Tadamone


Firas Kontar

J’ai visualisé une des vidéos non coupées de la tuerie de Tadamone avril 2013, celle évoquée dans l’article du Guardian, deux jours que je ne m’en remets pas. Il s’agit d’images de ce qui peut être qualifié d’abatage industriel : les sbires d’Assad amènent des détenus terrorisés un par un avec les yeux bandés. On voit les miliciens ricaner en jetant les détenus dans un trou tapissé de pneus, ce trou deviendra leur fosse commune. Je n’ai pas regardé la séquence où les miliciens mettent le feu à la pile de cadavre, pas pu aller plus loin…

Ces massacres étaient connus depuis 2012, des soldats et officiers ayant fait défection ainsi que des centaines de survivants des massacres d’Assad l’ont décrit. En 2013 les preuves irréfutables de ces massacres ont été apportées par un photographe déserteur « César » qui a fui la Syrie emportant avec lui 44 000 photos de syriens morts sous la torture dans les prisons abattoirs du régime.

Ces images du mal absolu démontrent l’intention génocidaire d’Assad, elle provoque chez nous syriens bien plus que de la colère : la haine. La haine de nous avoir abandonné malgré toute cette horreur, malgré les dizaines de massacres au couteau commis dès 2012 par les sbires d’Assad contre les localités sunnites… A elle seule cette séquence vidéo dévoilée il y a quelques jours par The Guardian devrait suffire à mettre un terme à l’existence du régime syrien. Des massacres comme celui de Tadamone, Assad en a commis des milliers en toute impunité. Alors oui j’ai la haine et je l’ai particulièrement contre tous ceux qui ont, durant une décennie, colporté des discours mensongers sur les évènements en Syrie. Alors qu’Assad tue les civils par dizaines de milliers, les le Pen, Zemmour, Mariani vantent son action contre les islamistes qu’il a lui-même fortement contribué à faire émerger, là où Mélenchon parle d’une guerre de gazoduc et félicite Poutine pour le bon boulot. Il y a aussi les faux experts avec l’étiquette universitaire comme Fabrice Balanche et Frederic Pichon, ce dernier est même décoré par le gouvernement d’Assad. Enfin les médias, si on peut qualifier ainsi Russia Today ou Sputnik ou Le Média TV la chaine des Insoumis qui n’a rien à envier sur le dossier syrien à ses grandes sœurs russes. Mais là où il y a un gros problème c’est le service public notamment France 2. Il y a eu de bons reportages comme « Syrie le cri étouffé », mais il y a eu aussi énormément de reportages de cette chaîne dans lesquels les journalistes et envoyés spéciaux se sont fait porte-paroles du régime. Au moins deux fois Anne-Charlotte Hinet s’est rendue en Syrie pour parler de « la libération » de la Syrie par les troupes d’Assad. Ou du gouvernement syrien en faillite « parce qu’il subventionne le pain aux pauvres », ou encore de réfugiés syriens « heureux de la victoire d’Assad et qui rentrent au pays »… Je n’oublie pas David Pujadas, encore présentateur du 20h, qui va à Damas demander à Assad si c’est bien lui qui massacre son peuple. Je peux aussi parler de France2 qui donne la parole à Pierre Le Corf, un pro Assad déguisé en Humanitaire. Je peux rappeler ce reportage de France 2 à l’école française de Damas qui est devenu un outil de propagande d’Assad. Dans ce reportage il est question de « la résistance dont fait preuve le personnel de l’école et les familles des élèves face au terrorisme des opposants à Assad », et pas un mot sur la bibliothécaire de l’école qui n’est autre que la femme d’Amr Armanazi responsable du programme d’armement chimique du régime, et surtout pas un mot de de Mazen Dabbagh salarié de l’école et citoyen français et de son fils Patrick disparus dans les geôles du régime et dont on apprendra plus tard leur mort sous la torture.

Mais le pire du pire de France 2 a été le reportage un œil sur la planète « Syrie le grand aveuglement » de Patrick Boitet et de Sama Soulah. Ce document a repris tous les récits conspirationnistes : un complot djihadiste, une guerre de gazoduc… En donnant principalement la parole à Frederic Pichon, l’homme qu’Assad a décoré, et faisant fi des milliers de massacres d’Assad. Il y a eu un avant et un après ce doc, je l’ai vu sur les réseaux sociaux. Ce doc a donné du grain à moudre à tous les complotistes et à ceux qui cherchent à réhabiliter Assad en niant ces crimes ou en les excusant. Et bien sur comme il est trop souvent le cas sur le service public personne n’a jamais répondu de ces fautes graves qui s’apparentent à de la compromission. Non ils sont tous encore là. Oui j’ai la haine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s