait pas pour mot d’ordre la discrimination économique et culturelle.
Nous sommes pourtant tombés sur une perle qui fera changer le cours des choses.
La section des boycotteurs antijuifs de Toulouse dispose de statuts déposés en préfecture.
C’est d’ailleurs sans surprise que 3 des 4 mis en examen du procès qui aura lieu le 30 juin à Toulouse en sont à la tète.
Nous vous rappelons que la 4 em est une proche des idéologues de merah,clain nehmouche et autres ordures qui font des allers retours en syrie pour venir massacrer dans les cours d’écoles juives ou dans des salles de concert.
Les statuts renvoient à la page internet de bds movement…qui prône ouvertement le boycott des produits israéliens sur sa page de garde.
Nous voila donc face à un paradoxe…
Comment une association dont l’objet est illégal peut elle avoir pignon sur rue?
Nous sommes convaincus que les magistrats sauront mettre un terme à cette anomalie.
Le plus drôle dans l’histoire est qu’il est écrit dans les statuts qu’il ne doit « pas y avoir de confusion entre antisionisme et antisémitisme »….
Il est vrai qu’on nous ressort souvent du placard ces juifs honteux tels rony brauman ou autres kapos de l’union française juive pour la paix histoire d’endormir les plus crédules.
Rappelons que le tribunal de Montpellier a condamné deux membres du bds pour antisémitisme il y’a à peine 2 mois.
Nos archives regorgent d’étroncs boycotteurs fans d’hitler ,de soral ou de la quenelle…
La brigade vous annonce la fin prochaine du bds.
On ne lâchera rien.
On ne les lâchera pas. »

Nous sommes sans doute quelques centaines à avoir reçu cette menace. Ils ne s’imaginent quand même pas pouvoir nous forcer à avaler des Jaffas, des dates Majoul, ou à boire du Sodastream. Nous sommes encore libres de choisir ce que nous achetons.

En ce qui me concerne, j’ai mis le courriel à la poubelle. Je poste ce qui précède en avant-propos à l’article de Gideon Levy

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s