Nabil Ghaleb Khair par Firas Kontar sur FB


La cruauté, l’inhumanité, la monstruosité du régime syrien

Hier, vendredi 23 avril 2021, Nabil Ghaleb Khair (photo) est mort à l’âge de 54 ans dans les prisons d’Assad après plus de trente années passées en détention dont vingt années dans l’enfer de la prison de Saidnaya.Nabil est né en 1967 dans la ville d’Al-Qanawat, au nord de la ville de Sweida, ma région d’origine.

Comme beaucoup de jeunes de la région, Nabil travaillait au Liban pour aider sa famille, et c’est au Liban qu’il est arrêté par les services de renseignement du régime syrien qui l’interpellent le 4 juin 1991. Il est vite transféré dans un des pires lieux de détention connu sous le nom de Branche Palestine à Damas, il y reste environ six mois, au cours desquels il est torturé il perd plusieurs dents et sa mâchoire est fracturée.

Nabil n’a jamais été inculpé, aucune accusation claire n’a été formulée, il est arrêté sur la base d’un rapport rédigé par un agent d’Assad, les sinistres moukhabarate équivalent de la stasi. Il est condamné à la peine de mort par un tribunal militaire sans présence d’avocat, puis la peine est commuée en réclusion à perpétuité.

Nabil n’a pas eu la possibilité de se défendre ou d’engager un avocat, et il n’a pas été en mesure de contacter sa famille pendant la période « d’enquête et de procès ». Suite au jugement Il est transféré dans la prison de Saidnaya où il a passé quatorze années sans visite jusqu’en 2005.

Avec le début de la révolution syrienne, le régime vide la prison de Saidnaya des anciens détenus pour y envoyer les manifestants, Nabil est alors transféré à la prison centrale de Sweida le 25 juin 2011, il y reste jusqu’à sa mort hier.Voilà à quoi a toujours ressemblé le paradis anti impérialiste des Assad, les jeunes sans avenir sont contraint d’aller travailler comme ouvriers à l’étranger et même en quittant leur pays et en l’abandonnant aux Assad ils ne sont pas à l’abri de sa tyrannie.

Nabil a passé plus d’années en prison que Mandela sans aucune raison apparente. Il n’a connu de la vie que la pauvreté qui l’a contraint à aller travailler au Liban, conséquence de la mainmise de l’Etat par un clan mafieux dont le seul objectif est l’enrichissement, puis la torture jusqu’à sa mort dans les cachots d’Assad.Qu’il repose en paix.

158Vous, Noura Amer, Abdulhamid Nassaj et 155 autres personnes38 commentaires84 partages

Grrr

GrrrCommenterPartager

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s