Communiqué de presse palestinien de la campagne Bienvenue en Palestine


Welcome to Palestine – Palestinien Spring

Nous ne nous tairons pas, nous continuerons à organiser des campagnes jusqu’à ce que nous soyons libres,
et jusqu’à ce qu’Israël se conforme à toutes les lois internationales et humanitaires concernées.
(PNG)

Nous n’avons pas eu à montrer à nos 1500 visiteurs le racisme d’Israël, son arrogance et ses violations des droits humains ; le gouvernement israélien les leur a montré lui-même, et aussi au monde entier. Se prétendant une démocratie, cet État hors-la-loi a nié le droit des personnes de partout dans le monde à venir nous visiter et constater par eux-mêmes la réalité de la vie sous occupation.

Nous, peuple palestinien, sommes onze millions d’êtres humains normaux, dont sept millions sont des personnes réfugiées ou déplacées simplement parce qu’elles sont nées sur une terre qui a été voulue pour un État juif. Cinq millions d’entre nous vivent dans des ghettos de plus en plus réduits sur une minuscule partie de notre terre. Nous nous maintenons ici en dépit d’une occupation illégale et brutale, qui pratique la confiscation de la terre, les restrictions aux déplacements, les démolitions de maisons, l’emprisonnement illégal de milliers d’entre nous (et dont beaucoup sont actuellement en grève de la faim), et d’innombrables autres conditions inhumaines.

Nous ne nous attendions pas à ce que cette occupation qui viole quotidiennement les droits humains nous permette, à nous prisonniers qui sommes sous sa botte, de pouvoir recevoir ouvertement et honnêtement des visiteurs.

Ces visiteurs qui voulaient venir et voir quelle est la réalité ici ont certainement été choqués par le comportement israélien. Et ceux qui voulaient accueillir nos visiteurs et qui ont eux aussi été violemment agressés se rappelleront comment cette même police israélienne laisse des fanatiques de droites chanter et perturber l’aéroport.

Le monde entier a vu maintenant Israël pour ce qu’il est : un État policier qui répond à toutes les exigences d’un État paria d’apartheid selon la Convention sur l’élimination et la répression du crime d’apartheid (1973).

Dans les pays qui autrefois ont soutenu l’apartheid en Afrique du Sud, il y a eu des personnes qui se sont mobilisées contre lui. Maintenant, les personnes de conscience se mobilisent pour dénoncer cet apartheid qui s’est exprimé, aujourd’hui, de la façon la plus explicite.

Celles des compagnies aériennes et ceux des gouvernements qui ont agi comme des sous-traitants du régime d’apartheid israélien sont dénoncés par leurs propres personnels et ressortissants. En refusant l’embarquement d’une passagère, la compagnie Air France l’a informée qu’elle ne pouvait pas monter à bord parce qu’elle n’était ni juive ni israélienne ! (voir : Le racisme d’Israël et d’Air France au grand jour (document exclusif) )

En prétendant, par écrit, que nous avions appelé à des perturbations, et en invoquant « la sécurité » d’Israël, le gouvernement israélien s’est révélé être un menteur. En forçant un passager suédois (qui n’avait rien à voir avec notre campagne) à signer un papier comme quoi il ne comptait pas rencontrer des personnes ou des organisations « pro-palestiniennes », le gouvernement israélien s’est montré comme raciste. Imaginez une semblable exigence adressée à des visiteurs dans n’importe quel autre pays pour savoir s’ils allaient visiter ou rencontrer des personnes ou organisations « pro-Noirs » ! En envoyant une lettre à des militants leur disant qu’ils devraient s’inquiéter de l’Iran et de la Syrie avant de s’inquiéter de ce système d’apartheid, le gouvernement israélien a montré la déficience de son argumentation. En déniant notre droit à recevoir des visiteurs, le gouvernement israélien a montré au monde qu’il a beaucoup à cacher.

Pour des exemples de profil de participants qui se virent interdire le droit de nous rendre visite en Palestine, voir : http://www.welcometopalestine.info/…

A la fin de notre conférence de presse à Bethléhem, nous avons distribué des œufs de Pâques colorés. Nous, Palestiniens chrétiens et musulmans, sommes reconnaissants à tous ceux qui agissent selon leur conscience, aux volontaires internationaux, israéliens, et palestiniens. Des milliers d’entre nous disent haut et fort : nous ne nous tairons pas, nous continuerons à organiser des campagnes jusqu’à ce que nous soyons libres, et jusqu’à ce qu’Israël se conforme à toutes lois internationales et humanitaires concernées.

Contact email : media@palestinejn.org

Contacts téléphone :

0599255573 (en arabe, anglais, français)
0568347074 (en arabe, anglais, espagnol)
0598939532 (en arabe, anglais)
0505633044 (en arabe, anglais, hébreu)

Welcome to Palestine 2012

sites de la campagne :

http://bienvenuepalestine.comhttp://palestinianspring.palestinejn.orghttp://www.righttoenter.pshttp://welcometopalestine.infohttp://bienvenidosapalestina.jimdo.com/http://bienvenuepalestine.ca/

Anglais : http://palestinianspring.palestinejn.org
Arabe : http://wtp2arabic.palestinejn.org
Espagnol : http://wtp2spain.palestinejn.org
Français : http://bienvenuepalestine.ca/
Suédois : http://wtp2sweden.palestinejn.org
Norvégien : http://wtp2norway.palestinejn.org

15 avril 2012 – Palestinian Springhttp://palestinianspring.palestinejn.org/?p=184
Lettre de Mazin Qumsiyeh : mazin@qumsiyeh.org
traduction : Info-Palestine.net/JPP – http://www.info-palestine.net/article.php3?id_article=12054

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s