La FGTB traque les entreprises racistes et publiera des noms


03.07.09 – 08:18

Le syndicat socialiste FGTB a rassemblé des preuves contre des entreprises qui ne veulent pas engager de travailleurs d’origine étrangère et en rendra les noms publics « en temps voulu », rapportent vendredi les quotidiens De Standaard et Het Nieuwsblad.

La FGTB ne digère en effet pas la décision prise cette semaine par la chambre du conseil de Bruxelles de ne pas poursuivre pour discrimination envers les allochtones la société de travail intérimaire Adecco. Cette décision du tribunal permet aux sociétés de travail intérimaire de continuer à nier le racisme dans leur secteur, indique Eddy Van Lancker, secrétaire fédéral de la FGTB (ABVV). Il estime qu’un changement de mentalité doit se faire, car le racisme sur le lieu de travail reste tenace.

« Nous avons, durant des années, soutenu toutes les campagnes en matière de diversité. Si l’approche douce ne paye pas, nous sommes obligés de choisir la manière forte. Nous recevons en effet régulièrement des plaintes sur des entreprises qui pratiquent la discrimination, et souvent ces mêmes entreprises reviennent. Nous sommes maintenant en train de rassembler des preuves. Dès que nous disposerons d’un bon dossier, nous publierons les noms ».

Selon un sondage effectué par le quotidien De Standaard auprès d’une trentaine de bureaux d’intérim, deux sur trois admettent recevoir régulièrement des demandes de ne pas sélectionner de candidats « étrangers » ou « foncés de peau ».

(Belga)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s