Et toujours la Syrie dont on parle à peine


Firas Kontar sur FB

19 août 

 Ce matin Assad et Poutine ont bombardé des civils dans la localité de Machwane à Idlib tuant une mère et ses 3 enfants et un autre enfant d’une maison voisine (image des secouristes sur place).

Les bourreaux des syriens ont utilisés des bombes à guidage laser pour mener à bien ce massacre. Ces armes dites chirurgicales car elles permettent de cibler une position précise sont utilisées pour délibérément cibler des civils et des enfants. Sur une vidéo on peut voir en pleurs le père d’un des enfants mort déchiqueté ramasser les restes de son petit en les embrassant.

Voilà à quoi ressemble le quotidien des Syriens dans le nord. Et pendant que le monde guette le moindre acte de barbarie des Taliban pour venir s’indigner des extrémistes islamistes à juste titre et s’en prendre à l’administration américaine pour son retrait, le silence est la règle face à Assad et Poutine et leur bain de sang qui dure depuis une décennie.

Quelle hypocrisie et quelle ignominie quel dégout face à cet humanisme sélectif, et dire qu’il y a encore deux jours Macron n’a pas pu s’empêcher dans son discours d’appeler à une coopération avec la Russie pour lutter contre le terrorisme… Tous ces dirigeants sont complices de la mort de ces enfants tués par les bombes d’Assad Poutine, tous complices de ces dizaines de milliers de syriens prisonniers des geôles d’Assad et agonisant sous la torture et le viol

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s