GRINÇANT – L’asymétrie du conflit israélo-palestinien caricaturée par l’humoriste Jon Stewart


Capture d'écran de l'émission The Daily Show. L'humoriste compare les envoyés spéciaux à Gaza et à Tel-Aviv.

Peut-on rire de tout ? Mille fois posée, la fameuse question revient avec une vidéo virale de l’humoriste américain Jon Stewart, qui raille l’asymétrie du conflit israélo-palestinien dans son émission quotidienne « The Daily Show« Si certains internautes et médias grincent des dents face à un traitement humoristique qui s’attaque plus volontiers à l’Etat hébreu, d’autres saluent un humour noir percutant.

« Les deux côtés bombardent, mais un côté semble être plus doué que l’autre« , commence l’humoriste en citant le système de défense antimissile israélien « Dôme de fer », qui est parvenu à neutraliser, depuis le début de l’opération « Bordure protectrice », la plupart des roquettes tirées par les mouvements palestiniens depuis la bande de Gaza.

L’humoriste prend ensuite l’exemple du deux poids deux mesures entre la façon dont les civils israéliens et gazaouis peuvent fuir les bombardements. Tandis que les premiers peuvent être prévenus, en temps réel, des tirs de roquette palestiniens grâce à une application pour smartphone, les habitants de la bande de Gaza, eux, doivent se contenter des avertissements envoyés avec seulement quelques minutes d’avance par l’armée israélienne. Cette dernière n’hésite pas à prévenir de ses bombardements imminents… par de plus petits bombardements. « Un ‘amuse-boom’, si vous préférez« , plaisante Jon Stewart.

Lire notre précédent post : Un « Yo » pour avertir des attaques contre Israël

« Fuir mais où ?! Avez-vous vu Gaza ? interroge-t-il tandis qu’une carte montre la taille minuscule de la bande de Gaza, Israël bloque cette frontière, l’Egypte celle-là. Alors que peuvent-ils faire ? Sont-ils censés s’enfuir en nageant ? »

Mais pour le caricaturiste, rien ne résume mieux l’asymétrie du conflit qu’une comparaison des envoyés spéciaux sur place. Exemple avec les reporters de la chaîne américaine NBC. Côté Gaza, le journaliste, combinaison intégrale pare-balles floquée de la mention « press » et mâchoire serrée ressemble à « un figurant du filmDémineurs« , tandis que celui de Tel-Aviv, tee-shirt orange et mine plus décontractée,« ressemble à un mec qui vient de se lever pour aller à un concert de musique country ».

La vidéo, importée et traduite par le site Arrêt sur images

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s