Un été engagé pour de jeunes Rhodaniens au Moyen-Orient


par leprogrès.fr

Cet été, 120 jeunes Européens, dont une vingtaine de la région lyonnaise, ont découvert, grâce à l’association Génération Palestine, Jérusalem et les territoires palestiniens. Avec une ambition : comprendre le conflit et rencontrer la population civile.

Première étape de leur périple, Jérusalem. Pendant trois jours, ils enchaînent visites et rencontres avec des acteurs politiques et associatifs israéliens et palestiniens. « J’ai surtout été émue par les Refuzniks, ces Israéliens qui vont à l’encontre d’une bonne partie de leur société en refusant de servir l’armée dans les territoires occupés », raconte Leïla, 25 ans.

Les jeunes militants rejoignent ensuite les territoires, dispersés en petits groupes. Direction Naplouse,
Bethléem, Djénine ou Ramallah, souvent dans des camps de réfugiés. Sur place, chaque groupe se consacre à une action en particulier : animation pour enfants, réalisation de films ou cueillette des olives.

De jeunes Palestiniens les accompagnent pendant leur séjour, un moyen pour eux d’échanger avec des étrangers. « Tous parlent anglais », s’étonne Leïla, car les voyages à l’étranger sont presque impossibles pour les Palestiniens. Certains voient même pour la première fois le mur qui sépare la Cisjordanie d’Israël, au côté du groupe d’Européens, tant les déplacements dans les territoires sont compliqués par les check-points.

LA SUITE

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s