Israël libère 198 prisonniers palestiniens, nouvelle visite de Condoleezza Rice


Le plus ancien détenu palestinien en Israël, Saïd Al-Attaba, en prison depuis 1977

Le plus ancien détenu palestinien en Israël, Saïd Al-Attaba, en prison depuis 1977

RAMALLAH (AFP) —

Israël a libéré lundi 198 prisonniers palestiniens, dont deux parmi les plus anciens, dans un geste à l’égard du président Mahmoud Abbas qui les a accueillis en héros à Ramallah.

Ces libérations sont survenues quelques heures avant l’arrivée de la secrétaire d’Etat américaine Condoleezza Rice pour une nouvelle mission en Israël et chez les Palestiniens, engagés dans de difficiles négociations de paix.

« La libération de ce groupe nous comble de joie mais nous ne serons pas tranquilles avant la libération de tous les prisonniers, les 11.000 qui attendent toujours », a dit M. Abbas en recevant les prisonniers libérés dans la cour de la Mouqataa, son QG à Ramallah en Cisjordanie.

« Il n’y aura pas de paix sans la libération de tous les prisonniers », a-t-il ajouté, en saluant « 198 héros de notre peuple », accueillis par des milliers de personnes.

La plupart des prisonniers libérés, dont deux femmes, appartenant pour la plupart au Fatah, le parti de M. Abbas.

Le plus ancien détenu palestinien en Israël, Saïd Al-Attaba, 56 ans, incarcéré depuis 1977, et Mohammad Ibrahim Abou Ali, alias « Abou Ali Yatta », emprisonné depuis près de 30 ans, font partie des détenus libérés.

SUITE

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s