« Le rêve américain » : de la nourriture chargée dans des bennes à ordures pendant que des centaines d’américains affamés sont retenus par la police


Vous avez dit « Le rêve américain » ?

Voilà ce que devient l’Amérique capitaliste:

5 avril 2013 par Sarah Carlson
Des centaines de pauvres gens attendant dehors devant une épicerie fermée pour saisie afin de pouvoir obtenir ce qui reste ne représente pas l’image du « rêve américain ». Pourtant le 23 mars, devant un supermarché d’Augusta, Georgie, c’est exactement ce qui s’est passé.
Des résidents ont envahi le parking avec des sacs et des paniers, espérant obtenir des aliments pour bébés, des conserves, des nouilles et autres denrées non-périssables. Mais l’église locale n’est jamais venue chercher la nourriture, comme c’était organisé avec le gérant du magasin avant son expulsion. Au moment où les gens arrivaient pour la nourriture, qui était toujours dans le bâtiment – comme c’est le cas dans toute expulsion – arriva le propriétaire du bien, la banque SunTrust.
La banque ordonna que la nourriture soit chargée dans des bennes à ordures et emportée sur une décharge au lieu d’être distribuée. Les gens qui s’étaient rassemblés ont dû être maîtrisés par la police en voyant détruire de la nourriture en parfait état. Le shérif local Richard Roundtree a déclaré que  » La possibilité d’une émeute était extrêmement probable ».

« Ici les gens ont des enfants qui ont faim et soif », a dit un habitant du lieu, Robertstine Lambert à Fox54 à Augusta. « Pourquoi jeter quand on pourrait faire une distribution ? »
La banque SunTrust essaie de noyer le poisson et de ne pas prendre la responsabilité de ses actes. Leur agent de relations publiques Mike McCoy, a déclaré, « Nous travaillons avec les fournisseurs des magasins ainsi qu’avec la police pour éliminer le contenu qui reste et pour sécuriser le bâtiment ». Il a dit aussi pourtant que la nourriture n’a jamais appartenu à la banque SunTrust.
Pas besoin d’enjoliver ce qui s’est passé. Teresa Russell, adjointe au bureau de police du comté de Richmond, a dit que le propriétaire du bâtiment avait ordonné que la nourriture soit emportée à la décharge. Certains ont même suivi le camion à la décharge et ont été refoulés.
Dans le comté de Richmond, il y a environ 20 expulsions par jour et la zone entourant le supermarché est l’une des plus pauvres de l’état. Selon les dernières données disponibles, le taux de pauvreté est de 41 %. De nombreuses personnes sur ce parking savaient probablement trop bien comment fonctionnent les expulsions et avaient un besoin désespéré d’une aide alimentaire.
Cette histoire n’est pas une exception bizarre. Elle pue le capitalisme à plein nez et elle est remarquablement similaire au scandale H&M (chaîne de magasins de prêt-à-porter) qui éclata en 2010 quand des vêtements furent déchiquetés avant d’être jetés, pour être sûr que la valeur de la marchandise ne soit pas dépréciée.
Dans une société capitaliste, le but d’une production de nourriture n’est pas de nourrir les gens, la construction de maisons n’est pas pour donner un abri, la fabrication de vêtements n’est pas faite pour leur tenir chaud, et les soins de santé ne sont pas dispensés en premier lieu pour garder les gens en bonne santé. Toutes ces choses, qui devraient être considérées comme des droits basiques ne sont rien d’autre que des marchandises – qui doivent s’acheter et se vendre – dont on tire un profit. Si pas de profit possible, en raison souvent d’une surproduction reliée au marché, les marchandises sont considérées comme inutiles par les capitalistes et détruites.
Dans le cas présent, il semble que la banque s’en fichait tout simplement. Pour les banques qui ont tiré profit des expulsions et des saisies, il n’est pas surprenant qu’elles ne montrent aucun remord à laisser des gens aux sacs vides regarder avec incrédulité de la nourriture qui pourrait nourrir leur famille, jetée à la place dans une décharge.
Traduit par le BBB.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s