« Il faut tuer ou arrêter les leaders des Frères musulmans »


LE MONDE | 19.08.2013 à 09h46 • Mis à jour le 19.08.2013 à 11h48 | Par Serge Michel

Un des nombreux points de contrôle mis en place au Caire par les militaires égyptiens. Ici, le 17 août au soir devant la mosquée Al-Fath.

Le général Amr a choisi de passer ce dimanche 18 août en famille au club Al-Ahly, dans le quartier de Nasr City, à l’est du Caire. C’est là qu’il reçoit Le Monde pour évoquer la situation du pays et partager ses opinions. « Pas mes opinions, des informations factuelles et documentées », précise-t-il d’emblée. Et d’abord ceci : « Nous sommes 90 millions d’Egyptiens et il n’y a que 3 millions de Frères musulmans. Il nous faut six mois pour les liquider ou les emprisonner tous. Ce n’est pas un problème, nous l’avons déjà fait dans les années 1990. » Il s’exprime en arabe, que son épouse traduit dans un anglais parfait – elle est guide touristique, au chômage depuis deux ans en raison de l’effondrement du nombre de visiteurs. « Il y a 200 000 chambres d’hôtel vides dans le pays », souffle-t-elle lorsque son général allume une cigarette. Les deux garçons, qui jouent chaque jour au tennis dans ce club, écoutent respectueusement le discours paternel. « Après, les touristes reviendront, les investissements étrangers aussi. Et l’Egypte sera en paix pour les siècles à venir. »

Le général de police sait de quoi il parle et ne partage aucune des inquiétudes occidentales pour l’avenir de l’Egypte. A la fin des années 1990, il a été responsable de la sécurité de la province de Louxor, peu après le massacre de 1997 au temple d’Hatchepsout qui avait causé la mort de 62 touristes. « Les Frères ne voient que deux possibilités : soit ils dirigent l’Egypte, soit ils la brûlent. Heureusement, …

L’accès à la totalité de l’article est protégé

source

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s