Les médias cherchent à montrer la « barbarie orientale »


Tags
2013/09/16

Les tortures d’Abu al-Mote, lieutenant d’Assad:

Les médias occidentaux ont récemment publié des photographies des groupes groupes djihadistes effectuant des exécutions aux armes blanches, et voit en cela le sommet de la barbarie, il semble choqué et ses sentiments égratignés, face à une telle cruauté. Mais personne n’a de photos du lieutenant colonel « Abu al-More» en train de […]

Razan Zeitoun (avocate syrienne des Droits de l’homme)

Community · 3,719 Likes

photographies des groupes groupes djihadistes / صوراً لجماعات جهادية

Les médias occidentaux ont récemment publié des photographies des groupes groupes djihadistes effectuant des exécutions aux armes blanches, et voit en cela le sommet de la barbarie, il semble choqué et ses sentiments égratignés, face à une telle cruauté. Mais personne n’a de photos du lieutenant colonel « Abu al-More» en train de lier un sac plein d’eau au pénis de l’un des détenus sous la torture. Et personne n’a de photos du lieutenant colonel « Abu al-mote » vidant la poudre d’une balle sur la poitrine d’un détenu, puis allumant le feu. Et personne n’a de photos du lieutenant colonel « Abu al-mote» qui enflamme les sacs en nylon et en fait couler des goutes sur le corps du détenu. Personne n’a de photos dégageant l’odeur de chair brulée, quand le lieutenant colonel « Abu al-Mote » a été présenté en train de vider le bâton électrique dans le corps du détenu. Et aussi, des photos du détenu avant son exécution, suppliant de boire une goute d’eau. Tous les exécutés sont mort, alors qu’ils ont soifs.

Razan Zeitoun (avocate syrienne des Droits de l’homme)
ينشر الإعلام الغربي مؤخراً صوراً لجماعات جهادية تقوم بإعدامات بالسلاح الأبيض، ويرى في ذلك قمة البربرية ويبدو مصدوماً ومخدوش المشاعر تجاه تلك القسوة. لكن أحداً لا يملك صوراً للمقدم « أبو الموت » وهو يربط كيسا مملوءا بالمياه بالعضو الذكري لأحد المعتقلين أثناء تعذيبه. وأحدا لا يملك صورا للمقدم « أبو الموت » وهو يفرغ بارود رصاصة على صدر معتقل ويشعل بها النار. وأحدا لا يملك صورا للمقدم « أبو الموت » وهو يشعل أكياس النايلون ويجعلها تنقط على جسد المعتقل. أحدا لا يملك صورا تفوح منها رائحة اللحم المحترق حين كان المقدم أبو الموت يفرغ العصا الكهربائية في جسد المعتقل. ولا أيضا صورا للمعتقل قبيل إعدامه وهو يتوسل شربة ماء. جميع من أعدموا ماتوا وهم عطشى.
رزان زيتون

‎photographies des groupes groupes djihadistes / صوراً لجماعات جهادية

Les médias occidentaux ont récemment publié des photographies des groupes groupes djihadistes effectuant des exécutions aux armes blanches, et voit en cela le sommet de la barbarie, il semble choqué et ses sentiments égratignés, face à une telle cruauté. Mais personne n'a de photos du lieutenant colonel "Abu al-More» en train de lier un sac plein d'eau au pénis de l'un des détenus sous la torture. Et personne n'a de photos du lieutenant colonel  "Abu al-mote" vidant la poudre d'une balle sur la poitrine d'un détenu, puis allumant le feu. Et personne n'a de photos du lieutenant colonel "Abu al-mote» qui enflamme les sacs en nylon et en fait couler des goutes sur le corps du détenu. Personne n'a de photos dégageant l'odeur de chair brulée, quand le lieutenant colonel "Abu al-Mote" a été présenté en train de vider le bâton électrique dans le corps du détenu. Et aussi, des photos du détenu avant son exécution, suppliant de boire une goute d'eau. Tous les exécutés sont mort, alors qu'ils ont soifs.

Razan Zeitoun (avocate syrienne des Droits de l'homme)

ينشر الإعلام الغربي مؤخراً صوراً لجماعات جهادية تقوم بإعدامات بالسلاح الأبيض، ويرى في ذلك قمة البربرية ويبدو مصدوماً ومخدوش المشاعر تجاه تلك القسوة. لكن أحداً لا يملك صوراً للمقدم "أبو الموت" وهو يربط كيسا مملوءا بالمياه بالعضو الذكري لأحد المعتقلين أثناء تعذيبه. وأحدا لا يملك صورا للمقدم "أبو الموت" وهو يفرغ بارود رصاصة على صدر معتقل ويشعل بها النار. وأحدا لا يملك صورا للمقدم "أبو الموت" وهو يشعل أكياس النايلون ويجعلها تنقط على جسد المعتقل. أحدا لا يملك صورا تفوح منها رائحة اللحم المحترق حين كان المقدم أبو الموت يفرغ العصا الكهربائية في جسد المعتقل. ولا أيضا صورا للمعتقل قبيل إعدامه وهو يتوسل شربة ماء. جميع من أعدموا ماتوا وهم عطشى.
رزان زيتون‎

 

.

Ziad Majed

La photo d’un djihadiste psychopathe qui décapite (à l’arme blanche) un fidèle du régime Assad fait la une dans plusieurs magazines en occident.

Des dizaines de syriens (des civils en majorité) tués chaque jour par l’armée d’Assad depuis plus de deux ans (à l’arme moderne: artillerie, aviation, missiles balistiques), avant et après « l’épisode chimique », est une info qui n’est souvent traité qu’en tant que fait divers.

C’est donc le « sensationnel » que certains médias cherchent. C’est la « barbarie orientale » qu’ils montrent, confortant ainsi une bonne partie de l’opinion publique dans sa passivité et son égoïsme: « ils sont tous des barbares ! Laissez-les régler leurs problèmes entre eux!»…

 voir article ici

.

Voir aussi: Décapitation de prêtres en Syrie: le subterfuge d’une fausse Katiba « rebelle », d’agents russes et iraniens.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s