Une fois de plus, c’est le préjugé d’ignorance qui vous mène


« Une fois de plus, c’est le préjugé d’ignorance qui vous mène.
C’est à vous, à la France, à toute la France pensante, qu’il faudrait enseigner ce qu’est cette civilisation arabe que vous ignorez et méprisez, ce qu’est cette admirable et ancienne civilisation.

Ce monde musulman que vous méconnaissez tant, messieurs, depuis quelques décennies prend conscience de son unité et de sa dignité. Deux mouvements, deux tendances inverses s’y trouvent : il y a les fanatiques, oui, il y a des fanatiques…Mais il y a les hommes modernes, les hommes nouveaux… Il y a une élite qui dit :l’Islam ne se sauvera qu’en se renouvelant, qu’en interprétant son vieux livre religieux selon un esprit nouveau de liberté, de fraternité, de paix.

Et c’est à l’heure où ce mouvement se dessine que vous fournissez aux fanatiques de l’Islam l’occasion de dire : comment serait-il possible de se réconcilier avec cette Europe brutale ? Avec cette France, qui se dit de justice et de liberté, mais qui n’a contre nous d’autres gestes que les canons et les fusils ?

Oui,messieurs, si les violences auxquelles se livre l’Europe en Afrique achèvent d’exaspérer la fibre blessée des musulmans, si l’Islam un jour répond par un fanatisme farouche et une vaste révolte à l’universelle agression, qui pourra s’étonner ?Qui aura le droit de s’indigner ? »

Jean Jaurès

Ce texte, extraordinaire, est repris du livre « Rallumer tous les soleils. Jaurès ou la nécessité du combat »de Jérôme Pellissier

J’ai découvert ce texte, éberlué, dans une pièce de théâtre interprétée à la Cartoucherie de Vincennes. La pièce doit être jouée aujourd’hui à Montreuil. Ces paroles prophétiques sont réellement de Jean Jaurès, simplement l’auteur m’a indiqué qu’il avait remanié les phrases,trop longues, proustiennes à la façon de l’époque. Tout cela peut être vérifié sur le site www.jaures.eu. Et puis, m’a indiqué l’auteur, Jaurès précise vouloir faire témoignage pour l’avenir. NOUS SOMMES DANS L’ AVENIR DE JAURES. Terrible époque dont il faudrait construire le chemin d’humanité et de fraternité.

Serge Grossvak sur FB

Le 9/01/2015

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s