Lamine Bangoura


C’était en mai 2018… Trois ans déjà.

Moïse Lamine Bangoura avait 27 ans et n’avait pas payé son loyer.

Faut dire que ce n’était pas quelqu’un de très sérieux… Il n’avait même pas ouvert la lettre de l’huissier lui signifiant qu’il devait verser 1.600 € à son proprio.

Et il est mort! Mort parce qu’il s’est opposé à son expulsion.

Ils s’y sont mis à huit!

Huit flics armés et casqués!

Ils auraient facilement pu le pousser dehors, le traîner s’il fallait, il n’était pas violent, non, mais il discutait Je  sais pas où aller!

Alors, les huit, tous bien blancs de peau évidemment, ont décidé de lui faire comprendre que ceux qui portent l’uniforme ont droit de vie et de mort.

Alors?

Alors ils l’ont mis à terre, l’ont menotté, l’on étranglé avec une clé apprise à l’entraînement, l’on ficelé, avec des sangles et, pour terminer, ont poussé tant qu’ils pouvaient sur son thorax.

Quand Lamine n’a plus bougé, ils rigolaient… « Il fait semblant d’être mort!« 

Le médecin légiste dira qu’il a été asphyxié, qu’un de ses bras était cassé et qu’un cartilage du larynx était fissuré.

Les chefs des flics et leurs collègues de ce qu’on appelle le « parquet », drôle de nom pour des magistrats, ont déclaré qu’il n’y avait rien à dire ou à voir… non-lieu!

Les parents de Lamine n’ont pas accepté et sont allés demander de l’aide à un défenseur des droits humains… normalement les flics passeront au tribunal en mars 2021.

Pas contents la police a refusé de rendre le corps si la plainte n’était pas retirée.

Comme les parents ont refusé, elle a gardé le corps et exige maintenant 30.000 €, montant de la facture pour la conservation à la morgue depuis trois ans.

Tout ça se passait dans une petite ville flamande et les médias mainstream francophones en ont à peine parlé, juste un »écho » dans la rubrique « chiens écrasés ».

La scène a été filmée… mais ce n’est que deux ans après le drame que des journalistes ont mis la main sur les horribles images.

Deux ans après, presque jour pour jour après le meurtre de Lamine Bangoura…, Georges Floyd subissait le même sort à Minneapolis.

Est-ce que les flics de là-bas sont venus faire un stage dans le plat pays?

On vit une époque formidable!

__________________________________

Le procès a eu lieu ce 16 mars. 

La Cour a prononcé un « non lieu »

Son avocat a dit qu’il irait en Appel et devant la Cour des DH s’il le faut.

Article de Wereld Morgen: par Rudi Barnet

https://www.dewereldmorgen.be/community/lamine-bangoura-ken-je-hem/La presse écrite aujourd’hui en parle.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s