Dominique de Villepin: « Se dire en guerre, c’est faire le jeu de l’ennemi »


RÉDACTION EN LIGNE Publié le dimanche 15 novembre 2015 à 20h20 – Mis à jour le dimanche 15 novembre 2015 à 20h28

INTERNATIONALC’est une archive de septembre 2014 qui resurgit dans une actualité brûlante: en septembre dernier, l’ancien Premier ministre français Dominique de Villepin était l’invité de « Ce soir ou jamais » sur France 2. L’occasion pour celui qui était Ministre des Affaires étrangères à l’époque de la guerre en Irak de livrer un autre regard sur la guerre contre le terrorisme.

Cette intervention de M. de Villepin, qualifiée de « 6 minutes d’intelligence et de lucidité » par la personne qui a posté l’extrait sur le site DailyMotion, est largement partagée sur les réseaux sociaux ce dimanche soir (voir la vidéo ci-dessous).

« La guerre contre le terrorisme ne peut pas être gagnée », affirmait-il à l’époque face à Frédéric Taddeï. « L’échec est annoncé. Le terrorisme est une main invisible, mutante, opportuniste. On ne se bat pas contre une main invisible avec les armes de la guerre. Il faut être capable d’employer la force de l’esprit, la ruse, les moyens de la paix pour désolidariser des forces qui s’agglutinent autour de ces forces terroristes. »

Des paroles qui s’opposent à la rhétorique guerrière employée par François Hollande au lendemain des attentats du 13 novembre. « C’est un acte de guerre qui a été commis par une armée terroriste », disait alors le président de la République française.

En 2014, Domique de Villepin ajoutait: « Il faut une stratégie et une vision politique, une capacité à penser l’action très au-delà des bombes Tout ce que nous savons de ce type de guerre depuis l’Afghanistan a conduit à l’échec. »

« Une guerre ce sont deux Etats et deux armées qui se confrontent »

Ce 15 novembre, l’ancien ministre a confirmé ses propos dans Le Grand Jury RTL LCI Le Figaro. « Se dire en guerre, c’est faire le jeu de l’ennemi », estime-t-il. « Une guerre ce sont deux Etats et deux armées qui se confrontent. Ici nous avons des groupes fanatiques, une mafia […] Ils veulent nous diviser. ils veulent pousser notre pays à une sorte de guerre civile en engageant des représailles contre des membres de la communauté musulmane. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s